Espaces commerciaux: les directeurs régionaux tenus de durcir le contrôle    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Déchets organiques: l'AND tiendra son troisième webinaire de valorisation mercredi à Alger    Pertes brut    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    La fille des Aurès    Un ancien élu du FIS dissous pour représenter l'Anie    Priorité à la stabilisation du marché    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    Grève générale à Tala Ifacène    Les corps de deux harraga repêchés    Lâcher d'une centaine de faisans à El-Esnam    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Talaie el-Hourriyet appelle à la participation    Un deuxième report au 9 novembre prochain    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Tarte aux pommes, amandes et chocolat    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    Réserves de change, la dégringolade    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    La presse nationale relève une forte mobilisation des partis politiques pour expliquer la nouvelle constitution    Des subventions allouées aux deux équipes de foot à Constantine    Campagne référendaire: le vote en faveur du projet d'amendement constitutionnel permettra l'éclosion des énergies (presse régionale)    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    Vers la reconduction de l'enseignement à distance    Comparution de l'ex-wali zoukh    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les "25" serrent leurs vannes!
L'OPEP ET SES ALLIES ONT RETIRE 2 MILLIONS DE B/J DU MARCHE EN AVRIL
Publié dans L'Expression le 21 - 05 - 2019


Une réduction de 1,2 million de barils par jour
Le taux de conformité de l'accord de la baisse de la production Opep-non Opep de 1,2 million de b/j conclu le 7 décembre 2018 a atteint le taux record de 168% en avril 2019.
Le marché reste malgré tout fragile. Pas question donc de baisser la garde. Les 24 serrent leurs vannes. L'accord qui lie les 15 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à ses 10 partenaires portant sur une réduction de leur offre de 1,2 million de barils par jour a atteint un taux de conformité de près de 170%, en avril. Ce qui représente quelque 2 millions de barils par jour. Soit largement plus que ce que stipulait l'accord mis en oeuvre le 1er janvier 2019 et qui vraisemblablement sera reconduit jusqu'à la fin de l'année lors de la prochaine réunion de l'Opep qui se tiendra les 25 et 26 juin prochain à Vienne en Autriche. «Pour le deuxième semestre, notre préférence est de maintenir une gestion de la production permettant la poursuite de la baisse graduelle des stocks, une baisse tranquille, mais certaine pour revenir vers des niveaux normaux», a déclaré le ministre saoudien de l'Energie Khalid al-Falih, qui a mis en exergue la fragilité du marché. «Nous voyons que les stocks (de pétrole) augmentent...Aucun de nous ne veut voir les stocks (de pétrole) enfler de nouveau, nous devons être prudents», a-t-il ajouté. «Je ne pense pas (...) qu'un assouplissement de la baisse de la production de pétrole soit la bonne mesure» a renchéri le ministre émirati de l'Energie, Souheil al-Mazrouei. La décision sera actée le mois prochain. Pour l'instant il est question de faire l'évaluation du taux de conformité atteint par la baisse de la production décidée en décembre dernier. Le Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord Opep-non Opep (Jmmc) s'est dit «satisfait du rôle crucial joué par la déclaration de coopération dans la reprise du marché pétrolier observée au premier trimestre de 2019 par rapport au quatrième trimestre de 2018, et ce, grâce à la grande conformité avec les ajustements volontaires de production des pays participants. La conformité pour le mois d'avril 2019 était de 168%» suite à sa 14e réunion, qui s'est tenue le 19 mai 2019, à Djeddah, en Arabie saoudite. «Ce chiffre record a également eu des répercussions positives sur la croissance économique mondiale au cours des quatre premiers mois de 2019. La conformité moyenne a atteint 120% depuis janvier 2019», a noté la même source. Le nouveau ministre algérien de l'Energie Mohamed Arkab qui a pris part à cette rencontre s'est dit «satisfait de la convergence des points de vue et de la bonne coordination qui caractérise les relations entre pays Opep et non Opep». Les deux parties sont liées par un accord d'une baisse conjointe de leur offre pour une période de 6 mois, jusqu'en juin. 800.000 barils par jour pour l'Opep et 400.000 barils par jour pour ses partenaires hors organisation. Selon les chiffres cités dans le dernier rapport mensuel de l'Opep, la production totale du cartel a atteint 30,031 millions de barils par jour en avril. Elle s'est repliée de seulement 3000 barils par jour en avril, par rapport à mars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.