Le président Tebboune préside la cérémonie de baptisation du siège de l'Etat major du nom du défunt Gaïd Salah    Entre indifférence et inconscience    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Un webinaire interactif pour la région Mena    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Manchester City : Mahrez victime d'un cambriolage à plus de 500 000 euros    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trump réitère sa "confiance à Kim Jong-Un"
DENUCLEARISATION DE LA PENINSULE COREENNE
Publié dans L'Expression le 27 - 05 - 2019

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a accusé vendredi Washington d'avoir fait échouer le sommet de Hanoï.
Le président américain, Donald Trump a déclaré hier qu'il avait toujours confiance que le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-Un, tiendrait sa promesse de dénucléarisation de la péninsule coréenne et qu'il n'était pas affecté par les derniers lancements de missiles de la Corée du Nord.»
La Corée du Nord a utilisé des armes légères, ce qui a perturbé certains, mais pas moi», a déclaré Trump lors d'une visite d'Etat au Japon, ajoutant que «je suis convaincu que le président Kim tiendra sa promesse de dénucléarisation».
La Corée du Nord a procédé à deux tirs en mer de l'Est en moins d'une semaine au début de ce mois, y compris deux missiles à courte portée.
Lors d'une conférence de presse à Tokyo samedi, le conseiller américain à la Sécurité nationale, John Bolton, a déclaré qu'il n'y avait «aucun doute» que les tests de missile violaient les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, bien qu'il ait déclaré que les Etats-Unis étaient disposés à tenir des pourparlers avec la Corée du Nord et qu'il appartenait à son dirigeant, Kim Jong-Un, pour «franchir cette porte».
Les tensions se sont accrues après que le gouvernement américain a déclaré avoir saisi un cargo nord-coréen soupçonné d'expédier du charbon et d'autres marchandises, en violation des sanctions imposées par l'ONU et les Etats-Unis.
Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a accusé vendredi Washington d'avoir fait échouer le sommet de Hanoï et a exhorté les Etats-Unis à modifier leur approche de négociation si ils souhaitent que le dialogue reste de mise. Pyongyang a également dénoncé avec véhémence les comportements du secrétaire d'Etat, Mike Pompéo, qualifié de «malhonnête» et accusé de multiplier les obstacles pour empêcher un quelconque progrès dans les négociations entre les deux pays.
Des propos que la Maison-Blanche a préféré ignorer alors que le prinicpal concerné s'est évertué à les minimiser en mettant l'accent sur la nécessité, pour la Corée du Nord, de se plier aux exigences des Etats-Unis comme préalable à une levée graduelle des sanctions.
Quant au président américain, Donald Trump, qui doit se rendre en Corée du Sud à la fin du mois prochain, dans le cadre de son voyage en Asie pour discuter de la dénucléarisation de la Corée du Nord et des questions d'alliance avec son homologue sud-coréen Moon Jae-In, il alterne comme à son habitude le chaud et le froid, appuyant les déclarations du secrétaire d'Etat un jour et reprenant son discours très laudateur du dirigeant nord coréen Kim Jong-Un, un autre jour. C'est ainsi, qu'il vient de réaffirmer son optimisme quant à la détermination de Kim Jong-Un à «tenir sa promesse de dénucléarisation».
Mais rien ne dit que le dirigeant nord-coréen, qui a quitté le sommet de Hanoï extrêmement contrarié puisse avoir changé d'attitude, si l'on en juge par les commentaires acides que Pyongyang délivre depuis cette rencontre avortée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.