Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le spectre du coronavirus revient en force
Appels À la mobilisation et fermeture de marchés à Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 15 - 07 - 2020

Dans la commune de Draâ El Mizan, une cinquantaine de kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, le maire vient de lancer un appel en direction des populations pour le retour de la mobilisation contre le coronavirus. La situation devient de plus en plus intenable et le risque de saturation des structures de santé est désormais perceptible. Dans la commune d'Iferhounen, c'est le marché hebdomadaire qui vient d'être fermé pour éviter la propagation de la pandémie.
Hier, c'était le wali Mahmoud Djamaâ qui a réuni les responsables du secteur de la santé de la wilaya de Tizi Ouzou afin d'examiner l'évolution de la situation. Des mesures interviendront incessamment pour stopper la propagation du Covid-19, ajouter à cela le communiqué émis sur le site de la wilaya qui met l'accent sur la gravité de la situation et l'évolution plus qu'inquiétante de la pandémie à travers les communes de la wilaya.
Avant la réaction de ces deux parties, ce sont les médecins et le Croissant-Rouge algérien qui ont lancé des appels aux populations locales pour une remobilisation générale contre la pandémie. Une remobilisation possible, mais très difficile car depuis la première mobilisation, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Les gens souffrent du manque d'argent parce qu'ils n'ont pas travaillé depuis des mois. Le confinement est une décision difficile à prendre à présent du fait que les gens ont vu les problèmes qu'il engendre.
Toutefois, vu la situation grave, beaucoup de villages commencent à s'organiser et à se remobiliser pour stopper la propagation de la maladie qui revient en force. Des campagnes de sensibilisation sont organisées à travers de nombreuses localités à l'instar du chef-lieu de la daïra des Ouadhias. Organisée par le mouvement associatif local, la campagne a été très appréciée par les populations. C'est le même cas dans plusieurs villages du littoral surtout là où la maladie a fait des victimes comme dans la commune d'Iflissen.
Dans cette partie de la wilaya de Tizi-Ouzou, les comités de villages qui se sont transformés en cellules de crise pour suivre la situation au début de la pandémie sont restés en veille. Selon des médecins de l'EPH de Tigzirt et les responsables des comités de villages, ces structures sont restées en veille afin de se remobiliser à tout moment. Aujourd'hui donc, elles réagissent à l'appel presque spontanément.
Enfin, il convient de rappeler que ces derniers jours, l'augmentation du nombre de cas testés positifs au niveau de plusieurs structures de santé de la wilaya inquiète au plus haut niveau les populations. D'ailleurs, il est visible que la hausse du nombre de cas s'est accompagnée d'une hausse du taux de suivi des mesures sanitaires. De plus en plus de gens portent les bavettes et le respect de la distanciation sociale est beaucoup plus évident.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.