L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'animation de retour...
Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 12 - 08 - 2020

Les dernières mesures annoncées par les ser-vices du Premier ministère concernant les allégements du dispositif de lutte contre le Covid-19 semblent apporter un grand soulagement aux citoyens, qui commencent à sortir de plus en plus. À Tizi Ouzou, les rues et différentes allées de la ville des Genêts et autres grands centres urbains sont animés dans les soirées par de plus en plus de familles. Jusqu'à 23h, heure de début du confinement, les ruelles et au-tres avenues grouillent de gens d'autant plus que la chaleur est étouffante ces dernières semaines.
En effet, l'animation devient de plus en plus perceptible contrairement aux jours et aux mois précédents marqués par un confinement à domicile, plus long. Dans les villages, les places sont bondées et les discussions s'animent entre les jeunes qui ne sont plus contraints de regagner leurs maisons aux premières heures de la soirée. Des jeunes s'adonnent à toutes sortes de jeux, comme les dominos. Aménageant des tables de fortune sur les places des villages, des jeunes jouent ainsi jusqu'à 23h. La chaleur dans les maisons a fait que ces derniers profitent de l'extérieur jusqu'à la dernière minute.
À Draâ Ben Khedda, principale ville de la wilaya de Tizi Ouzou, les rues et les commerces restent ouverts jusqu'à des heures tardives de la soirée. Les familles profitent de la liberté de sortir jusqu'à 23h, pour aller savourer des glaces et autres boissons fraîches, en ces soirées marquées par des températures très élevées. L'avenue appelée par les habitants de cette ville, «Champs Elysées» grouille de monde. Aménagée spécialement pour la détente, le soir elle est pleine à craquer de monde. Les familles sortent avec leurs enfants, avec des vélos et autre jouets pour qu'ils se distraient.
Du côté du littoral, c'est la même ambiance. En attendant l'ouverture des plages, qui interviendra samedi prochain, les familles trouvent l'alternative au port de plaisance. Les familles tigzirtoises semblent trouver en ce lieu de détente et de loisirs un espace pour se désaltérer et passer des soirées en discussion avec les voisins et amis proches. L'allée principale de cet espace grouille de monde jusqu'à une heure tardive de la soirée. Même les ruelles de cette ville s'animent de plus, en plus, en attendant l'ouverture des plages et l'arrivée des estivants et autres vacanciers.
Par ailleurs, parallèlement à cet engouement à sortir la nuit, comme avant, des associations et autres groupements veillent au strict respect des mesures sanitaires de lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19. Certains groupes n'hésitent pas à effectuer un travail de proximité en allant discuter avec les familles pour les inciter à mettre les bavettes et respecter la distanciation sociale. La campagne de sensibilisation semble donner de très bons résultats, car on voit de plus en plus de personnes respectant ces mesures.
Enfin, notons que les commerçants, qui commencent à respirer depuis l'allègement du dispositif, rêvent de grands espoirs dans les jours à venir. Sur les communes du littoral de la wilaya Tigzirt et Azeffoun, ces derniers s'attendent à l'explosion des ventes à l'arrivée des estivants, à partir de samedi prochain. C'est pareil pour les marchands de glaces et autres friandises qui font de très bonnes affaires chaque soir avec de plus en plus de familles qui sortent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.