Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chanegriha rend hommage à la femme algérienne
8 Mars journée internationale de la femme
Publié dans L'Expression le 09 - 03 - 2021

À la veille de la célébration de la Journée internationale de la femme, correspondant au 8 Mars de chaque année, le général de corps d'armée Saïd Chanegriha, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, a présidé au siège du ministère de la Défense nationale, une cérémonie en l'honneur des personnels féminins, militaires et civils, du ministère de la Défense nationale. Ce fut l'occasion, pour lui d'adresser une allocution lors de laquelle il a rendu hommage à la femme algérienne et félicité les personnels féminins, toutes catégories confondues. Il souligne: «À l'occasion de la célébration par notre pays, à l'instar de tous les pays du monde, de la Journée de la femme algérienne, il me plaît d'adresser à l'ensemble des personnels féminins, toutes catégories confondues, militaires et civiles, relevant de l'Armée nationale populaire, et à travers elles à leurs familles et proches, mes sincères voeux de santé, de bonheur, de prospérité et de réussite.»
Le général de corps d'armée de l'ANP ne manquera pas d'exprimer également sa gratitude envers la femme qui a de tout temps participer au développement du pays en soutenant, «je tiens à l'encourager à réaliser son potentiel, à exprimer ses talents et à s'acquitter du rôle qui lui est dévolu, dans la société et au sein des institutions de l'Etat, à travers l'accession aux différents postes et fonctions de responsabilité, et la contribution à la prospérité et au progrès de notre chère Algérie».Représentant également une fierté pour le pays, le chef d'état-major ajoute: « À l'aune de ce climat propice, nous pouvons constater avec une immense fierté, la présence de la femme dans tous les domaines, où elle avance, d'un pas sûr et avec mérite, vers la réalisation de ses ambitions légitimes, armée de volonté, de savoir, et de valeurs morales élevées, et animée par l'espoir d'un avenir meilleur pour elle et pour sa société». Citant l'exemple des inoubliables femmes algériennes des années 90, qui ont affronté, de manière héroïque, la violence du terrorisme barbare, le général de corps d'armée de l'ANP atteste: «Je tiens, en cette occasion, à rendre un vibrant hommage à toutes les femmes algériennes qui se sont sacrifiées pour la liberté et le recouvrement de la souveraineté, ainsi que toutes celles qui ont fait face au terrorisme barbare et ont contribué à servir leur patrie, avec fidélité et dévouement pour sauvegarder sa sécurité et sa stabilité.» Dans ce contexte, ajoute-t-il « je citerai un des mémorables hauts faits des femmes algériennes des années 90, qui ont affronté, d'une manière héroïque, le terrorisme sanguinaire et la violence aveugle. Je me rappelle, avec énormément de fierté et d'orgueil, l'attitude courageuse d'un groupe de braves enseignantes, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, qui avaient volontairement décidé de remplacer, durant une semaine, leurs collègues assassinées, à la fleur de l'âge, dans un lâche attentat terroriste». Pour lui « cet acte héroïque qui était aussi un énorme défi, a été gravé dans la mémoire de tout le peuple algérien et a amené les citoyens sans défense à porter les armes pour combattre ces criminels, aux côtés de leurs frères de l'Armée nationale populaire et des services de sécurité, et pour éliminer cette horde égarée et tyrannique». C'est ainsi que la femme algérienne est traitée dans son pays où on lui reconnaît, son courage, sa loyauté et ses sacrifices.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.