Réunion du gouvernement: Dessalement et urbanisme au menu    Domiciliation bancaire: Des importateurs veulent plus de concertation    Pouvoir pour savoir    L'ONU à l'épreuve des enjeux géopolitiques et stratégiques du 21ème siècle    Football - Ligue 1: Une étape décisive    Dr Elias Akhamouk: «L'Algérie pas à l'abri de la variole du singe»    Une saison estivale sous haute surveillance: Un dispositif de lutte contre les MTH et les zoonoses    Les dos d'âne et la responsabilité de chacun    Le miroir de l'Histoire    L'Art est moins un métier qu'un beau voyage    ECRITS FRATERNELS    Le métro d'Alger voit le bout du tunnel    Les Algériens visent le podium    Le Barça galère dans son opération de dégraissage    La vente approuvée    Quand les Américains surfent à Alger    Algérie-Italie : il n'y a pas que le gaz    Le sort du député Bekhadra scellé    L'ANP fait son bilan    Démantèlement d'un réseau national d'organisation de traversées clandestines    «L'Algérie est notre partenaire stratégique»    L'Amérique sous le choc    La Russie exige la levée des sanctions    Le commandement de la Wilaya III revisité    Rien n'est interdit entre Alger et Rome    Plus de 100 écrivains présents    Flambée des prix du carburant au Maroc: les transporteurs de marchandises menacent d'une grève nationale    Le Président Tebboune rencontre à Rome des représentants de la communauté algérienne établie en Italie    Sétif: lancement des services de la finance islamique dans deux agences de la BEA    L'ONU et l'UA appelées à assumer leurs responsabilités envers le peuple sahraoui    L'émir Abdelkader a unifié les Algériens dans la lutte contre le colonisateur français    Belmehdi: tous les secteurs "mobilisés" pour la réussite de la saison du hadj    Tennis de table/Coupe d'Afrique : quatre pongistes algériens présents au Nigéria    APN : les députés adoptent le projet de loi sur les procédures de saisine et de renvoi devant la Cour constitutionnelle    Le Président Tebboune quitte Alger à destination de l'Italie    ANP: 4 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Algérie-Tunisie: la coopération consulaire passée en revue à Tunis    "Mamlaket el hacharat", un spectacle pour enfants sur les valeurs de la "solidarité" et la "vérité" entre individus    Man City : "Nous versons le salaire que nous pouvons à Haaland"    Klopp désigné entraineur de l'année en Angleterre    Belani: Les régimes marocain et israélien ont le même ADN    Affaire GB Pharma: Ouyahia et Sellal condamnés à 3 ans de prison    Ligue 1 - Mise à jour: Une dernière chance pour l'Entente    Les pique-niques et les randonnées en vogue    Le procès a failli «dégénérer»    La démonstration des Forces navales    MDN: Chanegriha supervise un exercice tactique dans la 2ème RM    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«L'Afrique doit gagner la Coupe du monde»
Patrice Motsepe, président de la CAF
Publié dans L'Expression le 18 - 03 - 2021

«Une équipe africaine doit gagner la Coupe du monde dans un avenir proche», a lancé mardi dernier le nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, quelques jours après son élection. «Nous devons arrêter d'être trop pessimistes et négatifs (à propos du Mondial, Ndlr). Il n'y a aucun continent qui a réussi en s'attardant sur ses échecs», a poursuivi l'homme d'affaires de 59 ans durant une conférence de presse à Johannesburg. Aucune équipe africaine n'a dépassé les quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions de football depuis sa création. Seuls le Cameroun (1990), le Sénégal (2002) et le Ghana (2010) sont parvenus à ce stade.
L'Afrique a en outre fait piètre figure lors de la dernière Coupe du monde en Russie il y a trois ans. Ses cinq équipes qualifiées - l'Egypte, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie - ont toutes été éliminées dès la phase de poules. Patrice Motsepe a été désigné vendredi président de la CAF à Rabat. Ce self-made man au look soigné, qui a fait fortune dans l'industrie minière et la finance, était adoubé par la Fédération internationale (FIFA). Il a la lourde tâche de remodeler la CAF, institution aux finances déficitaires (10 millions de dollars de pertes annuelles) frappée par des scandales de corruption. Le président sortant Ahmad Ahmad, qui avait été suspendu cinq ans par la FIFA en novembre, a vu sa peine réduite à deux ans le 8 mars dernier. La juridiction sportive a reconnu le dirigeant malgache coupable d'une cascade de violations éthiques, dont la «distribution de cadeaux» et le «détournement de fonds», confirmant donc son inéligibilité alors qu'il briguait un deuxième mandat.
Motsepe, propriétaire des Mamelodi Sundowns, une équipe de Pretoria vainqueur de la Ligue des Champions de la CAF en 2016, a promis qu'il ne se représenterait pas après son mandat de quatre ans si l'institution «ne (faisait) pas de réels progrès» sous sa direction. Il a, par ailleurs, déclaré qu'il souhaitait que la coupe d'Afrique des nations (CAN) continue à être organisée tous les deux ans, malgré les voeux du président de la Fifa Gianni Infantino qu'elle se tienne tous les quatre ans. La prochaine CAN doit se tenir en janvier-février 2022 au Cameroun. R. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.