Real Madrid: Benzema savoure sa bonne forme    Un membre du PNC appréhendé par les services de sécurité de l'aéroport de Paris Orly    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le grand gaspillage    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Libération de 10 élèves enlevés en juillet dernier    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Le MJS fixe un ultimatum au 30 septembre    L'aventure africaine débutera au Maroc    Trois morts et trois blessés sur la route    Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine    La saignée continue    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Reprise aujourd'hui avec Aït Djoudi    Delort et Boudaoui buteurs    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    11 500 quintaux de lentilles et pois chiches pour lutter contre la spéculation    L'ANIE ignore les réserves des partis    Prise en charge psychologique des élèves    Vers une augmentation des tarifs    Prime de scolarité pour 61 000 élèves    Noureddine Bedoui inculpé    «L'économie nationale est dans une situation de précarité»    Trois joueurs de l'effectif de la saison écoulée retenus    Deux nouveautés chez Barzakh    Les dates officiellement fixées    Dos au mur    Des revendications en suspens: Les paramédicaux n'écartent pas le recours à la grève    Bouteflika et compassion religieuse    Mémoire indissociable    Benabderrahmane chez les sénateurs    Le remède miracle    Dites-le droit!    Le FFS est un rempart pour la patrie    «Une figure majeure de l'Algérie contemporaine»    L'épineux problème de Béjaïa    La campagne des locales sera virtuelle    L'hommage de Ramtane Lamamra    Nouvelles manifestations contre le pass sanitaire    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    «Se battre pour défendre le film qu'on aime!»    Un concours de l'UE ouvert aux journalistes et aux artistes    Un écrivain pluriel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le livre aura son festival à Bouzeguène
Il se tiendra du 2 au 4 septembre
Publié dans L'Expression le 28 - 07 - 2021

Le projet d'un Salon du livre dans chaque daïra de la wilaya de Tizi Ouzou est en train de se concrétiser doucement, mais sûrement. Cette fois-ci, ce sont les animateurs culturels de la région de Bouzeguène, soixante-cinq kilomètres au sud-est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, qui viennent d'annoncer la tenue prochaine d'un Salon du livre.
Le rendez-vous est donné aux amoureux du livre, aux écrivains, aux éditeurs et aux médias du 2 au 4 septembre prochain dans cette très belle région montagneuse et verdoyante qui est l'une des plus actives sur le plan littéraire et culturel depuis plusieurs années.
L'événement est dénommé le 1er festival Rue des livres de Bouzeguène et il est organisé par «Tiiwinine», l'une des associations culturelles les plus dynamiques et les plus persévérantes de la wilaya de Tizi Ouzou.
Un lien entre les auteurs et le public
«Le festival rue des livres à Bouzeguène est un événement annuel, cette année il sera organisé du 2 au 4 septembre 2021 à Bouzeguène-village», ont indiqué les responsables de l'association «Tiiwinine» en rappelant que ce festival du livre a pour objectif de promouvoir la lecture en premier lieu.
«Ce festival du livre est une occasion pour mettre en contact les auteurs avec le public, les éditeurs, les libraires et les bibliothécaires», indique-t-on par ailleurs.
À cet effet, les organisateurs ont invité des éditeurs, des libraires, des écrivains, des bibliothécaires et des animateurs de cafés littéraires. Ce festival du livre comprendra des expositions en présence des auteurs pour la vente-dédicace à travers les ruelles du village, des conférences des auteurs connus mais aussi de nouveaux écrivains.
Des ateliers d'écriture, de bandes dessinées et de dessin seront aussi organisés tout au long de l'événement.
Le public aura droit à des nuits de la lecture et à des nuits des contes au niveau de la bibliothèque du village.
«Les invités, éditeurs et écrivains du festival rue des livres de Bouzeguène contribueront, par leur participation, à changer l'image de notre pays, il faut reconquérir un terrain du sens, du savoir et des connaissances, tous les écrivains y seront invités pour des ventes-dédicaces et animer des conférences en toute quiétude», ajoute-t-on.
Aussi, le festival rue des livres de Bouzeguène sera une occasion de mettre en valeur les politiques d'ouverture au public du livre et permettra de renforcer les liens et les collaborations entre le milieu éducatif et le monde de l'édition et de la librairie. «Notre but consiste à révéler la richesse culturelle de notre région, sa diversité, sa complexité, et associer ses habitants en les impliquant dans la manifestation», précisent les organisateurs. Le thème arrêté pour cette première édition est: «Etre libre pour raconter demain».
Faire rencontrer le milieu éducatif avec le monde de l'édition
Des ateliers se dérouleront sur différents thèmes de l'écrit à la BD et seront encadrés par des professionnels (écrivains, bédéistes, conteurs...). Les auteurs ayant édité un livre cette année présenteront à «Tajmaât» leurs nouveautés.
«Les nuits du conte et de la lecture» seront aussi les points forts de cette édition. Il faut rappeler que la wilaya de Tizi Ouzou a déjà abrité cette année un Salon du livre à Boudjima, un autre à Ath Yanni, un autre à Ath Ouacif, réservé aux livres amazighs. En plus du traditionnel salon Djurdjura du livre qui se déroule annuellement à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri, mais qui a été reporté à cause de la crise sanitaire.
D'autres salons du livre dans d'autres chefs-lieux de daïras seront annoncés prochainement. L'objectif consiste à atteindre 21 salons du livre qui s'alterneront tout au long de l'année afin de faire de la wilaya de Tizi Ouzou une véritable citadelle de la littérature.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.