Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mellal-Yarichène, la guerre des communiqués
JS Kabylie
Publié dans L'Expression le 11 - 09 - 2021


La guerre se poursuit pour la présidence de la JS Kabylie, entre Chérif Mellal et Yazid Yarichène. La guerre des communiqués continue, alors qu'une autre se fait en sourdine, celle de la mainmise sur les comités de supporters. Ces collectifs mis sur pied par Mellal, sont une équation très importante, si elle n'est pas prépondérante dans ce bras de fer. Les deux parties sont conscientes de ce fait. Chose pour laquelle, les stratégies les plus compliquées sont en train d'être mises en exécution pour gagner la sympathie de la plus grande partie. Durant le week-end, des communiqués fusent de toutes parts. Alors que les partisans de Yarichène ont déjà entamé le travail via un communiqué, la direction de Mellal refuse de se laisser intimider et répond dans un autre communiqué via sa page officielle. Celle-ci considère le premier communiqué comme «nul», étant donné qu'il ne porte pas de signataire. De son côté, Yarichène continue de réclamer le registre du commerce de la SSPA qui demeure entre les mains de la direction conduite par Mellal. En fait, pour d'aucuns, cette guerre de documents et d'utilisation de cachet doit bien se terminer par des peines de prison pour faux et usage de faux. Actuellement, une partie doit bien user de faux documents. Si la justice a donné raison à Yarichène, Mellal tient mordicus à son droit de déposer un pourvoi de cassation contre la décision. Selon l'avocat du club, ce dernier a jusqu'à 15 jours pour le faire. En effet, dans cette guerre de communiqués, affirment des avocats, une partie se laisse entraîner dans un chemin qui mène droit en prison en usant de cachets dont l'un peut être considéré comme faux. Il ne peut pas y avoir deux cachets parallèlement pour une seule SSPA. A rappeler que le tribunal de 1ère instance de Tizi Ouzou avait rendu sa décision sur l'affaire opposant les adversaires de Mellal à ce dernier sur la présidence du club. La décision du tribunal attendue par les 2 parties en conflit à la direction de la JS a, en effet statué, que Mellal est illégalement à la tête du club. Ses opposants conduits par Yarichène n'ont pas voulu commenter la nouvelle mais, il était visible qu'ils ont été confortés dans leur démarche de destituer Mellal par les voies légales dont, notamment l'assemblée générale du 29 mars dernier. Du coté de Mellal, la direction était «légale à la tête de l'équipe» et quant à la décision du juge, il y a encore 15 jours devant elle pour introduire un pourvoi en cassation. Par ailleurs, notons que la direction menée par Cherif Mellal a entamé son travail ce week-end. Un début commencé d'abord par la présentation des nouvelles recrues, ainsi que le nouvel entraîneur, Henry Stambouli. Une entame qui se fait dans un climat délétère et qui n'encourage guère au travail serein. Et c'est justement dans ce chapitre que les supporters sont attendus et dont l'opinion est prépondérante. Ces derniers sont très regardants sur ce chapitre et ils ne tarderont pas à disqualifier une partie ou une autre et définitivement.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.