M.Benabderrahmane: La loi sur l'investissement permettra à l'entreprise d'évoluer dans un environnement sain    Micro-entreprises: Tebboune ordonne l'organisation d'un salon international début 2022    Tebboune valorise l'amélioration du débit internet réalisée depuis 2020    Le Cameroun dans l'incertitude    Ligue 1 (6e journée) : L'O Médéa nouveau leader    Real : Benzema donne de ses nouvelles    Championnat d'Afrique de karaté : 10 Algériens en finales et 13 médailles décrochées    Des vents forts sur des wilayas côtières de l'Est du pays lundi    Crisis Group: Washington doit intégrer dans son discours le droit des Sahraouis à l'autodétermination    Arrivée du Président de l'Etat de Palestine à Alger    Coupe arabe 2021 de la Fifa: L'Egypte et l'Algérie ont réalisé de belle prestations    Affaire Fethi Ghares : Procès reporté au 12 décembre    Le président Tebboune préside aujourd'hui une réunion    Le difficile démarrage    Sit-in des bénéficiaires des logements AADL    "Notre participation a été un succès"    Patchwork d'alliances pour la gestion des APC    Le Ballon d'Or 2020 finalement attribué à Lewandowski ?    Est-ce la fin des mesures de rétention contre le Liban ?    Ce qui va changer pour voyager en France    La construction de logements en plein boom    Plus de 240 enfants handicapés accueillis par les établissements spécialisés    Le moudjahid Hadj Ziane Mohamedi n'est plus    Report du procès en appel de Abdelkader Zoukh    Unifier les efforts pour lutter contre le terrorisme    Les Canaris s'entraînent enfin à... l'ESHRA    Résultats    Démantèlement d'une bande de trafiquants de psychotropes    Plus de 390 tonnes de produits alimentaires saisis dans un dépôt non déclaré    Repêchage du corps emporté par les eaux pluviales à Mediouna    La légende Saïd Mekbel    Le coup d'envoi demain à Boumerdès    Avant-première de Sœurs de Yamina Benguigui à Tunis    L'attaque dans le centre du Mali, une atteinte grave aux droits de l'Homme    Fiesta «flamenca»    Visite d'une délégation de diplomates et ministres africains et arabes    La colère de Tebboune    La justice autorise une manifestation contre les bases militaires    Les Gambiens élisent leur président    Le cadeau empoisonné des nouveaux élus    Des bombes livrées en 2016 à l'Arabie et aux Emirats par la France    Le FFS reprend sa majorité à l'APW    Une nouvelle génération des démocrates    La rupture?    Des blocages partout    Hommage à Pilar Bardem    Des films et une installation pour sensibiliser à la cause    Plus de 1.200 objets issus du film mis en vente    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une chèvre qui s'envole!
Publié dans L'Expression le 24 - 10 - 2021

Quand on écoute Kamel I. Ce fonctionnaire de 59 ans, des postes, raconter les malheurs qu'il a connus depuis le 8 février 2003, date de sa mise sous mandat de dépôt, nous avons eu envie de faire partager au lecteur, en général, et aux jeunes magistrats, en particulier, la douleur de ce monsieur qui n'a pas fini, de manger le pain noir rassis, qu'on lui a ingurgité en 2006, le 29 juin lors de sa comparution devant le tribunal criminel d'Alger qui lui a infligé, sans l'écouter, une peine d'emprisonnement ferme de 5 ans, enrobée d'une amende aussi ferme d'un million de dinars! Nous vous le répétons: une erreur judiciaire commence à la police judiciaire, où les éléments, vont si vite qu'ils créent des situations inextricables! Ce n'est qu'en 2018, que l'acquittement a été prononcé et que le pourvoi du parquet, a été rejeté en 2019! Ce n'est pas fini, puisque l'interdiction de quitter le territoire national, (l'Istn) n'a été levée, enfin, qu'en 2020, le 4 avril, soit après 18 ans, alors que la loi prévoit 6 mois, au maximum 12!
Une fois libre, Kamel I. l'ex- détenu, apprendra qu'il était en absence irrégulière depuis... 18 ans, sans avoir été mis en demeure, ni appelé à comparaître devant le conseil de discipline, en violation de toutes les lois régissant les relations de travail!
Pour couvrir cette grossière erreur, l'administration des postes nia formellement son appartenance aux effectifs, dans un 1er temps, avant de lui délivrer un certificat de travail en 2021!!! Allez comprendre quelque chose à ce nouveau concept d' «Algérie nouvelle»! Cela dit, «Algérie poste n'a jamais eu à s'inquiéter de mon sort, ni de celui de mon épouse, mère de quatre fillettes, ni à apporter une quelconque assistance, comme cela se fait dans toutes les administrations!» a dit, les yeux larmoyants, Kamel qui enchaîna sur l'émotion de son regretté avocat, le bâtonnier Mohand Arezki Ablaoui, qui pleurait, à chaudes larmes lorsque le juge lisait les attendus de mon justifié acquittement!».
Aujourd'hui, le 23 octobre 2021, il ne demande qu'à reprendre son poste, simplement!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.