Quel crédit accorder à l'initiative?    Le prix du lait restera à 25 DA    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Les boulangers occupent la... rue    Le président Tebboune au Caire chez Sissi    123 morts en 4 jours    Un militaire français tué samedi au Mali    Un pacte historique    Guardiola ne «trahira» pas le club    Le FC Séville passe la seconde pour Martial    La solution des autotests    Les résidences universitaires de l'Ouest évacuées    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Le président Tebboune en visite de deux jours en Egypte    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Les avocats prônent la prudence    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Belmadi attendra pour mieux voir !    Cap sur la Coupe de la CAF !    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Cap Blanc: Un grand filet fantôme renfloué    Déficiences comblées ?    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les citoyens au rendez-vous
Tipaza
Publié dans L'Expression le 28 - 11 - 2021

Sur un rythme timide reflétant le début de l'opération de vote dans la wilaya de Tipaza, l'engouement des citoyens, répond aux habitudes de ces rendez-vous électoraux, où la matinée se déroule dans le calme, avant de voir un afflux nettement plus important en début d'après- midi. À ce titre, depuis l'ouverture des centres de vote, le taux de participation s'est stabilisé aux alentours de 10h du matin à 3,19% pour les Assemblées populaires communales, et 2,98% pour l'Assemblée de wilayas. Il y a lieu de signaler, toutefois, que l'opération se déroule dans les meilleures conditions, en un respect total du protocole sanitaire, c'est ce que nous a confirmé, Abdelkader Chibout, le chef de centre de l'école Benothmane au chef-lieu de la wilaya, indiquant que «le taux de participation était à 4, 91% aux environs de 11h, pour un nombre d'inscrits de 4 276, pour 9 bureaux entre P/AC et APW. L'opération se déroule normalement sans dépassements, nous sommes dotés de tous les moyens pour le respect du protocole sanitaire et nous remarquons progressivement plus d'affluence à partir de 13h, notamment pour les femmes.»
De son côté, le chef de centre de l'école Boucetta, Sofiane Benchama nous renseigne sur une hausse du taux de participation, précisant que «le taux de participation était de 18,80% pour les APC et 18,23% pour les APW, à 13h, pour un taux de 7% aux environs de 10h, et ce pour 4 996 inscrits, sur 11 bureaux. Dans le cadre du respect du protocole sanitaire nous avons eu, dès l'ouverture du centre, deux visites, celle du DSP de la wilaya et celle d'une équipe d'infirmiers. Nous sommes dans l'attente de l'engouement de l'après-midi, qui sera certainement plus important».
De leur côté les citoyens étaient, dès la matinée, en effervescence du rendez- vous, à l'image de Amine, un jeune électeur de la ville de Tipaza, qui tout en nous montrant l'extrémité bleue de son doigt, nous livre: «Oui j'ai voté car j'ai espoir que cette fois, nous sommes proches du changement et en plus je suis rassuré sur l'usage de ma voix, à travers les nouveaux mécanismes de vote, où nous avons la liberté de voter pour la personne de notre choix.
Cela ne ressemble pas aux élections du passé, où le vote ne reflétait pas vraiment la volonté du citoyen, et où les élus disparaissaient après les élections et n'apparaissaient qu'à l'approche des prochaines. Nous avons le sentiment que ces élections locales vont être le début d'une nouvelle ère, où les APC et les APW seront réellement au service du citoyen et du développement local.» Moins convaincu sur l'amélioration de la gestion des collectivités locales, Brahim, un père de famille rencontré dans un centre de vote, dans la commune de Cherchell, nous dit: «Je vais voter pour ne pas laisser le champ libre aux magouilleurs. Il faut du temps pour changer la réalité du terrain, et pour sortir des pratiques qui ont sévi durant des décennies, mais, il est vrai qu'il y a un début de changement dans les lois, j'espère qu'avec une forte participation, cela se répercutera sur les pratiques et les résultats». Alors que de la commune de Nador, une dame d'un certain gage, nous livre: «Le vote est un devoir pour tous les citoyens. Il faut soutenir note pays dans cette période difficile et aspirer au meilleur. Je vais voter en toute conviction que l'Algérie est sur le point de passer un cap important, qui lui permettra de rassembler tous ses enfants». Par ailleurs, dans la même commune, Belkacem, un commerçant,n ' a eu aucun mal à nous faire part de son impression, il nous déclare: «Je n'y crois pas, et c'est pour cela que je ne vais pas voter. Cela fait des années que nous votons, mais rien n'a changé. nous souffrons toujours des mêmes problèmes logement, emploi, détérioration du pouvoir d'achat et en plus, aucune perspectives d'avenir pour nos jeunes.»
Il est à signaler que le corps électoral pour la wilaya de Tipaza est estimé à 445 822, soit 235 106 hommes, 120 716 femmes, répartis entre 204 centres de vote, et 1 093 bureaux, pour 92 listes électorales pour les APC et 7 listes pour les APW.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.