Rachad-MAK: le mariage incestueux    6 et 4 ans de prison pour Ould Abbès et Barkat    Loukal rattrapé par la justice    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Les bateaux «fantômes» d'Algérie ferries    Ces obstacles à franchir    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    L'Iran confirme des pourparlers à Doha    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Bouira sérieusement impactée    «Chaud» sera l'été...    Nouvelles filières pour les matheux    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    JM-Oran-2022 (4e journée): programme des athlètes algériens    JM-2022-Oran : les Algériens de la lutte libre sortent sans médaille    JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Face aux séismes    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pourquoi les prix ont baissé
Logements
Publié dans L'Expression le 19 - 05 - 2022

Le marché immobilier a connu durant la période 2017-2021 une tendance baissière pour ses deux segments, appartements et maisons individuelles, en raison, notamment de l'effort consenti par l'Etat en matière d'offre de logement, selon les nouvelles données de la «Mercuriale des prix immobiliers», publiée par la CNL. Ainsi, l'indice synthétique du prix du logement collectif a enregistré une régression de huit points depuis 2017 alors que les maisons individuelles ont perdu 18 points durant la même période, a indiqué la CNL dans sa revue ''Batisseurs.dz ''. Pour ce qui est du marché de la location, le logement dans le collectif a perdu 18 points par rapport à 2017, celui des maisons individuelles a, lui aussi, enregistré une baisse de 25 points sur ladite période.
Les raisons de cette tendance baissière des prix à la vente et à la location des logements peuvent être liées à plusieurs facteurs tels que la chute des prix du baril, la pandémie de Covid-19 et la récession économique, explique la CNL. «Toutefois, la cause éminente ayant engendré cette baisse peut être rapportée à l'effort consenti par l'Etat en matière d'offre de logement. En effet, la période allant de 2010 à 2020 a été marquée par la livraison de plus de 2,9 millions d'unités de logements toutes formules confondues», développent les auteurs de l'étude. Selon la «Mercuriale de la CNL», les prix de vente des logements collectifs ont connu une baisse de l'ordre de 4% sur le quinquennat. En effet, le prix moyen annoncé au niveau national d'un appartement de 89 m2 était de 8,1 millions de dinars durant le premier trimestre 2017 soit environ 94.000 dinars/m2. Le même appartement coûte actuellement en moyenne 7,5 millions de dinars, soit 90.000 dinars/m2. Quant aux maisons individuelles, ces dernières ont enregistré une baisse cumulée de 1% depuis 2017. Les prix sont passés de 27,0 millions de dinars le premier trimestre 2017 à 24,5 millions de dinars au dernier trimestre 2021.À la location, le marché du logement collectif a enregistré une baisse des loyers de l'ordre 14% depuis 2017. Le prix moyen annoncé à la location d'un appartement d'une surface de 88 m2 s'établissait à environ 30.000 dinars durant le premier trimestre 2017. Pour le dernier trimestre 2021 le prix moyen annoncé était de 25.000 dinars.S'agissant des maisons individuelles, le prix moyen annoncé à la location durant le premier trimestre 2017 était de 65.000 dinars, tandis que le prix moyen annoncé durant le dernier trimestre 2021 était de 49.000 dinars, soit une baisse de l'ordre de 25%. Pour la wilaya d'Alger, les prix de vente des appartements ont cumulé une baisse de l'ordre de 3% durant ce quinquennat.
Durant le premier trimestre 2017, le prix moyen annoncé à la vente au niveau de la capitale était de 195.000 dinars par mètre carré, pour un appartement d'une surface moyenne de 91 m2, et ont atteint le prix moyen de 189.000 dinars par mètre carré. Quant aux maisons individuelles, ces dernières ont enregistré une baisse cumulée de 23% depuis 2017. Pour sa part, le prix moyen annoncé à la location d'un appartement durant le premier trimestre 2017 était de 56.000 dinars, pour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.