L'Algérie pays à fortes potentialités    Les attentes prononcées des professionnels    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    La nouvelle stratégie    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les incendies de retour    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Inondations au Soudan: l'Algérie présente ses condoléances    Ligue 1/CS Constantine: Madoui restera l'entraîneur de l'équipe    Soudan: au moins 52 morts dans des inondations    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Une association sahraouie condamne les violations de l'occupant marocain contre la famille du militant Ghali Bouhela    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie s'incline face à l'Arabie saoudite (2-1)    Journée nationale de la poésie: riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Maroc: plus de 60% des jeunes diplômés universitaires sont au chômage    Egypte: 41 morts dans l'incendie d'une église au Caire    Secousse tellurique de magnitude 2,5 degrés dans la wilaya de Tipaza    Onze foyers d'incendies enregistrés ce dimanche à travers six wilayas    Festival de musique et chant Chaouis de Khenchela: la 10è édition en août    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): "Excellente organisation ", estiment les participants    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à la bonne utilisation du GPLc    AS Rome : Mourinho se félicite du mercato    Régénération verte    Plusieurs wilayas concernées: Températures caniculaires et mises en garde    Pr Mahyaoui - Covid-19: l'épidémie n'est pas encore terminée    L'inversion des rôles et l'Etat    Après deux ans de suspension: Le Salon international du tourisme de retour    Hors jeu semi-automatique: Un nouveau test avant le Mondial 2022    Port d'Oran: 4.250 portables saisis    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«M'tember» exposition collective
Dar Abdelatif
Publié dans L'Expression le 29 - 06 - 2022


«M'tember»(les timbrés), une exposition mettant en valeur le timbre «détourné» comme un médium artistique pour représenter des récits et des souvenirs qui racontent des expériences communes, a été inaugurée dimanche à Alger. Organisée à la villa Abdeltif par le collectif artistique «Les Timbrés» en partenariat avec l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), l'exposition réunit une trentaine d'oeuvres de jeunes artistes issus de plusieurs régions du pays, qui ont interrogé leur mémoire sur des thèmes comme le nomadisme, les villages agricoles et la toponymie des villes. À travers des photographies d'objets d'art, peintures et graphismes, les artistes ont exploré, chacun un thème, une démarche qui consiste à «détourner la fonction première du timbre, pour le transformer, en une création singulière pour raconter une mémoire collective», a expliqué Kawther Benlakhdar, membre du collectif «Les timbrés». Sous le thème «Nomades-sédentaires, mémoires croisées», le plasticien Abdelghani Babi, met en valeur à travers ses oeuvres la sédentarisation des nomades du Grand Sud algérien. Dans un de ses tableaux composant son diptyque réalisé à la peinture acrylique sur toile, cet artiste diplômé des beaux-arts, évoque la vie nomade et les sources d'énergie, notamment l'eau, un des facteurs déterminants de la vie sédentaire. Pour sa part, le jeune Ahmed Bouâza, explore le nomadisme à travers l'histoire de sa tante dont l'existence est partagée entre un mode de vie nomade et sédentaire, entre Ouargla et Djanet, avec ses dromadaires. Le plasticien Aziz Ayachine, met en avant la ville d'El Asnam (Chlef), un lieu de mémoire collective qui continue de véhiculer un pan d'histoire de cette ville, secouée par plusieurs tremblements de terre à travers les temps. Sur le même thème, Chahinez Kachaâ, ressuscite cette ville, secouée en 1980 par un violent séisme que ses habitants ont vécu comme un traumatisme «pas encore guéri». Asma Moulgara, Nouredine Azouz, Ahmed Zerkaoui, Nadjem Nouicer et Fatiha Habnassi, eux, évoquent la révolution agraire et les villages socialistes réalisés dans le cadre de la Révolution agraire entreprise en 1972. Nadjem Nouicer propose une photo de l'intérieur d'une maison du village targui Amsel (Tamanrasset), connu pour l'élevage du bétail et l'agriculture, alors que Fatiha Habnassi a choisi de mettre en valeur les femmes laboureuses de Boughimouz (Jijel), force ouvrière aux cotés des hommes. Dans la partie «Racont'Arts», un festival itinérant dans les villages de kabylie, quatre artistes revisitent le patrimoine de la région à travers les éditions de cet évènement culturel qui se distingue par son organisation impliquant les habitants qui prennent en charge l'accueil des artistes et des festivaliers. Créé en 2020, «Les Timbrés» est un collectif de cinq membres issus de différents horizons d' artistes. Son objectif consiste à «faire des mémoires communes un espace commun où les acteurs oubliés de la société peuvent s'exprimer et créer», relève Kawther Benlakhdar. L'exposition «M'tember» est visible jusqu'au 30 juin à la villa Abdeltif.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.