Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    CAN-2023 (U23) (qualifications): tirage au sort jeudi au Caire    Plages de Tlemcen: près de 2 mns d'estivants recensés en juin et juillet    Jeux de la Solidarité Islamique/Natation: Syoud décroche une 2ème médaille d'or    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    La nouvelle stratégie    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le sens et les messages d'un défilé
38 ans après, l'Algérie s'apprête à organiser une grande parade militaire
Publié dans L'Expression le 03 - 07 - 2022

L'Armée nationale populaire (l'ANP), organisera un défilé militaire, mardi prochain, à l'occasion du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale et de l'indépendance. Cette grande cérémonie intervient après une longue rupture avec cette tradition qui a accompagné l'Algérie indépendante, reflétant ainsi les choix et les orientations politiques et économiques du pays, à travers les étapes cruciales de sa marche vers l'édification nationale.
Le prochain défilé militaire se veut, selon ses organisateurs, être un événement qui «perpétue les traditions militaires ancrées dans l'Armée nationale populaire».
Le dernier défilé remonte à 1984, durant le mandat du président Chadli Bendjedid. Depuis cette date, l'Algérie n'a pas organisé une parade militaire officielle de ce genre, même si durant la période du président Abdelaziz Bouteflika, il était question d'organiser un défilé militaire qui s'arrimera avec la nouvelle étape laquelle a marqué l'institution militaire, à travers sa professionnalisation et sa modernisation.
L'Algérie a connu, durant les années 90 du siècle passé, une situation particulière, à savoir le terrorisme islamiste. Cette conjoncture n'a pas permis à l'Algérie de reprendre cette tradition militaire, au vu du contexte grave et de l'enjeu qui se dressait devant le pays, aux plans stratégique et sécuritaire.
Aujourd'hui, l'Algérie veut dire au monde que le terrorisme et ses affres relèvent du passé et que l'heure est à la consolidation de l'ANP et son renforcement par des moyens technologiques à même de répondre à toutes les menaces susceptibles de cibler le pays et ses frontières. Le 60e anniversaire de recouvrement de la souveraineté nationale et de l'indépendance sera célébré dans un contexte régional et international peu reluisant et porteur de plusieurs risques pour le monde en général.
L'Algérie est consciente des enjeux qui se dessinent quant au nouveau monde sur fond de guerres et de conflits, allant jusqu'à menacer les Etats nationaux dans leur existence. Le défilé militaire vient, dans ce contexte délicat qui oblige l'Armée nationale populaire à s'insérer dans les nouveaux enjeux de la géopolitique internationale et s'adapter à l'évolution que connaît l'art de la guerre à l'aune de la révolution des technologies de l'information et de la communication via les guerres de quatrième génération et les guerres hybrides.
L'Algérie est face à des défis relevant de l'urgence stratégique en relation étroite avec sa sécurité nationale et de sa cohésion et de son unité en tant qu'Etat souverain et indépendant. Les provocations émanant de la frontière Ouest montrent, on ne peut plus clairement, que le pays est entouré de véritables ennemis dont la menace est avérée au vu de l'implication d'autres forces ennemies et hostiles, à l'image de l'entité sioniste, après la dernière trahison affichée par le régime marocain du Makhzen en normalisant ses relations avec Israël. La question libyenne et ses répercussions est l'une des préoccupations qui taraude l'Etat algérien aux plans sécuritaire et stratégique.
Donc le défilé militaire qui sera organisé à l'occasion du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, sera un message clair et sans ambages à l'égard des ennemis du pays, qui écoutent le chant des sirènes des forces sionistes.
L'Armée nationale populaire s'est dotée de moyens de défense qui démontrent le haut niveau de maîtrise des éléments de l'ANP des nouvelles techniques de combat et de l'art de la guerre à l'aune de la grande modernisation et de mutations dans le domaine militaire. Il s'agit bel et bien d'un message qui ne souffre aucun doute, à savoir que les hauts responsables du pays ne badineront aucunement avec la souveraineté nationale et l'indépendance du pays chèrement acquise. L'Armée nationale populaire, héritière de l'Armée de Libération nationale (ALN), restera le bouclier farouche de la nation, de son unité et de sa cohésion nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.