Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    L'Algérie a surmonté une conjoncture financière difficile grâce aux orientations judicieuses du Président Tebboune et la volonté des hommes dévoués    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Visite de courtoisie chez Goudjil    Algérie-Ouganda: signature de deux conventions bilatérales pour le renforcement de la coopération diplomatique    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Conseil présidentiel libyen: Al-Kouni salue les efforts de l'Algérie pour le règlement de la crise libyenne    Trois terroristes activant dans la région du Sahel capturés à Bordj Badji Mokhtar    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Accidents de la circulation en zones urbaines: 12 morts et 401 blessés en une semaine    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Championnats arabes de Cyclisme sur piste: l'Algérien Mohamed-Nadjib Assal en or    Tour de Syrie 2022: Yassmine El Meddah victorieuse, Houili toujours maillot jaune    Championnat arabe de Kayak: 7 médailles dont 3 en or pour l'Algérie    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Ligue1 - CSC-MCA : Un choc qui promet    Embrouille    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    En perspective de l'attribution des logements sociaux en cours de réalisation: Mise en service d'un nouveau logiciel pour l'étude des dossiers    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    In memoriam Octobre 88    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    QUESTIONS DE LANGUE(S) ET D'IDENTITE(S) !    Fin imminente des travaux    Une semaine chargée pour l'ANP    L'UGTA se rebiffe    Le MSP menace d'une «motion de censure»    L'état des lieux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Le président Tebboune félicite les enseignants    Alerte à l'instabilité!    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    Chercheurs en langue amazighe: une denrée rare    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La carte gagnante
L'Algérie s'apprête à faire partie du gotha mondial
Publié dans L'Expression le 14 - 08 - 2022

L'Algérie touristique est un géant dormant qui sort de son sommeil. Le propos est d'un professionnel très aguerri de l'industrie internationale du tourisme. Cette déclaration faite à une chaîne de télévision française corrobore un excellent reportage publié par le célèbre quotidien américain The Washington Post. Le fameux écrivain-journaliste américain, Henry Wismayer, en est l'auteur. Valeur sûre et très respecté dans les milieux du tourisme mondial, Wismayer a réalisé un fabuleux travail racontant un périple passionnant en Algérie. Le reportage a produit son effet parmi les amateurs américains de tourisme d'aventure et de découverte. Sa démarche, totalement journalistique, sans aucune accointance avec un quelconque office de tourisme, a ouvert les yeux à des dizaines de milliers de lecteurs sur un espace nouveau, encore inexploré, tout à fait vierge et dont la beauté réside dans l'impressionnante diversité des paysages, la richesse de la culture et l'hospitalité de la population. Le journaliste ne s'y est pas trompé. La même description est faite de l'Algérie par des producteurs de contenus sur Internet, venus des quatre coins du monde. Dans toutes les vidéos postées sur les réseaux sociaux, il se dégageait des réactions de surprise, comme si tout ce beau monde découvrait un nouveau continent. Dans cette accélération sans précédent de la mise en lumière de l'Algérie, les Jeux méditerranéens d'Oran ont joué un rôle décisif. Et pour cause, en plus des paysages à couper le souffle du nord au sud, en passant par les Hauts-Plateaux, les sites archéologiques et des casbahs impressionnants d'authenticité, le «reste du monde» a découvert un pays avec des infrastructures, une vision claire de la voie à prendre et une détermination à se placer dans le gotha du tourisme international. L'Algérie n'est donc pas simplement une carte postale, mais un «produit vivant». On n'y fait pas du tourisme classique, on y expérimente une certaine manière d'appréhender la vie. Le journaliste, les influenceurs et les touristes anonymes disent tous avoir touché l'âme d'un pays et pas simplement dépenser de l'argent. Cette spécificité très algérienne qui donne de nouvelles sensations aux touristes, loin des clichés, dont se font valoir certaines destinations, a mis l'Algérie au centre d'un nouveau «business» plus saint qui propose de la culture, de la beauté naturelle à consommer. Le peuple est aussi un produit touristique, mais il ne se consomme pas, il fait réfléchir les visiteurs. Les professionnels les plus aguerris y ont vu une opportunité de réaliser du chiffre d'affaires. Ce n'est pas plus mal pour l'Algérie. Dans la longue liste des prétendants à l'investissement en Algérie, on retiendra une nouvelle chaîne hôtelière émiratie, Rotana, qui gère une centaine d'hôtels au Moyen-Orient, en Afrique, en Turquie et en Europe. Le premier complexe touristique de la chaîne, l'Azure Rotana Resort & Spa, sera implanté à Oran et ouvrira ses portes aux Algériens et aux étrangers en mars 2023.
Les Emiratis, des spécialistes qui sentent les bons filons sont d'ores et déjà confortés par l'explosion des demandes de visas pour l'Algérie. Un phénomène, faut-il le souligner assez récent, mais très solide de par la nature des demandeurs de visas. Ce ne sont pas les fêtards et fauteurs de trouble qui se présentent aux consulats algériens à l'étranger, mais des personnes attirées par des images qui dégagent l'authenticité d'une nation, d'un peuple, d'une culture qui ne veut pas faire de compromis. Ceux qui entendent venir en Algérie savent qu'ils ne pourront jamais la dénaturer. Il y a donc des signes qui ne trompent pas quant à la prochaine émergence de l'Algérie en tant que destination touristique de premier ordre. Les pièces du puzzle se reconstituent un à un et les étoiles s'alignent doucement, mais sûrement. L'Etat, conscient de l'importance économique du créneau y travaille sérieusement. Il n'est pas besoin de rappeler tout l'effort réalisé autour des Jeux méditerranéens d'Oran. La fermeté des services de sécurité dans la traque de la maffia des plages fait ressortir la volonté de professionnaliser le secteur pour garder les Algériens chez eux. Ces derniers ne se sont pas précipités en Tunisie et ailleurs, car convaincus de la beauté de leur propre pays. Un plan astucieux est en passe d'être finalisé pour faire de l'Algérie l'un des rares pays où l'on peut faire du tourisme intense 12 mois sur 12, de la côte au Grand Sud en passant par ses montagnes. Il y aura de la place pour des dizaines de millions d'autres personnes. Le coup de starter a été donné. La machine s'ébranle, le géant se réveille enfin!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.