Tribunal de Bab El Oued : 18 mois de prison ferme requis contre 5 détenus du drapeau amazigh    25 479 travailleurs non déclarés recensés au premier semestre de 2019    Real Madrid: Zidane reste optimiste pour Hazard    Ligue 1: Le programme des rencontres de ce mercredi    7 postulants ont pris rendez-vous    Les Kurdes ont quitté la zone de sécurité    La Russie se replace en Afrique    La Tunisie veut forcer son destin    Les étudiants empêchés de rallier le tribunal de Sidi M'hamed    Des manifestants exigent la fermeture du bureau des élections    Mahrez dans la liste des 30 nominés    Chita de retour    Les exclus du logement social bloquent la route    TBC pour atténuer le "terrorisme routier"    Les villageois d'El-Guelta Zerga dans le dénuement    Un guide pour évaluer le handicap    Entre les salles familiales et le reste !    Les jeunes cinéastes en vedette    Promouvoir et encourager les jeunes cinéastes    Le dernier sourire de Larbi Ben M'hidi ou le peuple algérien en son miroir    Incendie à l'Ecurie royale de Turin, site Unesco    "Dans mes œuvres, j'exprime les affres vécues par les réfugiés"    Début des Procès des détenus du hirak à Alger : Ferveur et émotion à Sidi M'hamed    Hôpital Mustapha Bacha : Organisation de la circulation des véhicules    Justice militaire : Djebbar Mehena placé sous mandat de dépôt    Le taux d'inflation à 2,4% sur un an    Tlemcen: Le rôle des médias en question    Situation socioéconomique, politique et perspectives de l'Algérie 2020/2030    Ouverture du Salon Hassi-Messaoud Expo 2019    Ligue des champions d'Europe: Gros choc à Milan, Ajax et Barcelone pour la confirmation    Le NB Staouéli dans le groupe 2    Une femme à la tête de la Ligue de football de la wilaya    Ludovic Batelli a échoué, il s'en va, ses références dénoncées    Bensalah se rend à Sotchi    «Elargir le champ des investigations sans se passer du contrôle de la justice»    USA: Trump déclare son amour aux russes    Brexit: Boris Johnson ne s'avoue pas vaincu malgré les obstacles    Omnisports : Signature d'un accord-programme de pratique sportive au sein des universités    Libye SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migran    Election présidentielle : Un nouvel Etat de droit issu de la volonté du peuple    Présidentielle Rabehi met en garde les professionnels de l'information contre les "fake news"    Sétif: A la recherche des modalités pour harmoniser et réduire les inégalités entre les territoires    Transport: Tassili Airlines renforce ses dessertes vers le Grand Sud à partir de novembre    Fin de l'info box : Une sensation verte à Glaris    M. Zitouni " 90% des dossiers gelés de moudjahidine ont été traités "    Publication: "Aperçu de la culture et les chants amazighs dans les Aurès, Ouargla et la Kabylie", nouveau livre de Salim Sahali    237 détenus libérés pour désengorger les prisons    "Nous n'avons pas fermé d'églises"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN bute sur le RND
SENATORIALES
Publié dans L'Expression le 11 - 12 - 2006

La majorité dont dispose le FLN au niveau des assemblées locales, ne le met pas à l'abri des surprises.
Après deux semaines de campagne sur le terrain, après avoir ficelé, hier, la liste définitive des 48 candidats aux sénatoriales du 28 décembre prochain, alors que le MSP vient de subir un sérieux revers politique, le FLN n'est pas au bout de ses peines. Il doit affronter son frère ennemi, le RND. L'entrave pour le FLN sur le chemin du Sénat, demeure le RND. C'est ce qui explique l'investissement exalté du FLN pour ce rendez-vous électoral qui constitue, en quelque sorte, l'antichambre des législatives de 2007. Le FLN a clôturé les primaires, il y a une semaine, et ses superviseurs ont exposé leurs rapports devant l'instance exécutive du parti.
Alors que cette dernière devait décider du nom du candidat à retenir parmi les trois élus dans chaque wilaya, la tâche a été accomplie par «d'autres sphères». Des sources proches du parti affirment que les plus hautes instances de la République sont intervenues pour ficeler cette liste. «Des enquêtes approfondies ont été menées sur les candidats de la part de différentes instances de la République». Les candidats ont été passés au crible. «Leur passé, leur situation, leurs capacités intellectuelles et leur comportement ont été soigneusement étudiés».
L'urne ne suffit plus, pour le FLN, afin qu'il dégage le candidat qui représentera le parti au Sénat. Dans cette rigoureuse sélection «les décideurs» prendront en considération les résultats des primaires. Ainsi, on apprend que les candidats, qui ont obtenu une importante majorité avec un écart considérable lors de ces primaires, seront avantagés. Malgré la majorité qu'il détient au niveau de toutes les assemblées locales, le parti de Belkhadem n'est pas pour autant à l'abri des surprises. Rien n'est joué d'avance et les exemples ne manquent pas. En 2001, le FLN devance le RND qui disposait pourtant de la majorité des élus locaux. Le scénario inverse se produit en 2003. Alors qu'il avait la majorité au niveau local, le FLN, perd du terrain devant le RND qui rafle la mise. C'est le même schéma pour les prochaines sénatoriales. Certes majoritaire, le FLN semble néanmoins affolé par la sérénité du RND. Ce dernier n'a pas croisé les bras, pendant que les superviseurs du FLN sillonnaient le territoire national. Loin des feux de la rampe, le secrétaire général du RND s'est directement impliqué dans la campagne pour les sénatoriales.
C'est la stratégie développée par la direction du RND en vue de resserrer ses rangs et se redéployer sur le terrain. Ahmed Ouyahia a présidé, samedi, à l'hôtel Safir à Alger, le conseil de la wilaya de son parti en présence des 121 élus du Grand Alger. Le patron du RND a tenu une réunion similaire quelques jours auparavant à Boumerdès. A la Maison de la culture Mohamed-Boudiaf de Annaba, il a animé un meeting populaire. Le parti annonce que le secrétaire général du RND présidera trois réunions dans certaines wilayas du Centre avant de se rendre à l'ouest du pays où il rencontrera les militants à Oran et Ain Témouchent. Le RND met le paquet en silence. Il veut sauvegarder sa majorité au niveau de la deuxième chambre du Parlement, en attendant le verdict des législatives de 2007.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.