Le général Chentouf a fui via l'aéroport d'Oran    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Al-Sadd.. Bounedjah frappe encore    Fédération algérienne de cyclisme.. Barbari seul candidat à la présidence    Effondrement d'une bâtisse à la Casbah.. Les bouquinistes rendent hommage aux victimes    Msila.. Psychotropes saisis    Grève à l'Université de Sidi Bel Abbès.. Les étudiants passent au vote    Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC    ORAN : 2 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    EN MARGE DE SA VISITE A LA 1EER REGION MILITAIRE : Gaid Salah désapprouve le boycott du dialogue    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    L'opération de révision exceptionnelle des listes s'est achevée hier    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Fausses statistiques, vraies subventions    Les frères Kouninef devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Bouira : Les étudiants manifestent en masse    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    Complément différentiel et montant-revalorisation    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Décès d'un supporter    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    …sortir…sortir…sortir…    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Le bal des hypocrites    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FLN bute sur le RND
SENATORIALES
Publié dans L'Expression le 11 - 12 - 2006

La majorité dont dispose le FLN au niveau des assemblées locales, ne le met pas à l'abri des surprises.
Après deux semaines de campagne sur le terrain, après avoir ficelé, hier, la liste définitive des 48 candidats aux sénatoriales du 28 décembre prochain, alors que le MSP vient de subir un sérieux revers politique, le FLN n'est pas au bout de ses peines. Il doit affronter son frère ennemi, le RND. L'entrave pour le FLN sur le chemin du Sénat, demeure le RND. C'est ce qui explique l'investissement exalté du FLN pour ce rendez-vous électoral qui constitue, en quelque sorte, l'antichambre des législatives de 2007. Le FLN a clôturé les primaires, il y a une semaine, et ses superviseurs ont exposé leurs rapports devant l'instance exécutive du parti.
Alors que cette dernière devait décider du nom du candidat à retenir parmi les trois élus dans chaque wilaya, la tâche a été accomplie par «d'autres sphères». Des sources proches du parti affirment que les plus hautes instances de la République sont intervenues pour ficeler cette liste. «Des enquêtes approfondies ont été menées sur les candidats de la part de différentes instances de la République». Les candidats ont été passés au crible. «Leur passé, leur situation, leurs capacités intellectuelles et leur comportement ont été soigneusement étudiés».
L'urne ne suffit plus, pour le FLN, afin qu'il dégage le candidat qui représentera le parti au Sénat. Dans cette rigoureuse sélection «les décideurs» prendront en considération les résultats des primaires. Ainsi, on apprend que les candidats, qui ont obtenu une importante majorité avec un écart considérable lors de ces primaires, seront avantagés. Malgré la majorité qu'il détient au niveau de toutes les assemblées locales, le parti de Belkhadem n'est pas pour autant à l'abri des surprises. Rien n'est joué d'avance et les exemples ne manquent pas. En 2001, le FLN devance le RND qui disposait pourtant de la majorité des élus locaux. Le scénario inverse se produit en 2003. Alors qu'il avait la majorité au niveau local, le FLN, perd du terrain devant le RND qui rafle la mise. C'est le même schéma pour les prochaines sénatoriales. Certes majoritaire, le FLN semble néanmoins affolé par la sérénité du RND. Ce dernier n'a pas croisé les bras, pendant que les superviseurs du FLN sillonnaient le territoire national. Loin des feux de la rampe, le secrétaire général du RND s'est directement impliqué dans la campagne pour les sénatoriales.
C'est la stratégie développée par la direction du RND en vue de resserrer ses rangs et se redéployer sur le terrain. Ahmed Ouyahia a présidé, samedi, à l'hôtel Safir à Alger, le conseil de la wilaya de son parti en présence des 121 élus du Grand Alger. Le patron du RND a tenu une réunion similaire quelques jours auparavant à Boumerdès. A la Maison de la culture Mohamed-Boudiaf de Annaba, il a animé un meeting populaire. Le parti annonce que le secrétaire général du RND présidera trois réunions dans certaines wilayas du Centre avant de se rendre à l'ouest du pays où il rencontrera les militants à Oran et Ain Témouchent. Le RND met le paquet en silence. Il veut sauvegarder sa majorité au niveau de la deuxième chambre du Parlement, en attendant le verdict des législatives de 2007.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.