Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Saïd Bouhadja n'est plus    Images d'ailleurs, regards d'ici    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le projet In Salah-Tamanrasset coûte 190 milliards de DA»
SELLAL À PARTIR DE BORDJ BOU ARRERIDJ
Publié dans L'Expression le 29 - 04 - 2010

Le voile est levé sur le coût final du projet de transfert de l'eau de In Salah vers Tamanrasset. Ce projet coûtera finalement 190 milliards de DA. C'est ce que Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, a annoncé lors d'un point de presse animé en marge de sa visite d'inspection dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj.
«L'étude administrative du projet a initialement situé le coût à une centaine de milliards de DA. Ce coût a été revu à la hausse à la faveur des résultats des appels d'offres», a déclaré M.Sellal. Cela représente un surcoût de 90 milliards DA par rapport à l'estimation administrative qui a été de 120 MDS de DA.
Sur ce point, M.Sellal a précisé que la réalisation d'une station d'épuration a été incluse dans le projet.
Ce transfert s'inscrit dans le cadre de la sécurisation du pays en matière d'eau.
A ce titre, le ministre a annoncé la signature d'un accord avec l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique. Cet accord concerne le traitement des eaux usées. «Aujourd'hui (hier Ndlr) le secrétaire général du ministère signera un accord avec le représentant de l'Etat américain. Cet accord portera sur un don pour lancer l'étude de la phase tertiaire du traitement des eaux usées», a indiqué M.Sellal.
Cette technique permettra de récupérer l'eau concernée. Ainsi, elle deviendra potable et utilisable pour le maraîchage. Actuellement, le pays dispose de 104 stations de traitement et d'épuration d'eau.
Seulement, l'eau récupérée est destinée, uniquement, à l'arboriculture et à la céréaliculture.
Par ailleurs, le ministre s'est étalé sur l'opération de rénovation des réseaux d'AEP, laquelle opération est lancée à l'échelle nationale. «Elle touchera 12 grandes villes», a assuré le ministre.
Lors de sa visite, M.Sellal s'est rendu dans plusieurs installations dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj. Ainsi il a assuré que cette région sera alimentée à partir des barrages de Tichy Haf de Béjaïa, pour les localités du Nord et celui de Tilesdit à Bouira pour le communes de l'Ouest.
Aussi, le projet du barrage des Portes de fer n'a pu être retenu en raison du fait qu'il n'est pas rentable, selon M.Sellal. Ce dernier a insisté sur un point: la région des Biban aura de l'eau H24 dans un proche avenir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.