Locales 2017: Benyounes souhaite une large participation "garant de crédibilité et de légitimité"    Locales 2017: affluence appréciable des électeurs à Alger-Centre durant la matinée    Maroc - Les autorités monétaires rappellent que les monnaies virtuelles sont interdites    Sahara Occidental: la Namibie déplore la teneur du discours du Souverain marocain qui "mine tous les efforts d'une solution pacifique" (MAE)    Près de 71 millions de jeunes chômeurs dans le monde (OIT)    Sahara Occidental: le Conseil de sécurité exprime son soutien aux efforts de Kohler    Violences contre les Rohingyas: la communauté internationale hausse le ton contre la Birmanie    Graves révélations du syndicat des techniciens de la maintenance    Les producteurs misent sur la hausse de la demande mondiale    Un mandat dans un contexte de crise    Elections locales : Les gens outrés par l'affichage anarchique    Vers une nouvelle tendance baissière ?    Brèves....    MCA-USMH : Le derby se jouera au 5 Juillet    Effondrement d'un immeuble en plein centre-ville    L'Etat veut renforcer la protection des consommateurs    Saïd Boukhari n'est plus    Les Bourses européennes en ordre dispersé en l'absence de Wall Street    Texte intégral du communique du conseil des ministres du 22 novembre 2017    Constantine - Elections locales: 5 000 policiers et 26 000 pompiers mobilisés    Rendez-vous de la paix pour la Syrie à Sotchi    Tlemcen - Protection de l'enfant : tous concernés    Mostaganem, Chlef et Oran: 63 harraga, dont cinq femmes et un nourrisson, interceptés    Handball - Equipe nationale: Un duo d'entraineurs locaux pour la Coupe d'Afrique    «Une étape historique dans la coopération éducative franco-algérienne»: Inauguration officielle de l'école française à Oran le 3 décembre    Mascara: Mieux vaut tard que jamais !    Islam par-ci, islam par-là    Ligue des champions Le Real Madrid et Liverpool qualifiés, Monaco humilié    Bilda décidée à retrouver ses couleurs    "Je ne peux pas promettre le titre pour plaire aux fans"    Algérie-Afrique du Sud (messieurs) et Algérie-Kenya (dames)    La Fédération satisfaite des résultats    Discussions Sonelgaz-Gecol    Liban : Saad Hariri annonce que sa démission est "en suspens"    Zimbabwe : Apres le départ de Mugabe une nouvelle ère se produit    Libye : La modification de l'accord politique approuvée    Le ministère de l'Education annonce le calendrier    Il a été effectué hier    Bouira tire la sonnette d'alarme    Toutes les communes du pays auront leur guichet électronique en mars 2018    Un groupe d'ONG s'alarme d'une crise humanitaire "oubliée"    La menace redoutable de l'urne    "La criminalité doit être combattue ensemble"    La cartographie politique confortée    Une pièce retraçant les souffrances des Algériens lors de la Guerre de libération    400 chiites arrêtés en une semaine    Sur les traces des héros de la Révolution    Le Miptv et Canneseries au secours de l'audiovisuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La wilaya d'Alger dévoile ses grands projets structurants
Ils s'étendent jusqu'en 2030
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2011

De la reconquête du front de mer au réaménagement de quelques quartiers, en passant par la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun, le boulevard urbain, la ceinture des agriparcs et autres promenades, la capitale vit ces dernières années au rythme des mutations pour devenir vers 2030, Alger ville monde.
L'exposition organisée par la wilaya d'Alger, à l'occasion des Assises nationales de l'urbanisme, a attiré une grande foule de curieux mais aussi de connaisseurs qui ont suivi avec un intérêt particulier les explications données par un consultant de la wilaya sur les grandes mutations de la capitale dont l'objectif est de faire d'Alger, à l'horizon 2030, une métropole méditerranéenne à l'instar des villes comme Marseille et Barcelone. Depuis trois ans, des BET nationaux, suivis par des responsables de la wilaya, travaillent aux côtés de deux grands BET internationaux, Parquexpo (Portugal) et Charpentier (France) sur ce projet d'envergure établi sur plusieurs phases. Coïncidant avec le cinquantenaire de l'indépendance, 2012 verra le lancement de la reconquête du front de mer, la réhabilitation du centre historique, la restauration des équilibres écologiques, le réaménagement de quelques quartiers autour des grands équipements en chantier, la structuration de la périphérie, le plan lumière, le macromaillage en transports en commun. Cette phase correspond à la période 2009/2014. À partir de 2015 et jusqu'en 2019, le programme consacre le grand événement international avec la réalisation du nouveau port en eaux profondes, l'aménagement de la baie d'Alger, la reconquête de certaines friches industrielles, le boulevard urbain et la ceinture des agriparcs. Entre 2020 et 2024, les chantiers intéresseront l'écométropole de la Méditerranée, la poursuite de l'aménagement de la baie, le tram-train de la rocade. En phase finale, 2025/2029, Alger terminera sa mue pour devenir ville monde disposant d'un macromaillage en transports en commun, de promenades comme la Grande-Poste, les rues Larbi-Ben-M'hidi, Malika-Gaïd, Didouche-Mourad, le square Port-Saïd, La Casbah, une charte des espaces publics.
Vision pour la baie d'Alger
“Pour faire d'Alger l'écométropole de la Méditerranée, ville attractive agréable à vivre et fière de son identité, il est nécessaire de repenser les relations entre Alger et son port et ouvrir la ville sur la mer, reconquérir les espaces portuaires et recréer le lien entre la ville et la mer”, explique M. Benaïssa, consultant à la wilaya d'Alger, qui préconise un certain nombre de plans au profit de la capitale dont le plan bleu (mer propre, un trait de côte retrouvé), un plan vert (préserver le poumon forestier, valoriser les cœurs agricoles et rétablir un maillage vert), faire d'Alger la ville des mobilités et des proximités et enfin un plan blanc. On ne peut évidemment parler de baie d'Alger sans évoquer oued El-Harrach. La nouvelle vision prévoit de structurer le nouveau centre de gravité de la métropole algéroise autour de son embouchure à travers deux équipements prestigieux que sont la Grande-Mosquée et l'Opéra d'Alger.
Les actions à court, moyen et long terme consistent en un développement en quatre phases, à savoir rendre aux Algérois l'accès facile aux plages, affirmer le renouveau d'Alger par la renaturalisation et la revalorisation des berges de l'oued, transformer l'autoroute Est- Ouest en boulevard urbain, ouvrir la ville sur le port par une promenade ludique de front de mer en lien avec la place des Martyrs. Il est question justement de réaliser au niveau de cette place la Maison d'Alger et le mémorial. L'extension d'Alger vers l'Est se fera avec le triangle Hussein-Dey qui dispache à l'Ouest vers les nouvelles universités de la périphérie, le lycée international, les parkings à étages de Sidi-Yahia et El-Madania, les futures gares routières de Kouba et d'El-Biar et le Centre des affaires de Bab-Ezzouar vers l'Est. Certains de ces projets sont au stade de chantiers, d'autres sont en voie d'achèvement. L'espoir fait vivre, attendons donc la fin de la prochaine décennie pour voir la grande mue d'Alger ville monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.