JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    JM / Tir Sportif : 159 tireurs en lice à partir de mercredi    JM/Boxe : Houmri bat le Marocain Assaghir et passe en demi-finale    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    37 médaillés des JO de Tokyo participent aux JM    Riga débarque    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Benghebrit annonce la généralisation de l'enseignement préscolaire
Après avoir désamorcé la bombe de la prochaine rentrée scolaire
Publié dans Liberté le 31 - 08 - 2015

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé, hier, que l'enseignement préscolaire sera "généralisé" dans toutes les wilayas. En affirmant que dans certaines wilayas, l'enseignement préparatoire est assuré à 100%, contre 25% dans d'autres, la ministre a appelé pour autant, les directeurs de l'éducation à consentir davantage d'efforts pour généraliser les classes préscolaires en 2017. Intervenant lors de la conférence nationale des directeurs de l'éducation des wilayas en prévision de la rentrée scolaire, Mme Benghebrit a, en outre, souligné que son ministère veille à élargir l'enseignement de tamazight, enseignée désormais dans 20 wilayas contre 11 auparavant.
Elle a indiqué, à la même occasion, que son département insistera particulièrement cette année sur l'enseignement primaire, étape essentielle dans l'enseignement de l'enfant, et le ministère œuvrera à relever trois défis lors de l'année scolaire 2015-2016, consistant en la consécration de "l'équité et de l'égalité des chances pour tous les élèves, et du principe de citoyenneté et de qualité dans l'enseignement".
Elle a annoncé, par ailleurs, à partir de la prochaine rentrée, la gestion du volume horaire scolaire en assurant un minimum de 32 semaines d'activités effectives, la promotion des filières mathématiques et des langues étrangères et l'encouragement de la création d'associations de parents d'élèves. Elle a fait état aussi du début, dès la semaine prochaine, de la formation des enseignants, inspecteurs et directeurs. Estimant que sa mission était "lourde", Mme Benghebrit a invité tous les cadres du secteur à s'"engager pleinement" autour de ce qu'elle a appelé "le pacte éducatif" en vue de préserver l'école et l'intérêt de l'élève.
Nouria Benghebrit a, dans ce sens, non seulement confirmé l'engagement des dix syndicats du secteur à assurer une rentrée scolaire "sereine", mais aussi, la tenue de réunions bilatérales avec tous les syndicats du secteur et associations des parents d'élèves, à partir du 15 octobre prochain. Parmi les principales revendications soulevées, et que la tutelle s'est engagée à satisfaire, figurent l'examen pour la promotion de 45 000 professeurs dans les différents cycles et le transfert systématique à d'autres postes pour les enseignants qui ne sont pas positionnés dans la grille actuelle, dits "en voie d'extinction". Pour assurer une rentrée apaisée, la ministre de l'Education n'a cessé d'envoyer dans ce sens des signaux forts en direction des syndicats du secteur, notamment, l'effacement des ponctions sur les salaires des enseignants grévistes et l'engagement à résoudre les problèmes socioprofessionnels soulevés par les fonctionnaires du secteur.
Ce résultat intervient, aussi, après une année mouvementée, marquée par la fraude au bac, suivie d'une levée de boucliers des islamo-conservateurs.

La rentrée scolaire 2015-2016 en chiffres
Plus de 8 112 000 élèves, tous cycles confondus, rejoindront dimanche prochain (6 septembre) les bancs de l'école à l'échelle nationale au titre de l'année scolaire 2015-2016, selon les chiffres obtenus, hier par l'APS, lors de la conférence nationale des directeurs de l'éducation.
- Nombre total des élèves tous cycles confondus : 8 112 475
- Cycle primaire : 4 109 964
- Cycle moyen : 2 666 227
- Cycle secondaire : 1 336 884
Groupes pédagogiques :
- Cycle primaire : 141 479
- Cycle moyen : 82 249
- Cycle secondaire : 47 144
- Infrastructures : 25 946 établissements scolaires :
- Nombre d'écoles primaires : 18 350
- Nombre de CEM : 5 346
- Nombre de lycées : 2 250
Structures d'appui :
- Cantines scolaires : 14 160
- Internat : 1 008 structures réparties comme suit :
- Primaire : 44
- Moyen : 369
- Secondaire : 595
- 3 132 élèves bénéficient du régime de demi-pension :
- Moyen : 2 058
- Secondaire : 1 074
Appui à la scolarité :
- Santé scolaire: 1 322 unités de santé scolaire.
- Prime de scolarité (3 000 DA): affectations : 9 milliards de dinars, 3 millions d'élèves bénéficiaires.
- 4 298 895 élèves bénéficient du manuel scolaire gratuitement (soit 50% du nombre global).
- Plus de 1,3 million d'élèves bénéficient du tablier scolaire.
- Transport scolaire : prise en charge de tous les élèves nécessitant le transport scolaire, assurée en collaboration avec les ministères concernés.
- Livres scolaires : 55 500 000 livres, de la classe préscolaire à la terminale, comprenant 167 titres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.