Rappel à l'ordre    Bouteflika s'obstine, Gaïd Salah prêche la sagesse patriotique    Selon Ali Benflis: La lettre de Bouteflika «va au-delà des limites de la provocation et du défi»    Lamamra rencontre Lavrov: Moscou appuie la feuille de route de Bouteflika    Tébessa: Les devises flambent !    «Boeing 737-Max 8» et «Boeing 737-Max 9»: Suspension des vols dans l'espace aérien algérien    Equipe nationale: Belmadi met tout le monde sur le même pied d'égalité    UNAF - Tournoi international U15: Coup d'envoi aujourd'hui au stade Ahmed-Zabana    ASM Oran: Il y a péril en la demeure    Le président de la FOREM l'affirme: Il n'y a pas de société civile en Algérie    La mobilisation ne faiblit pas: Blouses blanches et étudiants investissent la rue    Béchar: Un pilote italien meurt lors du Rallye Touareg    Des matches risquent de toucher le fond    Khazri et Sekhiri forfaits face au Swaziland et l'Algérie    Brentford fixe la clause libératoire de Benrahma    Médecins et étudiants hier à Alger    Un émissaire de l'ONU exprime son inquiétude face aux manifestations populaires    Des femmes ayant activé dans l'action humanitaire et de solidarité honorées    Une baisse de près de 14% enregistrée en janvier 2019    Livraison de 252 camions au MDN    L'égoïsme économique, obstacle majeur devant la relance du secteur de l'exportation    Prise en charge des malades atteints du cancer au CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou    Neutralisation d'un réseau régional spécialisé dans le vol de véhicules    Sessions de formation pour 150 apiculteurs    Le syndrome de la déconcentration et de la déconnexion    51e fête du tapis de Ghardaïa    60e Salon international du livre de Québec    Ouyahia dément    Classement ITF Juniors: L'Algérien Rihane, désormais 109e mondial    Fifagate: Deux sociétés de marketing sportif condamnées à 500.000 dollars d'amende    Bouchareb tente de reprendre la main    Brexit: Le président de la Chambre des communes bouleverse les plans de May    Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"    Mali : Le gouvernement réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme    GAID SALAH : "Pour chaque problème existe une solution"    Chine : Plus fort ralentissement de la production en 17 ans    Oran: Réception l'été prochain de 15 projets d'établissements hôteliers    Les précisions du ministère e la Santé    Etats-Unis : Wall Street signe l'arrêt de mort des producteurs de schiste américains    Pétrole : L'AIE s'inquiète de la baisse de production au Venezuela    Le choix du destin de l'Algérie    Programme "Forsa, école de la 2ème chance" : Une vingtaine de jeunes en voie d'insertion à Oran    FÊTE DE LA VICTOIRE (19 MARS 1962) : Une célébration dans un contexte politique national particulier    Concert de guitare flamenca    Tournée de Ramtane Lamamra à l'étranger sur fond de crise interne.. Une internationalisation de fait    Guerre de libération.. 203 heures de témoignages enregistrées à Tlemcen    La longue complainte de Lakhdar Brahimi    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'union fait la force
#EspacesLibres
Publié dans Liberté le 20 - 04 - 2018

Après les nombreuses crises récemment vécues par l'Algérie, comme celle de l'éducation ou la crise financière, le peuple algérien s'est trouvé face à une réalité très délicate et difficile à vivre. Naturellement comme partout dans le monde, le peuple s'est vu obligé de réagir afin de pousser le gouvernement à trouver des solutions d'urgence efficaces. C'est ainsi que les Algériens ont trouvé une idée ou bien une manière civilisée et moderne pour répondre à cette réalité qui ne l'arrangeait pas : le boycott ! Pour exprimer son rejet et son désaccord avec les prix irrationnels des voitures dont le montage se fait en Algérie, le peuple a choisi de boycotter l'achat de ces voitures en choisissant "kheliha tassada" comme slogan à cette campagne, une phrase pour le moins sarcastique tout comme le quotidien du simple citoyen. Néanmoins cette expression a eu un écho dans la société algérienne surtout à travers les réseaux sociaux. Les gens commencent à soutenir de tout cœur cette campagne et les prix commencent à chuter. La réaction du peuple a donc abouti à un résultat.
Et maintenant quelle suite à l'affaire ?
Il reste à savoir si le peuple se contentera de cette action ou en entamera d'autres car si l'on compare l'état actuel du marché et le pouvoir d'achat d'un simple citoyen, on remarquera une incohérence voire même une incompatibilité flagrante. Si la réaction des citoyens aux autres problèmes continue à se faire de manière intelligente et pacifique comme pour les prix des voitures, un sentiment de contrôle et de maîtrise de la situation du pays pourrait se propager.
Un des moteurs de ce genre de campagnes est l'opinion publique dont il ne faut jamais sous-estimer l'influence et sa capacité à changer la réalité vécue. Ceci en commençant par améliorer la situation actuelle et à influer sur le gouvernement en le poussant à mettre fin à la corruption et aux fraudes, car un peuple qui comprend à quel point il peut être un acteur actif dans la gestion de son pays pourra participer par plusieurs manières à son développement dans tous les domaines.
Slogan qui a commencé par des réactions très simples : la solidarité, la patience et surtout la foi. "kheliha tassada " est un bon début pour montrer que l'opinion publique a de l'influence sur le destin du pays et sur les décisions prises par le gouvernement. Il est néanmoins impératif de faire attention à ce qu'on l'on fait car la manipulation médiatique est présente et très dangereuse. Il y a donc une nécessité de toujours analyser et comprendre ce que nous sommes en train de suivre afin d'éviter de tomber dans les plans des autres, car ce genre de campagnes touchant l'opinion publique doit être exploité pour la bonne cause et non pas pour satisfaire et réaliser les projets des autres.
Nassr Eddine Oukaci
Partenariat Réd-DIG-"Liberté" (#RDL)/CAP (EN Polytechnique)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.