Zoukh, Karim Djoudi et Amar Tou devant le juge    La société civile dévoile son projet    Levée d'immunité pour Boudjema Talai    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Abdelkader El Gouri élu    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Nouveau dérapage de Naïma Salhi    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    Andy Delort : «C'est une fierté d'être là»    Sénégal: Mauvaise nouvelle pour Sadio Mané    PLUS DE 600.000 CANDIDATS CONCERNES : Début aujourd'hui des épreuves du Bac    LE PARTI TOURNE LA PAGE D'OUYAHIA : Vers l'effondrement du RND ?    COUR SUPREME : Chakib Khelil, Djoudi et Tou convoqués    Le récent mouvement populaire que notre pays connait témoigne de la vitalité du peuple algérien    Le ministère tunisien rejette les pseudo-partis politiques nouvellements créés    Le gouvernement de Hong Kong essuie des critiques de son camp    L'UE insiste sur le traité négocié avec Londres    Bensalah et Bedoui sommés de partir    Pour le régime Bouteflika, la chute est brutale    «Le résultat du match CSC-USMA est douteux»    Helaïmia s'engage avec les Belges de Beerschot Anvers    Ali Ghediri écroué    Des citoyens bloquent le siège de l'APC de Bouti Sayeh    24 hectares de récoltes sur pied ravagés par le feu    Gendarmerie nationale : Saisie de 9,3 kg de kif traité, une arrestation    «Le certificat prénuptial est très important»    9 affaires de drogue traitées en mai    Le fils de Ould Abbès sous mandat de dépôt    Le bleu pour le Soudan sur les réseaux sociaux    Fidèle à la mémoire de Fouad Boughanem    Chef d'entreprise en Algérie, il est devenu vendeur de fripe aux «puces» de Montreuil    Le retour de La Dolce Vita    NAHD: Le CSA cible deux coaches    L'usine étatique d'eau minérale de Laghouat : L'APW dénonce un blocage intentionnel    Mercato d'été    Bouira: Trois morts et quatre blessés dans un accident de la route    11ème congrès international des gynécologues privés: 10 à 12% des couples présentent une infertilité    Constantine - CHU Constantine: Le DG, le chef de bureau des marchés et un fournisseur sous contrôle judiciaire    La protection de l'environnement en question    Dréan: Le marché hebdomadaire adjugé pour 1,7 milliard de cts     MC Oran: A quand le bout du tunnel ?    Volley-ball - Super division - Play down: Les prétendants de sortie    «J'ai couru vers le Nil»* de Alaa El Aswany: Comment la révolution égyptienne a été brisée ?    Mohamed Zerrouki (1902-1957): Un écrivain visionnaire précoce resté méconnu    LES AIGLES EN CARTON    Les Sénats européens et africains expriment leur volonté de promouvoir les valeurs communes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bréves de l'Est
Algérie profonde
Publié dans Liberté le 17 - 03 - 2019


Guelma : Les viandes rouges inabordables
Les bourses modestes sont confrontées à la cherté de la vie et il est problématique d'acheter les produits indispensables, au grand dam des maîtresses de maison qui éprouvent toutes les peines du monde à faire bouillir la marmite. Les viandes rouges sont onéreuses ces derniers mois et à titre illustratif l'agneau caracole à 1 400 dinars le kg alors que la brebis et le chevreau sont à 1 200 dinars. La fressure dépasse les 2 500 dinars, les abats et la tête d'ovin sont respectivement cédés à 800 et 500 dinars ! La viande bovine a pris des ailes, en l'occurence le veau sans os à 1 600 dinars, avec os 1 400 dinars, le filet, le rumsteck à plus de 1 800 dinars le kg ! Le foie est propsé à 2 400 DA et rares sont ceux qui peuvent se permettre ces morceaux de choix. Les bouchers accusent les chevillards et les maquignons qui imposent leur diktat en prétextant des motifs qui ne tiennent pas la route. Les pères de familles achètent désormais les viandes blanches dont le coût est raisonnable ces dernières semaines puisque le poulet vidé est cédé entre 220 à 280 dinars le kg, la dinde de 300 à 450 dinars le kg. De l'avis de clients que nous avons abordés au marché du Volontariat à Guelma, ils se rabattent sur les vaindes blanches pour enrichir leurs menus et ils concèdent qu'ils auraient préféré acheter de la viande d'agneau, des côtelettes, des côtes de veau, des gigots qui ne sont plus à leur portée.
HAMID BAALI
Rupture d'une adduction d'AEP à Azzaba : Les habitants ont soif
Une semaine sans recevoir la moindre goutte d'eau soulève l'indignation des habitants des communes de Azzaba, de Djendel Saâdi-Mohamed et des autres localités limitrophes alimentées à partir du barrage de Zit Enba. La cause de cette rupture-surprise de l'alimentation en eau potable serait due à des dégâts enregistrés sur une adduction de pompage de l'AEP 600 cm de diamètre pour cause des dernières intempéries. Cette adduction située entre le barrage de Zit Enba et la station de traitement de Azzaba approvisionne ces régions en eau potable. C'est l'explication donnée par la direction de l'ADE de Skikda sur son site Internet qui assure aussi que les travaux, qui ont été entamés depuis deux jours par les services techniques de Azzaba centre, sont accélérés pour rétablir l'alimentation en eau potable dans les plus brefs délais.
A. Boukarine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.