Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    L'intimidation n'a pas payé    Présidentielle : une élection sans candidats    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Chelsea aurait fixé un seuil pour lâcher Hazard au Real Madrid    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Plus de 80 000 élèves attendus aux examens de fin d'année    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Le souci des sans-bourses…    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    Vaste programme de classification et de restauration de sites et monuments archéologiques    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Pour détournement d'une mineure: Quatre personnes sous les verrous    L'école des gourous    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Facebook supprime trois milliards de comptes    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Al-Khelaïfi ne compte pas quitter    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Célébration du Mois du patrimoine à Médéa
De nombreux sites caractérisent la région du TItteri
Publié dans Liberté le 22 - 04 - 2019

La célébration du Mois du patrimoine qui s'étale du 18 avril au 18 mai de chaque année est l'occasion de faire connaître le patrimoine matériel et immatériel que recèle la vaste région du Titteri.
Comptant de nombreux sites et monuments historiques et archéologiques datant des différentes périodes historiques, la région de Médéa a aussi été la capitale d'une province ottomane appelée le beylik du Titteri.
S'adaptant à la conjoncture que traverse le pays, les responsables du Musée public national des arts et traditions populaires ont dû modifier le programme arrêté initialement afin de ne consacrer le contenu de la célébration qu'aux participations aux activités organisées dans certaines wilayas. C'est ainsi par exemple que des cadres de l'établissement se rendront à la wilaya de Mascara où ils présenteront les différentes collections que compte le Musée public national des arts et traditions populaires de Médéa. Dans leur ensemble, les collections retracent la richesse de la région en matière de tapisserie et d'habit traditionnel, de bijoux en argent, de poterie, de pièces d'artisanat en bois datant de la période ottomane, de collection de dinanderie, de vannerie et de cuir, etc. En outre, les cadres du musée se déplaceront à Blida où ils participeront à une exposition sur le patrimoine et en animant une conférence sur le patrimoine archéologique du Titteri, notamment les sites romains de Rapidum à l'est du chef-lieu de wilaya et du site Achir situé au sud de la wilaya et datant de l'époque musulmane.
Par ailleurs et dans le cadre des échanges entre les différents musées publics nationaux, le Musée public national des arts et traditions populaires de Médéa accueillera des invités de certains musées publics nationaux, notamment les directeurs des musées de Sétif et de Aïn Defla.
M. EL BEY


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.