La Juventus officialise le retour de Morata    Barça : Ousmane Dembélé poussé vers la sortie ?    Algérie Poste: Un nouveau calendrier de versement des pensions de retraite    Le ministre de la Poste et des Télécommunications rassure: Le paiement électronique «sécurisé et gratuit»    Palestine occupée: Le soutien indéfectible de l'Algérie    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    Bovins et crocodiles    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    JS Saoura: Choisir la voie de la formation    Chlef: Mener les projets à bon port    Tébessa: Un camion se renverse, un mort et un blessé    Sonelgaz Es-Sénia: Près de 197 milliards de centimes de créances détenus par les ménages    PAIX ET SERENITE    Reportage sur le «Hirak»: M6 conteste les accusations portées contre elle    L'Algérie obtient une victoire définitive contre Orascom Télécom    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La prise en charge des besoins de la population commence à donner ses fruits    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    Un individu arrêté    192 nouveaux cas, en 24 heures    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La gestion bientôt assurée par une entreprise algérienne    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    CONSTANTINE : Attribution "prochaine" de 100 aides à l'habitat rural    LUTTE CONTRE L'ARGENT SALE : L'impératif de garantir la transparence    MESURES DE REPRISE DES COURS : Les représentants des étudiants satisfaits    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Ça urge !    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    Benkhelifa signe pour trois ans    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    Enfin un gouverneur !    L'ange blanc s'envole    Flagrant délit !    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Retrouver la grandeur américaine    «Khayrek sbaq»    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UA accorde un sursis de 3 mois à l'armée
Transition politique au Soudan
Publié dans Liberté le 24 - 04 - 2019

Le peuple soudanais exige du Conseil militaire de transition la remise immédiate du pouvoir aux mains des civils. Mais l'armée continue de vouloir imposer son propre agenda.
L'Union africaine (UA) s'est prononcée en faveur d'un transfert du pouvoir aux civils d'ici trois mois, lors d'un sommet organisé hier au Caire et convoqué par le chef d'Etat égyptien, Abdel-Fattah al-Sissi, également patron de la présidence tournante de l'organisation panafricaine. Les pays réunis appellent le Conseil de paix et de sécurité de l'UA "à prolonger de trois mois le délai accordé au pouvoir soudanais" pour une "transition pacifique", affirment-ils dans un communiqué, repris par les agences de presse.
Ainsi, l'UA renonce à son ultimatum exigeant des militaires soudanais le transfert du pouvoir dans un délai ne dépassant pas les 15 jours. Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine avait menacé le 15 avril de suspendre le Soudan si l'armée ne quittait pas le pouvoir d'ici 15 jours au profit d'une "autorité politique civile". Ce sommet s'est tenu au moment où la rue soudanaise continue d'exiger la dissolution du Conseil militaire de transition et la mise en place d'un gouvernement civil, qui aura la mission de mener la transition, au lendemain de la démission forcée de l'ancien président Omar al-Bachir, après 30 ans de règne sans partage. "Nous sommes convenus de la nécessité urgente d'aborder la situation au Soudan et d'instaurer un système démocratique global", a déclaré Sissi dans une allocution à la fin du sommet, à laquelle ont assisté plusieurs dirigeants africains, a rapporté Reuters. "Il a été convenu de donner plus de temps pour mettre en œuvre ces mesures" avec l'aide de l'Union africaine, a-t-il ajouté.
Abdel-Fattah al-Sissi s'était positionné en faveur du président destitué au début des manifestations et l'a même reçu au Caire en signe de soutien à Omar al-Bachir, aujourd'hui en prison avec certains membres de sa famille et de proches collaborateurs. Plus de 113 millions de dollars ont aussi été retrouvés dans sa résidence du temps où il était président, ont indiqué
les nouvelles autorités intérimaires. Avec ce qui peut être qualifié de dérogation, le Conseil militaire dispose ainsi d'un peu plus de
temps pour reprendre les négociations avec les leaders de l'opposition soudanaise et les organisations de la société civile, après l'échec de leur première tentative de discussions dimanche dernier.
Suite à l'échec de ces discussions, les militaires ont cherché à intimider les manifestants à Khartoum, en essayant de disperser leur rassemblement devant le quartier général de l'armée, en cours depuis deux trois semaines.
Cette manœuvre, accompagnée de menaces à peine voilées, a renforcé la détermination des manifestants soudanais à maintenir leur rassemblement devant le QG de l'armée à Khartoum.
De nombreux Soudanais, venus de plusieurs villes du pays, se sont joints à ce rassemblement, encadré depuis le début de la contestation le 19 décembre 2018, par le Syndicat des professionnels et des partis de l'opposition.
Lyès Menacer


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.