Victimes du terrorisme: la législation algérienne peut constituer une référence pour l'ONU    L'hommage de Messi à Maradona    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Sport / préparation olympique : 34 athlètes perçoivent des subventions du MJS    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    Séisme à Skikda : l'Etat disposé à prendre toutes les mesures pour la prise en charge des sinistrés    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    Sabri Boukadoum fait le ménage au MAE    KHENCHELA : Raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz    Projet de loi sur la lutte contre l'enlèvement: des membres du Conseil de la nation saluent la teneur du texte    MASCARA : Deux arrestations et saisie d'hallucinogènes    La RASD appelle l'UA à prendre des mesures plus fermes contre le Maroc    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    Le DGSN évoque avec l'ambassadeur suisse la coopération dans les domaines de police    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    La FAF soutiendra le candidat sud-africain    Numérisation en cours    Déjà en phase de modernisation    Un scooter propre et innovant    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    «Nous jouerons le haut du tableau»    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Covid-19 : tout sur les tests de dépistage    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Les banques publiques difficilement vendables    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    Le Mouloudia d'Alger à pied d'œuvre au Bénin    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Bouira: Assainissement du foncier industriel : 109 lots récupérés    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le village d'Ameddah ressuscite "thimechret"
Tizi Gheniff
Publié dans Liberté le 10 - 11 - 2019

Les habitants d'Ameddah, un village perché sur les hauteurs de Tizi Gheniff, ont renoué, hier, avec "thimechret", cette tradition mise aux oubliettes depuis de longues années dans cette localité du sud de la wilaya. Après avoir préparé tout le nécessaire, les villageois se sont réunis, tôt hier, au lieudit El-Djemaâ n U Meddah. Ils se sont mobilisés comme un seul homme pour fêter comme il se doit cet événement dans la solidarité et la liesse.
Chaque groupe devait s'occuper d'une tâche bien déterminée alors que les membres du comité étaient chargés de tout ce qui a trait à l'organisation. De nombreux enfants ont, ainsi, assisté à cet événement pour la première fois de leur vie. "C'est une tradition ancestrale. C'est non seulement une occasion de réunir tout le monde, mais c'est aussi le moment de discuter sur les projets du village.
Si nous l'avons organisée à la veille du Mouloud, ce n'est que pure coïncidence, mais nullement pour donner à cette tradition un quelconque cachet religieux. C'est aussi à la veille du lancement de la cueillette des olives et de tous les autres travaux des champs", nous a expliqué Makhlouf Chikh, président du comité de village. Peu avant midi, les quartiers de viande découpés minutieusement par les plus habiles ont été répartis équitablement en parts égales sur tous les foyers recensés. "Nous avons immolé un veau, un bélier et un bouc.
Chaque famille a contribué à raison de 1 500 DA. Mais il faut souligner que les nécessiteux ont pris leur part gracieusement. Au total, nous avons obtenu 300 parts. C'est vraiment un grand plaisir de revenir à ce genre de tradition. Elle raffermit les liens de fraternité entre les villageois. Nous avons constaté que plusieurs familles résidant à Alger et à Boumerdès sont venues spécialement pour assister à cet événement festif", ajoutera le même interlocuteur.
Cette action, ont estimé les membres du comité de village, constitue également un élément déclencheur pour redonner à "thajemaât" la place qui lui sied parmi la communauté villageoise parce que ses prérogatives ne se limiteront pas, désormais, à l'immolation de bêtes, mais aussi, soutiennent-ils, à l'organisation de la cité dans toutes les circonstances. "Cette organisation ancestrale est la seule à même d'assurer la pérennité de toutes les traditions villageoises mises de côté ces dernières années dans une société en pleine mutation", explique encore un membre du comité de village.

O. Ghilès


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.