Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Mascara: vers une stratégie pour l'organisation du travail du mouvement associatif en Algérie    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Ligue 1 : Paris se ressaisit et s'impose face à Nice    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Sabri Boukadoum entame une visite de travail à Bamako    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Tebboune installe une commission pour l'amender    Liberté de dire. Toujours !    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Les partis privés de subventions de l'Etat    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Où est l'Algérie ?    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belmadi : "Le Burkina Faso est un sérieux concurrent"
Tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022
Publié dans Liberté le 23 - 01 - 2020

Pour le sélectionneur national, "c'est le début d'une nouvelle aventure" pour les Verts.
Le sélectionneur national Djamel Belmadi estime que le Burkina Faso est un sérieux concurrent pour l'Algérie dans ces éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, par rapport aux deux autres adversaires du groupe, le Niger et Djibouti. "Nous retrouverons le Burkina Faso que nous avons croisé lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 avec ce fameux but de Madjid Bougherra qui nous propulse au Mondial, vers le Brésil.
C'est vrai que cette sélection était absente lors de la dernière CAN 2019 en Egypte, mais pour avoir parlé à Kaboré, le capitaine de cette équipe, que j'ai rencontré à Marseille, m'a expliqué que la sélection a été malchanceuse en tombant dans un mauvais groupe où elle a raté la qualif de justesse. Donc, ce sera le plus gros morceau, issu du chapeau 2.
Ensuite, il y a le Niger et Djibouti, deux équipes sur lesquelles je n'ai pas d'informations précises", a commenté Belmadi le tirage au sort dans une déclaration au site officiel de la FAF. Pour le sélectionneur national, "c'est le début d'une nouvelle aventure" pour la sélection algérienne qui ouvrira une nouvelle page, tout en préservant les acquis de sa dernière prestation à la CAN 2019.
Dans ce sens, le driver national, aussi passionné soit-il, a déjà mis en œuvre toute une stratégie de travail et de préparation pour aboutir à son objectif, à savoir assurer la présence de l'Algérie à l'édition du Qatar en 2022 après avoir raté celle de Russie 2018. "Nous avons sous les yeux l'ensemble du groupe et nous devons nous mettre sérieusement au boulot afin d'approfondir nos connaissances par rapport à ces adversaires. Chaque match sera évidemment une bataille.
C'est une qualification en Coupe du monde qui est au bout", explique le coach national, et d'ajouter : "Nous faisons preuve d'optimisme et allons déployer toutes nos forces et tout notre savoir-faire pour prétendre être premiers de ce groupe avant de passer à la phase de barrages." Alors que tous les Algériens voient déjà l'Algérie au match barrage et même au Qatar, Belmadi reste sur ses gardes et avertit : "Comme je l'ai souvent dit, et je le répète, tout le monde est averti, le chemin est long et compliqué.
Chaque match aura sa vérité, son histoire. Et chaque match sera préparé de la manière la plus minutieuse possible." "Aujourd'hui, nous faisons preuve de beaucoup d'humilité, même avec le titre continental que nous avons obtenu", dira-t-il, en précisant que le titre de champion d'Afrique doit être une source de motivation pour l'équipe afin d'atteindre son objectif.
"Cette Coupe d'Afrique que nous avons remportée en Egypte doit être une force pour nous, un atout, et non pas une faiblesse en prenant ces matchs-là sans l'ambition nécessaire et le sérieux qu'il faut. Nous allons donc travailler sur ces adversaires-là, il faut que nous puissions accroître nos forces et réduire nos faiblesses. Bonne chance à nous, bonne chance à l'Algérie", espère le driver national.
Rien n'empêche que Djamel Belmadi, au fond de lui, se projette déjà en phase finale de la Coupe du monde pour avoir déclaré sur un plateau de télévision d'une chaîne française, lorsqu'on lui a posé la question par rapport à ses ambitions pour le Mondial prochain : "C'est bien de préciser qu'il faudra d'abord y aller, car ce sera long, difficile et compliqué.
Cela va être l'objectif de toute manière, ne pas y aller serait un échec considérable. Ensuite, dès que nous aurons fait le travail et serons qualifiés, l'objectif sera de la gagner. Plus sérieusement, l'objectif ne sera pas de participer et faire du mieux que l'on peut. Ce sera de tout donner et croire en l'impossible. L'essentiel ne sera pas de participer, les joueurs ont compris le truc, ils ne se fixent aucune limite."

Ahmed Ifticen


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.