Foncier agricole: Hamel condamné à 12 ans de prison    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    FAF - Commission médicale: Le devoir de s'adapter aux conditions actuelles    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Un plan en deux phases pour la reprise des activités économiques: Début du déconfinement demain    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    104 nouveaux cas et 9 décès    86% des Algériens sont inquiets    Le Brent continue sa progression    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Mellal veut éviter la surenchère    La mineuse de la tomate fait des ravages    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    La nouvelle décharge "empoisonne" les habitants    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    "ADN" de la Franco-Algérienne Maïwenn parmi les 56 films retenus    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    L'épreuve    L'infrangible lien…    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Haftar relance sa guerre contre Tripoli en Libye
Les résolutions de la Conférence de Berlin volent en éclats
Publié dans Liberté le 28 - 01 - 2020

Dimanche, l'ONU a dénoncé la poursuite des livraisons des armes aux parties libyennes, en violation de l'embargo sur les armes et des engagements pris par certains pays lors de la Conférence de Berlin sur la Libye, il y a une semaine.
L'armée nationale libyenne (ANL) du controversé maréchal Khalifa Haftar a relancé ses troupes dimanche en direction de la ville portuaire de Misrata, en violation de la fragile trêve qu'il a lui-même annoncée, après neuf mois de violences meurtrières autour de la capitale Tripoli. Des citoyens ont signalé en effet un mouvement de ses soldats, qui ont encore ciblé l'aéroport de Mitiga à Tripoli, blessant deux civils et causant des dégâts matériels, selon la Mission de maintien de la paix de l'ONU en Libye.
"La Manul condamne dans les termes les plus fermes l'attaque contre l'aéroport de Mitiga, par deux missiles Grad, qui a fait au moins deux civils blessés et endommagé le tarmac et un certain nombre de bâtiments, y compris des propriétés privées et publiques", lit-on dans le communiqué publié hier matin par la mission onusienne sur sa page facebook.
"La mission rappelle que les attaques contre des cibles civiles, en particulier des installations publiques, constituent une violation flagrante du droit international humanitaire, et que les attaques répétées contre Mitiga ont privé deux millions d'habitants de la capitale de leur seul aéroport en activité", ajoute le communiqué en question.
Cette escalade intervient neuf jours après la tenue de la conférence internationale de Berlin sur la Libye et à l'issue de laquelle les pays participants avaient appelé les parties libyennes à prolonger la trêve, en attendant d'arriver à un véritable cessez-le-feu durable et permanent.
Mais Khalifa Haftar ne semble pas prêt à écouter l'appel de la communauté internationale pour un retour à la table des négociations, tout comme les soutiens extérieurs des parties libyennes en conflit qui continuent à livrer des armes pour eux, selon un autre communiqué de la Manul dimanche. Face à ces violations régulières de la trêve, le chef du Gouvernement libyen d'union nationale (GNA), Fayez al-Serraj, a déclaré hier qu'il sera contraint de revoir sa participation à toutes ces initiatives internationales visant à mettre fin au conflit en Libye.
"Le GNA sera obligé de reconsidérer sa participation à tout dialogue en raison des violations de la trêve" par les forces de l'ANL, a déclaré le GNA dans un communiqué rendu public hier matin sur sa page facebook. Selon le GNA, les pays participants à la conférence de Berlin sur la Libye doivent "assumer leurs responsabilités envers les violations de la trêve et les décisions de la conférence" par les troupes de Khalifa Haftar, qui bénéficient du soutien de l'Egypte, des Emirats arabes unis, de la Jordanie et de l'Arabie Saoudite, mais aussi de celui de la Russie et de la France.
Les soldats de l'ANL "ont violé trêve, car ses missiles sont tombés sur les zones du marché d'Arada et d'el-Jomaa et sur l'aéroport civil de Mitiga à Tripoli", ajoutant qu'ils "ont mené, avec des mercenaires, une attaque au sol contre Abu Qurain, Qaddiyah et Al-Washaka, soutenue par des avions étrangers".

Lyès Menacer


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.