Les angles de l'ingérence    Saïd Bouhadja n'est plus    Non-respect de l'échéancier de paiement: Sonelgaz met en garde les abonnés    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Oran: Neuf harraga et trois passeurs arrêtés    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Diego maradona s'èteint à 60 ans    "Les malades sont livrés à eux-mêmes"    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Les instructions de Djerad aux walis    Le gouvernement entretient le suspense    L'hommage de Messi à Maradona    Victimes du terrorisme: la législation algérienne peut constituer une référence pour l'ONU    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Sport / préparation olympique : 34 athlètes perçoivent des subventions du MJS    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Séisme à Skikda : l'Etat disposé à prendre toutes les mesures pour la prise en charge des sinistrés    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    La RASD appelle l'UA à prendre des mesures plus fermes contre le Maroc    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    Déjà en phase de modernisation    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Les banques publiques difficilement vendables    Liberté pour Yacine Mebarki    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'association Aluminium Algérie interpelle le wali
Entreprise polluante à la zone d'activité de Bechloul (Bouira)
Publié dans Liberté le 14 - 10 - 2020

Les dénonciations des dépassements de la Sarl Dauphine d'or, une entreprise chinoise spécialisée dans la production des matériaux et des équipements de bâtiments sise au niveau de la zone d'activité de Bechloul, 18 km à l'est de Bouira, quant à la pollution et au non-respect de la réglementation se poursuivent. Cette fois-ci ce sont les professionnels de l'activité de l'aluminium qui se sont constitués en une association nationale qui saisissent les autorités locales à Bouira.
L'association Aluminium Algérie interpelle le wali pour qu'il agisse et rappeler à l'ordre les responsables de cette entreprise aux capitaux algéro-chinois qui travaillent dans l'illégalité. Dans une requête adressée le 30 septembre au chef de l'exécutif de wilaya, les professionnels de l'aluminium dénoncent l'entêtement de ces investisseurs qui continuent d'ignorer la réglementation et les mises en demeure émanant des services concernés pour des faits de pollution. Les auteurs de la requête ont tenu aussi à rappeler au wali que des décisions de fermeture ont été prises mais jamais appliquées à ce jour.
"Nonobstant ces deux décisions de fermeture, les scellés ont été ignorés par deux fois et les gérants de cette Sarl continuent d'exercer leur activité d'une manière illégale, bafouant les lois de la République concernant l'environnement, la santé publique et les ressources en eau, tout en induisant un préjudice à la sécurité nationale et plus particulièrement à un territoire dépendant de votre autorité", lit-on dans la correspondance de l'association Aluminium Algérie, fondée en 2017 dans le but de défendre les intérêts de la profession. Ainsi, l'association Aluminium Algérie tente d'attirer l'attention du premier responsable de la wilaya sur les nuisances et les dangers qui guettent les habitants de la commune, particulièrement les riverains de la zone d'activité.
Les professionnels de l'aluminium mettent également l'accent sur le retard dans la mise en application de la décision de fermeture pourtant signée par l'ex-wali Limani Mustapha le 29 janvier 2020. "À ce jour des plaintes émanant de la population locale suite aux nuisances générées par les rejets industriels de produits chimiques dangereux (solides, liquides et gazeux) n'ont pas trouvé un aboutissement à cause de l'entêtement de cette société qui continue d'ignorer la réglementation et les mises en demeure suivies des arrêtés de fermeture de la part de la commission de l'environnement", écrivent-ils.
De son côté, l'association Assameur de Bechloul, qui lutte depuis des années contre la pollution générée par cette entreprise, ne compte pas renoncer. Après plusieurs actions de protestation observées devant le siège de cette Sarl, l'association a donc décidé de porter cette affaire devant le tribunal pour respecter la loi et que cesse l'exploitation de la fonderie qui est à l'origine de la fumée toxique qui se répand à travers toute la commune. Les autorités locales ont été saisies à maintes reprises. En vain.

Ali CHERARAK


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.