La Moudjahida Annie Steiner sera inhumé aujourd'hui à El Alia    Liste contestée    Que faire pour réguler le marché ?    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    Préparation des JO de Tokyo 25 athlètes en stage à Bordj-Bou Arréridj    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Le pire est à craindre    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    La JSK a fait le job à Garoua, Sétif résiste à Johannesburg    7 décès et 182 nouveaux cas    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Grandiose marche nocturne à Akbou    Un procès peut en cacher un autre    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    15 quintaux de kif marocain saisis    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Qualification des Canaris à la phase des poules
Coupe de la CAF : JSK 1 - Stade Malien 0
Publié dans Liberté le 22 - 02 - 2021

Après plusieurs jours d'incertitude et de suspense, le match entre la JS Kabylie et le Stade Malien a finalement eu lieu hier au stade du 1er-Novembre.
Cette rencontre avait donné lieu à de nombreuses spéculations du fait que les Maliens n'avaient pas donné signe de vie durant toute la semaine ce qui avait mis dans l'embarras les dirigeants de la JSK. Il aura fallu attendre le dernier moment pour voir enfin la formation malienne confirmer son arrivée en Algérie au moment où l'on avançait l'éventualité d'un forfait ou à défaut d'un report de match.
Et si les Maliens avaient enfin annoncé, dans un premier temps, leur arrivée par vol spécial pour le samedi soir à 19h30 à l'aéroport international Houari-Boumediene, voilà qu'ils n'avaient finalement décollé de l'aéroport de Bamako que vers minuit pour atterrir à Alger à 5h du matin et rallier la ville de Tizi Ouzou vers 8h, avant de se présenter au stade du 1er-Novembre en début d'après-midi puisque le coup d'envoi avait été maintenu à 16h et ce malgré la demande de report formulée, jeudi dernier, par le club bamakois.
C'est dire que, théoriquement, les joueurs de la JSK étaient nettement avantagés sur le plan de la fraîcheur physique pour tenter de remonter le but d'écart concédé, la semaine passée, au stade du 26-Mars de Bamako et espérer ainsi arracher une qualification pour les poules de la Coupe de la CAF. Partant de là, les camarades de Bencherifa prennent le taureau par les cornes dès le coup d'envoi sifflé par le directeur de jeu, le Tunisien Sadok Selmi et leur bonne entame de match est rapidement récompensée.
On jouait la 4' de jeu lorsque Souyad profitait d'un coup franc pour ouvrir le score au milieu d'une défense malienne étrangement passive. En fait, le défenseur axial kabyle a eu le culot de récidiver après le but nscrit lors du match aller à Bamako. Surpris par un tel début de match, les Bamakois se ruent littéralement vers le camp algérien et versent carrément dans l'anti-jeu que l'arbitre tunisien a bien du mal à contenir. Usant de balles en profondeur, les Maliens réussiront ainsi à inquiéter la défense kabyle à deux reprises.
D'abord sur un centre de Diallo maîtrisé par Benbot (25'), puis sur une reprise de tête de Coulibaly qui passe légèrement au-dessus de la transversale (39'). La JSK riposte par un jeu plus aéré et aurait pu doubler la mise peu avant la pause lorsque Hamroune prit de vitesse toute la défense malienne pour adresser un centre en retrait pour El Orfi dont le tir fut contré par Sissoko (44').
Après la pause, les Maliens procèdent à deux changements en incorporant Ngoda et Baronet à la place de Konaté et de Coulibaly alors qu'en face, Benchaira (blessé à la cuisse) céda sa place à El Orfi (46'). Certes, les Maliens jouèrent carrément leur va-tout mais ce fut au contraire la JSK qui se créa plusieurs occasions de but par Boulahia (47'), Hamroune (49', 53') et El Ordi (56'). Dans un élan incroyable, les Bamakois tentent le tout pour le tout et auraient pu prétendre à l'égalisation par Fofana contré in extremis par Aït Abdeslam (61').
Dans le dernier quart d'heure, le Stade Malien joue ses dernières cartes mais avec un manque de self control face au but. Ce fut bien la JSK qui rata la balle du KO à deux reprises par Boulahia (87', 90'). Finalement, les Canaris durent se contenter de ce but pour arracher leur billet qualificatif pour la phase des poules de la Coupe de la CAF.

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.