Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    Le MJS rassure les sportifs d'élite pour leur avenir professionnel, après la reconversion    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Maladies chroniques: appel au respect des recommandations médicales durant le Ramadhan    FAT: Décès de l'ancien DTN, Mohamed Bouchabou    Covid-19: au moins 2.987.891 morts dans le monde    Ligue 2 (12e j): le derby JSMB-MOB à l'affiche    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Algérie-Liban: renforcer la coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Real : l'avenir de Benzema serait lui aussi scellé    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Amara, un plébiscite et des promesses    Le gouvernement français «regrette»...    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    Tous les indicateurs sont en hausse    Tension persistante dans l'éducation    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Est-ce une nouvelle crise ?    La grève s'étend    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Les élections ne sont pas une priorité"
LOuisa Hanoune, secrétaire généraLe du PT
Publié dans Liberté le 04 - 03 - 2021

Pour sa première conférence de presse depuis mai 2019, hier au siège de son parti à Alger, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a, comme à son habitude, abordé sans gêne et sans tabou l'actualité dans sa globalité et toutes les questions qui agitent la scène nationale. Elle a, notamment, évoqué le mouvement populaire qu'elle qualifie de "processus révolutionnaire". Ainsi, elle s'est dit "favorable" à une structuration de ce mouvement.
Laquelle structuration, cependant, tient-elle à préciser, "ne sera ni le fruit de cooptation" et encore moins de "proclamation quelle que soit l'origine". Dans son allocution d'ouverture, la SG du PT a estimé que les travailleurs structurés dans des syndicats et les étudiants sont les mieux indiqués pour "encadrer" le processus révolutionnaire. Un encadrement qui saura "insuffler" au processus révolutionnaire un "contenu politique", mais aussi "socioéconomique" apte "à mobiliser la majorité".
"Il s'agit de définir quelles sont les forces organisées pouvant mener le processus révolutionnaire à la majorité", a-t-elle dit, ajoutant que les syndicats sont les forces indiquées pour mener à terme cette mission. "Les syndicats doivent assumer leurs responsabilités", a-t-elle encore dit, appelant à une décantation au sein du mouvement. "La décantation est nécessaire", tranche-t-elle, estimant que les forces réactionnaires "s'activent à vider la révolution de son contenu".
Pour contrer ces tentatives de "dévier" le processus révolutionnaire, notamment par le courant obscurantiste, la SG du PT oppose "la redéfinition des objectifs" du mouvement, avec la prise en charge effective des problèmes socioéconomiques par le processus révolutionnaire. "Les révolutions, dites arabes, ont échoué à cause des élites qui ont exclu sciemment le volet socioéconomique du processus", a-t-elle dit, précisant que les pouvoirs ont toujours utilisé cette faiblesse pour venir à bout des mouvements de contestation.
Interrogée sur les courants idéologiques qui traversent le mouvement, Mme Hanoune a estimé que ceux qui disent que"laisser les questions idéologiques de côté est suicidaire", car "cela renforce le système en place". À propos de la reprise des manifestations publiques, Mme Hanoune a souligné qu'on ne peut pas "réduire la révolution à deux actions hebdomadaires", car le maintien du système avec ses politiques anti-sociales et antinationales "alimente le processus révolutionnaire, redéfinit les priorités, impose la décantation et identifie les moyens de lutte".
Concernant les prochaines législatives, Mme Hanoune a expliqué que la question n'est toujours pas abordée au sein de son parti. Elle le sera, a-t-elle confié, lors de la prochaine session ordinaire du comité central du PT. Toutefois, elle a laissé entendre que la question des élections "n'est pas une priorité" pour le pays, compte tenu de la situation générale.


Mohamed Mouloudj


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.