À quand le vrai bonheur?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les raisons du processus inflationniste    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Huit grands brûlés transférés à l'étranger    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La presse en deuil    Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Les milliards pleuvent...    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Une inauguration, puis rien !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    Halte au grignotage la nuit !    Chien de mer en sauce    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    L'offre se resserre    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Il sera inhumé aujourd'hui à El Alia: Abdelkader Bensalah n'est plus    Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise    Bekkat Berkani: Une réforme du système de santé est nécessaire    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LAVAGNE : "Le combat sera certainement dur"
COUPE DE LA CAF : COTON SPORT-JSK
Publié dans Liberté le 20 - 06 - 2021

Tous les regards seront braqués, cet après-midi à partir de 17h, en direction du stade national Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé, où la JS Kabylie disputera la demi-finale aller de la Coupe de la CAF face à la coriace formation de Coton Sport de Garoua.
Onze ans après avoir atteint, pour la dernière fois, le fameux "carré d'as" d'une compétition africaine où elle fut éliminée par le Tout Puissant Mazembé, en Ligue des champions, voilà que le prestigieux club du Djurdjura s'apprête à enfourcher fièrement sa 11e demi-finale de l'histoire et ce, avec la ferme conviction de relever un gros défi, dès ce soir, dans la capitale camerounaise, pour tenter de préserver toutes ses chances de qualification pour le match retour prévu dimanche prochain au stade olympique du 5-Juillet.
Si les Canaris veulent s'appuyer sur l'adage populaire "jamais deux sans trois", puisqu'ils avaient réussi à s'imposer à deux reprises contre le même adversaire en poules de l'épreuve en avril dernier, il faut bien admettre qu'un match de football ne ressemble jamais à un autre.
C'est dire que la tâche de la JSK ne sera guère de tout repos face à une formation de Coton-Sport certainement avide de revanche et soucieuse, elle aussi, d'aspirer au précieux billet qualificatif pour la finale tant attendue du 10 juillet à Cotonou.
Toujours est-il que les camarades de Bencherifa ont débarqué avant-hier après-midi à Yaoundé, où ils ont été confortablement installés à l'hôtel La Falaise, situé à 5 km du stade Ahmadou-Ahidjo, et ont profité de deux bons galops d'entraînement, l'un vendredi sur un terrain annexe du stade, puis un second hier à l'heure du match sur le terrain principal qui est appelé à abriter la partie aujourd'hui, comme le stipule la réglementation de la CAF.
À l'occasion, les poulains de Denis Lavagne ont eu l'opportunité de tâter la belle pelouse du stade de Yaoundé et surtout de prendre leurs repères en prévision d'une empoignade qui s'annonce indécise et certainement très disputée.
"Je rappelle que, primo, nous avons eu droit à une semaine de préparation, un avantage que nous n'avions pas eu à notre portée ces derniers temps, ce qui fait que nous avons pris tout le temps pour préparer ce match tant sur le plan physique que technico-tactique, et cela s'est bien passé puisque les joueurs ont bien répondu à nos attentes et ont affiché beaucoup d'enthousiasme au travail, secundo, nous avons profité de deux bonnes séances d'entraînement sur place à Yaoundé pour régler certains détails avant le match", dira Denis Lavagne, qui estime que ce sera un match difficile pour les deux équipes qui se connaissent plutôt bien après avoir croisé le fer, à deux fois, il y a deux mois de cela à peine, pour le compte des poules où la JSK s'était imposée, rappelons-le, à l'aller comme au retour.
"Je pense que nous avons un certain avantage psychologique sur Coton-Sport puisque nous l'avions battu par deux fois, mais je suis persuadé que les Camerounais sont hypermotivés pour aspirer à une revanche, donc il va falloir s'attendre à un combat certainement plus dur que celui qui nous a été imposé tout récemment à Garoua, d'où la nécessité de rester solidaires et concentrés durant tout le match pour préserver nos chances de qualification pour la finale", dira encore le coach de la JSK, qui doit certainement apprécier le fait que les conditions climatiques sont agréables depuis quelques jours déjà à Yaoundé, où le thermomètre avoisine les 23 °C, même si les risques de gros orages ne sont pas à écarter avec l'arrivée de la saison des pluies au Cameroun.

Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.