Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes et El Bakari    Tindouf: les postes frontaliers entre l'Algérie et la Mauritanie réceptionnés octobre prochain    Industrie: Zeghdar reçoit le président du Médef    Lutte contre la spéculation illicite: 53 délits enregistrés durant les quatre premiers mois 2022    L'université est un important allié pour réaliser la transition écologique et le développement durable    OMS : la transmission de la variole du singe peut être stoppée dans les pays non endémiques    Présentation à Alger du bilan du projet des parcs culturels    Akim Zedadka confirme son départ de Clermont Foot    Rio Ferdinand évoque "une honte historique" au sujet de Mbappé    Real : Valverde n'a pas apprécié les déclarations de Salah    MC Oran: Le Mouloudia pas encore sauvé    USM Khenchela: Un retour au premier plan    Tebboune met fin aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie    Des mentalités à formater    Naftal: Appel à la révision de la marge bénéficiaire de l'entreprise    Risques d'incendies: Branle-bas de combat pour éviter le pire    Météo: Des températures «au-dessus des moyennes saisonnières»    Non, l'ennemi de l'homme n'est pas le singe !    Tlemcen: Le changement climatique fait sa formation    Figure incontournable du cinéma algérien: Chafia Boudraâ tire sa révérence    La première règle de l'investissement    Le Palais des sports fait peau neuve    Les Verts sans forcer    Amman condamne la décision de l'entité sioniste    Le Bénin se prépare à retirer ses troupes de la Minusma    La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu    La société civile en question    Oran n'aura plus soif    Les moteurs de la débrouille    Les directeurs des CEM se rebellent    «Les grandes firmes attendent de la visibilité»    L'ex-ministre de la Justice vide son sac    Les dernières retouches    Prestation de l'association «Mezghena» d'Alger    «Tant de féminicides...»    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Migration internationale: l'approche algérienne exposée devant l'AG de l'ONU    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Un réseau de prévention mis en place    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Kabyles en route pour la finale
COUPE DE LA CAF : JSK-COTON SPORT-AUJOURD'HUI À 20H AU STADE DU 5-JUILLET
Publié dans Liberté le 27 - 06 - 2021

Denis Lavagne : "Encore un combat de 90' à gagner à tout prix."
Après tous les calculs et les nombreux commentaires qui ont suivi la précieuse victoire des Canaris à Yaoundé, l'heure est désormais à la grande explication entre la JSK et le Coton Sport de Garoua qui polarise l'actualité footballistique en Kabylie et aux quatre coins de l'Algérie profonde.
Il est vrai que l'événement est de taille, car dix-neuf ans après le dernier trophée africain remporté de haute lutte face au Tonnerre de Yaoundé en 2002, la JSK va devoir négocier au mieux cette demi-finale retour de la Coupe de la CAF contre une autre équipe camerounaise, et ce, avec la ferme intention de sortir le grand jeu pour s'ériger le droit de disputer sa septième finale continentale de l'histoire.
Certes, la JSK a les faveurs du pronostic après l'exploit retentissant et surtout la belle prestation du match aller à Yaoundé, mais les Kabyles restent méfiants et ne veulent guère vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
C'est que les Camerounais, qui ont été défaits à trois reprises cette année par le représentant algérien, comptent jouer leur va-tout ce soir au stade du 5-Juillet, pour tenter un véritable "jackpot" face à cette jeune et étonnante formation kabyle qui leur a mené la vie dure et qui est visiblement décidée à imposer, une fois de plus, son jeu fouillé et son punch habituel pour négocier sereinement cette chaude empoignade.
"C'est vrai que, pour le moment, le décompte est en notre faveur après notre belle victoire acquise au match aller à Yaoundé, mais il nous appartient de remettre le compteur à zéro et nous dire qu'il y aura encore un combat de quatre-vingt dix minutes à gagner à tout prix, d'où la nécessité de se préparer en conséquence, car s'il faut considérer que nous avons fait un grand pas pour la qualification en finale, j'estime qu'il reste 20% de la qualification qu'il va falloir aller chercher, ce qui veut dire que notre tâche s'annonce encore très dure pour passer le dernier obstacle qui mène en finale", dira Denis Lavagne, l'homme providentiel ayant su donner une âme nouvelle à cette nouvelle génération kabyle qui a pris du plaisir à voyager gaiement, cette année, aux quatre coins du continent pour renouer avec l'histoire fabuleuse du légendaire Jumbo-JET africain de la belle époque.
"L'essentiel est de contrôler notre côté émotionnel et de savoir jouer avec la pression du résultat, et là je pense que tous les joueurs ont acquis, tout au long du beau parcours effectué jusque-là, une bonne dose d'expérience internationale qui leur permet désormais de bien gérer ce genre de matchs, comme ce fut le cas à Garoua, Berkane, Sfax et Yaoundé, la semaine passée", dira encore Lavagne, qui estime que "le fait de jouer au stade du 5-Juillet est un avantage pour la JSK qui a pour habitude d'évoluer à l'aise sur les grands terrains dotés de pelouse naturelle".
Si tout l'effectif kabyle sera au complet pour affronter ce soir le Coton Sport qui n'a débarqué qu'hier à Alger, Lavagne regrette que "les supporters kabyles soient privés de cette grande fiesta africaine à cause du huis clos, mais nous leur promettons de tout faire pour leur offrir la qualification pour la finale de Cotonou".

Mohammed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.