Ouverture de la 9ème Conférence de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Le Maroc vit depuis des années dans sa bulle illusoire d'un mythe de développement    Foot/ Direction technique nationale (DTN) : Biskri officiellement installé dans ses nouvelles fonctions    Séisme à Blida: aucun dégât enregistré dans les infrastructures de base    Le ministre de la Santé reçoit les membres du Syndicat national des praticiens de la santé publique    Festival international du cinéma d'Alger: projection de courts métrages sur le thème "cinéma et l'environnement"    Prix d'Alger de récitation du Saint Coran: début des sélections    Conférence africaine des start-up: adoption d'une feuille de route africaine constitutive de la coopération continentale    Les recettes de la fiscalité pétrolière représentent 41% du total des recettes budgétaire prévues pour 2023    2e Séminaire régional pour les parlements africains: la délégation du Conseil de la nation souligne à Djibouti l'engagement de l'Algérie à développer les différents secteurs    La "Tenue traditionnelle féminine de l'Est algérien", bientôt proposée pour l'inscription au patrimoine de l'humanité    Abderrahmane Hadef, économiste: L'Algérie a les atouts pour devenir un pays émergent    Le chemin est encore long    Violences: Appel à protéger l'école    Tamanrasset: Trois morts dans une collision    Lutte contre les intoxications alimentaires: La commission d'hygiène communale d'Oran sévit    DGSN: Un réseau ciblant les enfants sur les réseaux sociaux démantelé    De COP en COP !    Ligue 1 (13ème journée): Deux derbies et un classico à l'affiche    «Samahna si l'Hadj» !    La Seleçao en mode Samba    Radioscopie d'un club détourné    Un litige qui dure depuis 5 ans    Le Général d'Armée Chanegriha reçoit le Coordinateur américain du Conseil de Sécurité nationale, pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord    Le FFS, un parti-rempart    La communauté internationale salue l'accord de sortie de crise au Soudan    La Libye invite les sociétés étrangères à reprendre exploration et production    Les élèves grelottent    Le budget primitif en constante régression    On a frôlé le pire    La part du pétrole    Les leçons d'une opération    Propositions pour le nouveau Code de la commune    Le Qatar impressionne le monde    Un concert euphorique    Formation à l'improvisation théâtrale    L'humanité tragique au cœur du cinéma    L'Algérie nouvelle sous la conduite du Président Tebboune: une expérience pionnière de démocratie    Décès de l'ancien président de la LFP Mahfoud Kerbadj    Soudan: la communauté internationale salue l'accord de sortie de crise    Tebboune reçoit les chefs des délégations    Ligue 1 Mobilis (13e J) : USMA-CRB à l'affiche, la JSK en quête de confirmation    Ligue 2 - ASM Oran: Les raisons d'un échec programmé    Algérie-Chine: Le partenariat stratégique global renforcé    Sari-Ali Hikmet au «Le Quotidien d'Oran»: «Chaque cheminant vers Dieu a son propre chemin»    «Je suis conscient des aspirations du peuple»    Cour constitutionnelle: «De grands pouvoirs et une soupape de sécurité pour l'Etat de droit»    Algérie-Jordanie: Des accords et des mémorandums d'entente signés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



SCÈNES DE LIESSE EN KABYLIE
JSK
Publié dans Liberté le 29 - 06 - 2021

■ Comme il fallait s'y attendre, toute la Kabylie aura renoué avec la fièvre africaine et l'ambiance des grands jours car la victoire éclatante de la JSK face au Coton-Sport de Garoua aura scellé de fort belle manière cette qualification tant attendue pour la finale de cette Coupe de la CAF qui aura enivré toute la région.
Mon Dieu, ce que cette folle soirée africaine aura engendré comme allégresse et hystérie à Tizi Ouzou, capitale du Djurdjura, mais aussi dans de nombreuses autres localités de Kabylie y compris dans les wilayas avoisinantes de Boumerdès, de Bouira et de Béjaïa.
Et si des milliers de citoyens et de supporters, tous acquis à la JSK, ont été malheureusement privés de stade pour partager cet événement inoubliable, un superbe décor avait été installé sur les places publiques qui ont accueilli de nombreux écrans géants pour ne pas rater de tels moments d'extase et de communion que seul le football, sport-roi par excellence, peut procurer.
Et si ces Canaris enchanteurs ont réussi à plier le match en une seule mi-temps, la grande "saga africa" a envahi les grandes artères des villes un peu plus tôt que prévu car la cause était entendue dès la fin de la première mi-temps où la plupart des fans kabyles avaient carrément zappé la seconde période du match et ont aussitôt déserté leurs domiciles respectifs pour investir la rue et laisser éclater une joie indescriptible.
C'est que la Coupe d'Afrique ne laisse personne indifférent en Kabylie dès lors que la JSK est au rendez-vous. "Notre génération actuelle était frustrée de ne pas avoir vécu les grandes épopées du fameux 'Jumbo-jet' africain de la belle époque et voilà que nous sommes enfin comblés car la fièvre et l'ambiance fabuleuse des soirées africaines sont incomparables", dira un jeune supporter qui n'était certainement pas né à l'époque où la JSK planait sur toute l'Afrique.
Et si la ville de Tizi Ouzou a vécu, dimanche soir, une soirée de folie, où les supporters avec leurs concerts de klaxons et les chants du terroir ont même emfreint l'heure du couvre-feu sanitaire, il en a été de même dans toutes les contrées de Kabylie où cette nouvelle page d'histoire de la JSK aura donné lieu à des scènes de liesse populaire tout simplement mémorables.
"Un grand merci à tous les joueurs et à tous les dirigeants du club pour ce beau parcours africain sans oublier de tirer chapeau à l'entraîneur Denis Lavagne qui a su remettre en confiance toute l'équipe et a surtout donné une âme nouvelle à la JSK qui est beaucoup plus qu'un club, mais un symbole et un patrimoine identitaire", dira un automobiliste coincé avec sa famille au centre-ville de Tizi Ouzou où l'ambiance nocturne et colorée avait atteint son paroxysme.
Et, technologie oblige, lorsque les réseaux sociaux ont répercuté, tout au long de la soirée, les manifestations de joie vécues à travers tout le pays, mais aussi à l'étranger où la communauté algérienne a fêté tel qu'il se doit ce véritable festival footballistique de la formation kabyle, notamment à Paris, à Montréal, à Ottawa et à New-York, l'on aura compris effectivement que la JSK était beaucoup plus ... qu'un club comme a tenu à le rappeler le président Chérif Mellal qui parvenait difficilement à contenir sa fierté et son émotion !

M. H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.