Commission d'enquête du Sénat ? C'est quoi le Sénat ?    Le MSP vise un groupe parlementaire    Le procès de Chakib Khelil prévu aujourd'hui    Le sachet de lait subventionné toujours rare    40 rendez-vous au Palais des expositions d'Alger    Tripoli appelle à la coopération internationale contre la migration illégale    De Sankara à Goïta, la révolte des jeunes officiers    L'Algérie et l'Egypte décidées à faire réussir le prochain Sommet arabe en Algérie    L'affaire du match NAHD-MCA traitée incessamment    Le président de la FAA en tournée nationale    Un trio de favoris en huitièmes de finale !    Incendie dans un entrepôt du service régional d'équipements de la Sûreté nationale    Faut-il décréter la vaccination obligatoire ?    Chaussures plates ou à talons, faites le bon choix    Actuculte    Sacré Al Rûmi !    Lettre de Tata Aldjia à un cousin d'Amérique (2)    Groupe E : Algérie 0 Guinée équatoriale 1 - Amère déconvenue    Spéculation sur les marchandises: La loi dans toute sa rigueur    L'indépendance, rien que l'indépendance    Convention entre l'USTOMB et le port d'Arzew (EPA): Don d'un bateau-pilote pour la formation des étudiants en Génie maritime    Bechar: Quatre morts dans une collision    Education: Suivi mitigé de la grève des contractuels    Exportation du Coronavac: En attendant le feu vert de l'OMS    Le fusil et le burnous    Conseil des ministres: L'Etat paiera plus cher les céréales aux agriculteurs    Football - Ligue 1: Le CRB imperturbable, la JSS et le MCA se replacent    Le derby de Séville suspendu    De mal en pis    La leçon des échecs    4 personnes devant la justice    Un moteur marin algérien mis à flot    Les coopératives oléicoles en gestation    Le spectre du stress hydrique plane    68 élèves contaminés et 3 lycées fermés    Le gouvernement hausse le ton    Décès à Bamako de l'ancien président Ibrahim Boubacar Keïta    Prémices d'un tournoi raté    Haaland met le feu à la maison    Des manifestations hautes en couleur    Tamazight pour tout le monde    La pièce «Vers l'espoir» éblouit le public    L'ambassade des Etats-Unis à Alger s'en félicite    Des prestations artistiques en clôture des célébrations    L'explosion d'une bombe artisanale fait 3 blessés    L'examen du projet de loi portant découpage judiciaire au menu    Sisyphe et nous    Le FFS opte pour Hadadou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mise à niveau de la zone industrielle Remail
Ras El-Oued à Bordj Bou Arréridj
Publié dans Liberté le 30 - 11 - 2021

La wilaya de Bordj Bou Arréridj dispose d'un important potentiel foncier pour l'implantation d'usines. Elle compte 3 zones industrielles, 10 zones d'activités et 8 autres en constructions.
Les autorités se sont résolues enfin à prendre en charge la zone industrielle Ramail, à Ras El-Oued, dont le rendement est loin des attentes d'une jeunesse à la recherche d'opportunités d'emploi pour sortir du marasme et du chômage endémique. En effet, la wilaya de Bordj Bou Arréridj déploie des efforts sans précédent pour accompagner la relance de l'industrie locale, qui passe par le foncier, le règlement des dossiers administratifs et autorisations d'exploitation, ainsi que par l'aménagement ces zones d'activités et industrielles.
Pour équiper la zone de Remail – qui attendait depuis des années le règlement des problèmes de connexion aux réseaux de distribution d'électricité et de gaz – 69,375 026 millions de dinars sont consacrés à cette priorité. "Les réseaux de gaz et d'électricité vont être amenés jusqu'à l'intérieur de la zone et les industriels ne paieront que le branchement individuel", indique une source de la wilaya. Les branchements aux réseaux d'alimentation en eau et d'assainissement ont été pris en charge. "L'eau à partir de la conduite qui vient du barrage d'Aïn Zada et les eaux usées de cette zone seront orientées vers la station d'épuration en construction", ajoute notre source. "Ces opérations seront particulièrement importantes pour les sites industriels. Elles vont inciter les industriels à venir investir et peupler ces zones situées dans ces bourgades", dira Rabah, un commerçant de la région.
Pour rappel, ces derniers mois, la wilaya de Bordj Bou Arrèridj a lancé une opération d'épuration du foncier industriel. Pas moins de 194 lots ont été récupérés, dont 28 en dehors des zones industrielles, 127 à l'intérieur des zones industrielles et 39 dans des zones d'activités. Notons que la wilaya de Bordj Bou Arréridj compte 3 zones industrielles et 10 zones d'activités, alors que 8 autres sont en construction. Par ailleurs, dans le cadre de la relance des entreprises à l'arrêt ou en difficulté, la wilaya a recensé, jusqu'à présent, 68 sociétés dont 28 ont besoin d'un soutien pour reprendre leur activité, après avoir été lourdement affectées par les effets de la pandémie du coronavirus ; 40 autres sont en cours de réalisation, affirme la même source.
Le premier responsable de la wilaya a instruit les responsables du secteur et la commission chargée des dossiers de "formuler des propositions tangibles en vue de les examiner et de les mettre en œuvre dans les plus brefs délais". "Notre défi, désormais, est la rapidité d'exécution. Les industriels doivent pouvoir se saisir sans délai de ces dispositifs", a indiqué le wali.

Chabane BOUARISSA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.