Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quand la majorité est réduite en minorité !
INSTALLATION DE L'EXECUTIF COMMUNAL DES OUADHIAS
Publié dans Liberté le 04 - 01 - 2006

La liste qui a obtenu le plus grand nombre de voix sur les trois en lice se retrouve en bas du tableau.
S'il y a une situation qui nous renseigne sur l'incohérence des textes régissant le régime électoral et le code communal avec la réalité, c'est bien celle qui a prévalu au niveau de la commune des Ouadhias au lendemain du scrutin du 24 novembre 2005.
En effet, la liste qui a obtenu le plus grand nombre de voix sur les trois en lice se retrouve en bas du tableau.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Sur les 9 sièges que compte la commune des Ouadhias, la liste des indépendants conduite par Ouerd Smaïl avait obtenu 941 voix, en deuxième position la liste du FFS conduite par Hamdis Ali avec 837 voix. La liste du FLN conduite par Hallou Mohand Oubelkacem vient en dernier avec 710 voix. Ce qui a donné 3 sièges pour chacune des trois listes. Le critère de l'élu le plus âgé appliqué par l'administration dans ce genre de situation – critère qui ne figure malheureusement dans aucun texte réglementaire — a placé la liste du FLN en tête.
Sans surprise, après tractations dans les coulisses entre les deux vieux partis FLN-FFS, alliance somme toute logique, l'installation de l'exécutif communal proposé lors de la première réunion de l'Assemblée populaire communale du 17 décembre 2005 était passé comme une lettre à la poste. Les élus indépendants ont claqué la porte pour contester “le choix des citoyens invités pour la circonstance par le P/APC triés sur le volet”, lit-on dans leur déclaration du 23 décembre affichée sur les murs de la ville des Ouadhias. C'est ainsi que la première vice-présidence est attribuée à Hamdis Ali (FFS), la deuxième à Berrouche Hamid (FLN). Pour ce qui est des commissions, l'élu du FFS, Hamdis Ali, préside la commission des affaires sociales et culturelles, celui du FLN, Berrouche Hamid, préside la commission aménagement du territoire et urbanisme. Reste la commission économie et finances attribuée à l'élu indépendant, Ouerd Smaïl. Ce dernier refuse tout poste de responsabilité d'une quelconque commission, qui plus est, est attribuée en son absence. Devenus minoritaires dans l'assemblée devant la coalition des deux fronts, les indépendants déclarent “rester fidèles à leurs engagements en assistant aux délibérations pour dénoncer par tous les moyens légaux toute anomalie constatée”. Joint par téléphone, le P/APC affirme qu'il est “disposé à travailler avec l'ensemble des élus” en ajoutant que “jusqu'à preuve du contraire, il n'a reçu aucune notification écrite de refus de la présidence de la commission économie et finances attribuée aux indépendants”.
À rappeler que trois listes uniquement étaient en compétition lors des dernières partielles du 24 novembre 2005. Le RCD, faut-il le noter, était absent au rendez-vous électoral dans cette circonscription.
M. SI BELKACEM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.