CRB : Les trois raisons d'une élimination    CSC : Amrani redoute l'attaque de l'USMA    Bennacer buteur face à Cesena    Transport: L'Etat au secours d'Air Algérie en attendant l'ENTMV    De la durabilité des traces de gazage à leur volatilité    Tiaret: Soutien aux familles des gendarmes tués dans le crash de Boufarik    Algérie-UE: Les critiques de Bruxelles sont «paradoxales»    La viande bovine française fait sa promo à Alger    Carton rouge aux fossoyeurs du football algérien !    Bouira: La Protection civile prend du galon    Fonction publique: L'intersyndicale promet un 1er mai de protestation    Tiaret: Une mission scientifique pour des fouilles archéologiques    L'audace d'investir    Le Président Bouteflika félicite son homologue syrien à l'occasion du 72e anniversaire de l'indépendance de son pays    Un message fort au reste du monde!    L'hubris de l'éphémère    Une place Patrice Lumumba à Bruxelles    L'essoufflement des empires occidentaux    Frappes contre la Syrie : Menacer de la Troisième Guerre mondiale ferait-il partie de la stratégie de Trump ?    Algérie-Guinée : Signature d'un accord de coopération dans le domaine de la sécurité publique et de la protection civile    Un saut dans l'inconnu    Abdelaziz Bouteflika promoteur de la Réconciliation nationale, du progrès et de la prospérité    Le quotidien La Nouvelle Republique non reconnu par l'école de police Tayebi Larbi    Réunion de la JMMC : Guitouni y prendra part    Djabou ne sera pas prolongé    Vers une première titularisation de Slimani    Encore et toujours Benzema    L'heure de la vérité a sonné    Signature d'une convention cadre entre l'Agence spatiale algérienne (ASAL) et le Groupe Sonatrach    Préparation de la prochaine saison estivale : Necib promet une enveloppe financière de 31 milliards de dinars    un ivrogne tranche le cou d'un père de famille    Une association qui force le respect    La commission d'enquête installée    Quel programme pour la commune    40 affaires enrôlées en séances complémentaires    Poste et TIC et commerce électronique : Le Conseil de la nation vote aujourd'hui les deux projets de loi    "Nous voulons une académie collégiale"    Le nombre d'employés passe de 26 à 500    Deuxième édition du cinéma amazigh    Les mots, la douleur et le sublime    Cheikh Sidi Bémol présente «L'odyssée de Fulay» Entre conte et chants berbères    Festival universitaire du court-métrage à Mostaganem    Quatre communes d'Alger privées d'eau    Le pt : "l'iran n'est pas notre ennemi"    L'Algérie continue d'enterrer ses martyrs    Le Mouvement des sans-terre occupe l'appartement litigieux de Lula    Décès de Farouk Beloufa, réalisateur du film "Nahla"    À l'occasion du 72e anniversaire de l'indépendance de son pays : Le Président Bouteflika félicite son homologue syrien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Louiza Hamadi donne de nouveaux élans à l'OSN
Publié dans La Nouvelle République le 29 - 01 - 2016

L'Orchestre symphonique national (OSN), dirigé par le maestro ukrainien Volodymyr Sheiko a animé, mercredi à Alger, un concert marqué par la prestation époustouflante de la concertiste algérienne Louiza Hamadi au piano, et la participation exceptionnelle de la soprane ukrainienne Olha Fomichova et son compatriote, le ténor Dmytro Kuzmin.
Habitué à se produire sur la scène de la salle Mustapha Kateb du Théâtre national Mahieddine Bachetarzi (Tna), Volodymyr Sheiko a vite pris les choses en main dans un concert dédié aux grandes oeuvres de l'Opéra universel, devant un public recueilli, venu nombreux apprécier le génie créatif de grands noms de la musique classique universelle. En présence du ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, une dizaine d'oeuvres réunissant les compositeurs, Frantz Liszt, Gioachino Rossini et Giuseppe Verdi a été rendue par l'OSN et ses invités, combinant la douceur des mélodies avec l'agilité du doigté et les belles prouesses vocales.
Louisa Hamadi au piano, bien inspirée et entièrement dans ses partitions, a mis en valeur ses qualités techniques, exécutant dans une prestation de haute facture très applaudie par le public, le «Concerto No 1 pour piano et orchestre en Mi bémol majeur» du compositeur hongrois Frantz Liszt (1811-1886), une pièce de référence pour les pianistes, à l'exercice classé difficile par les grandes écoles de musique dans le monde.
Le public qui a souhaité voir la concertiste algérienne interpréter d'autres oeuvres a apprécié la qualité supérieure d'exécution de Louiza Hamadi, alliant la maîtrise et la dextérité, à la tendresse et la subtilité dans des phrasés rapides et très techniques, marqués par leur complexité mélodique. Marquées de technique et de pureté, les voix, aux tessitures larges de la soprane Olha Fomichova et du ténor Dmytro Kuzmin ont pris le relais, se donnant la réplique dans des oeuvres célèbres de l'Opéra universel écrites par le grand compositeur italien Giuseppe Verdi (1813-1901).
Les pièces choisies de tableaux séparés des opéras «Rigoletto» (1851) et «La Traviatta»(1853), déclinées respectivement en trois et cinq mouvements, ont permis à l'assistance d'apprécier, près de deux heures durant, la justesse et la puissance d'interprétation des vocalistes savourant ces moments de musique inédits, dans la délectation des sens et la convivialité. Alliant la féminité des modes mineurs aux tons relevés des gammes majeurs, les instrumentistes de l'OSN ont excellé par leur professionnalisme, alternant lenteur et rapidité dans des mouvements nuancés, à ascendances régulières, à l'instar du rendu dans la pièce «La pie voleuse» Gazza, du compositeur italien Gioachino Rossini (1792-1868).
La dernière partie a été réservée à deux pièces du patrimoine algérien : «Abaden Omri» et «Kacentina Hiya Gharami», arrangées par Hocine Bouifrou, suscitant de l'entrain chez le public qui s'est relâché, poussant des youyous et battant la mesure avec les mains. L'entrée payante n'a pas dissuadé le public nombreux à faire le déplacement, estimant qu' «il est temps de se mettre aux normes en payant sa place, car c'est la meilleure manière, selon un mélomane, de contribuer à la promotion de la culture».
Distinguée de plusieurs prix internationaux, Louiza Hamadi a suivi des études en Espagne, d'abord au Conservatoire de Ferraz à Madrid, avant d'intégrer l'Ecole de musique Katarina Gourska dans le même lieu, puis le Conservatoire supérieur de Aragon à Saragosse. Après une formation de concertiste à l'Ecole supérieure de musique Reina Sofia, elle est depuis 2012 pianiste concertiste dans le cadre du projet «Davidsbundler», de l'intitulé éponyme d'une suite de 18 pièces pour piano, d'un degré de difficulté supérieur, écrites en 1837 par le compositeur allemand Robert Schumann (1810-1856).
Décoré «Personnalité émérite des Arts de l'Ukraine» en 2003 et de l'ordre du Saint-Prince Vladimir Legrand en 2005, le maestro Volodymyr Sheiko occupe, entre autres hautes fonctions qu'il a exercé, celle de Chef d'orchestre principal et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de la radio ukrainienne. Créé en 1992, l'Orchestre symphonique national, dirigé depuis 2001 par Abdelkader Bouazzara, a été lancé en 1997 sous la baguette du regretté maestro Abdelwahab Salim, disparu le 26 novembre 1999.
Regroupant actuellement près de quatre-vingt musiciens, l'Osn s'attelle à promouvoir la musique symphonique en Algérie, à travers des tournées organisées sur tout le territoire, la ville de Djanet étant la dernière en date à le recevoir. Le même concert est programmé jeudi à Constantine dans le cadre de la manifestation «Constantine, capitale de la Culture arabe 2015».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.