Real Madrid: ça discute prolongation pour Benzema    Tottenham: Mourinho veut Ibrahimovic !    Tottenham : Le message d'adieux de Pochettino (Photo)    41e Festival international du cinéma du Caire : deux films algériens en compétition    Vo Vietnam: la Fédération algérienne passe sous l'égide de la World Federation    Karaté-do : après l'or mondial, Anis Helassa rêve des JO    Les manifestants en masse pour le 40e vendredi à Alger    Algérie Télécom lance une nouvelle application mobile ''E-Paiement espace client''    Mondiaux de para-athlétisme: Bernaoui encense la sélection algérienne auréolée de 16 médailles    Arrestation de 6 individus pour tentative de ralliement aux groupes terroristes au Sahel    Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée    Les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    Le Conseil de la nation prend part à l'Eucoco en Espagne    La campagne électorale se déroule dans le calme et la sérénité la plus totale    Décès du chanteur chaâbi Cheikh Liamine    Algérie-EAU: les voies de développement des relations bilatérales évoquées    Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne pour préserver la stabilité de l'Algérie    «Les rassemblements contre les élections sont antidémocratiques»    La Palestine refuse toute médiation américaine    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    Tractations tous azimuts pour la formation du gouvernement    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    Des mises en demeure aux enseignants grévistes    Le corps électoral global avoisine les 24,5 millions d'inscrits    Bengrina s'en prend à l'opposition    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Présidentielle 2019: paroles de candidats au quatrième jour de la campagne    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    Marche de soutien à l'organisation des élections    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    8 individus arrêtés à Relizane et à Ghardaïa    Rencontre Bensalah - Bedoui    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Recettes douanières: Hausse de plus de 5% durant les 9 premiers mois de 2019    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Ouargla : Le moineau blanc observé pour la première fois à Touggourt    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un congrès extraordinaire le 20 avril prochain
Publié dans La Nouvelle République le 11 - 03 - 2018

Le Front des forces socialistes (FFS) tiendra un congrès extraordinaire le 20 avril prochain pour compléter la composante du Présidium, ou l'Instance Présidentielle du parti, après la démission, au mois de février dernier, d'Ali Laskri et, auparavant, celle de Saida Ichalamene ainsi que, l'exclusion du Dr Rachid Halet, apprend-on auprès du plus vieux parti de l'opposition.
«La décision a été prise à l'issue de la session extraordinaire du Conseil national tenue avant-hier, à l'hôtel Riad, à Sidi-Fredj sous la présidence du Premier secrétaire national, Mohamed Hadj Djilani», a-t-on indiqué. La majorité des membres du Conseil national du parti, a-t-on ajouté de même source, a adopté une résolution consensuelle. «Le congrès extraordinaire du 20 avril aura à se pencher sur le remplacement des deux membres qui ont quitté l'Instance collégiale (Rachid Hallet et Saïda Ichalamène)», a-t-on observé de même source, précisant qu'Ali Laskri a décidé de réintégrer son poste au sein de cette instance. Les statuts adoptés par le 5ème congrès, requièrent l'organisation d'un congrès national extraordinaire pour élire une nouvelle instance présidentielle, avec une liste consensuelle de cinq membres comprenant les membres de l'instance présidentielle actuelle. «Avec la démission, en février dernier, d'Ali Laskri, de l'Instance présidentielle du parti, la composante du Présidium a été réduite à deux membres, à savoir Aziz Baloul et Mohand Amokrane Chérifi», rappelle-t-on encore de même source. Se basant sur ces statuts, le Conseil national décide la tenue d'un congrès national extraordinaire le 20 avril prochain, Journée de la démocratie, lit-on à travers cette résolution. «Conformément aux statuts, la Commission de préparation du congrès national (Cpcn) ainsi que le Bureau de ce congrès seront présidés par Mohand Amokrane Cherifi, président du 5ème congrès du parti. La liste des membres de la Cpcn et la liste des participants à ce congrès sont identiques à celles qui ont été validées au 5ème congrès, en y retirant tous ceux qui ont quitté le parti ou fait l'objet d'une mesure disciplinaire», poursuit la résolution du FFS. La Cpcn, a été instruite par le Conseil national, intransigeant sur l'unité et la stabilité du parti, à rassembler toutes les énergies du parti en prévision du congrès national ordinaire qui se tiendra durant le 1er trimestre 2019, à une date qui sera précisée une fois les conditions réunies. Dans un message adressé aux membres du Conseil national du parti, le fils de feu Hocine Aït Ahmed, Jugurtha, a plutôt privilégié la tenue d'un congrès ordinaire pour, a-t-il argumenté, éviter la remontée en surface des vieilles rancunes et des divisions. «Il n'y a, pour moi, rien d'extraordinaire à espérer la tenue, dans la sérénité, d'un Congrès ordinaire du FFS. C'est la sagesse qui le dicte. Mais également la raison politique», a-t-il écrit dans son message rendu public par le secrétaire national chargé de la communication. Le tout, poursuit Jugurtha Ait Ahmed, s'appuie sur le riche corpus juridique du FFS, lequel, dit-il, ne doit pas se limiter à une lecture simpliste et mécanique des statuts. «Le cap doit rester le même, collégialité et consensus, deux axes stratégiques, totalement novateurs et par définition, extrêmement difficiles à mettre en pratique», suggère-t-il.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.