Ménès : "La déclaration de Le Graet sur Benzema est déplacée"    Qualifs CAN 2021 : Le Sénégal enchaine bien face à l'Eswatini    PRESIDENTIELLE : Mihoubi dévoile son programme électoral    SONATRACH : Kamel-Eddine Chikhi prend ses fonctions    CAMPAGNE ELECTORALE : Les médias signent la charte d'éthique    ORAN : Une marche de soutien à l'élection présidentielle    SIDI BEL ABBES : 30083 doses de vaccin antigrippal remises aux établissements de santé    Karaté/Coupe de France 2019 l'Algérienne Inès Abid en or    Sahara occidental: grande manifestation en Espagne contre la déclaration de Madrid    Des averses de pluie, parfois orageuses, annoncées au Centre et à l'Ouest du pays    Diabète : 5% seulement des diabétiques ont besoin de médicaments innovants    Syrie: les USA s'efforcent de faire obstacle aux négociations entre le gouvernement et les Kurdes    CHU d'Oran : 100 cas d'intoxications aiguës aux pesticides enregistrés annuellement    Iran: 40 arrestations durant les manifestations contre le prix de l'essence    Marches populaires à Aokas et à Kherrata    20 morts dans une attaque contre un village    Manifestation pour le départ du Premier ministre    RCD : "Le rendez-vous du 12 décembre est déjà disqualifié"    Entrée en service avant fin 2019 de l'Agence nationale pour le développement de la numérisation    La planche du naufrage !    Mellal : "La JSK aura besoin d'Al-Tubal en championnat"    Le Mouloudia pour oublier la dernière déconvenue    Les douze premiers qualifiés à l'Euro-2020    Ronaldo veut un 100e but, une qualif' et une revanche    La grande improvisation    «L'usine RAP a respecté tous ses engagements»    Le MNEA se mobilise    La France va revoir sa politique des visas    9 morts et 14 blessés en 48 heures    Le saviez-vous… ?    César Manrique, l'homme qui a fait de Lanzarote une œuvre d'art    Grande affluence aux Journées de la chanson bédouine et de la poésie populaire    Accord de partenariat pour l'entretien des sites archéologiques    16e édition de Dimajazz : inoubliable soirée de clôture avec le Wonder Collective    Le débat sur l'Islam est une provocation politique    Début officiel de la campagne présidentielle aujourd'hui : Les candidats sur un «terrain miné»    Alors que Trump fait le cavalier seul, l'UE doit-elle s'allier à la Chine ?    Iran : Découverte d'un énorme gisement de pétrole, quel avenir pour son développement ?    Intempéries: De nombreux dégâts déplorés à Béjaïa    Oran Le projet de la "gestion intégrée des déchets ménagers" en débat    Liga: Villarreal - Atlético Madrid ne se jouera pas à Miami    Boumerdes Un projet de jumelage signé entre la wilaya et la province chinoise de Hainan    Chine La Chine porte un coup dur à la première puissance économique européenne    Bolivie: La sénatrice Jeanine Añez se proclame présidente par intérim, Morales dénonce "un coup d'Etat"    Liban: Un nouveau gouvernement après huit mois de blocage    2e Journée d'Art Contemporain de Carthage : 57 artistes à "L'Internationale à l'Œuvre"    10e Fica : Remise des prix aux lauréats et hommage à Moussa Haddad    Cinéma : "Yuli" et "Karma" projetés à l'avant dernier jour du FICA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des manifestations marquées par l'esprit patriotique
Publié dans La Nouvelle République le 02 - 03 - 2019

Les Algériens sont de nouveau, sortis, hier, vendredi, nombreux dans les rues d'Alger, manifester, à la suite des appels anonymes qui se sont multipliés sur les réseaux sociaux plusieurs jours avant. En fait, les manifestants s'étaient donné rendez-vous pour hier, 1er mars, déjà au cours du rassemblement organisé par le mouvement Mouwatana et les marches des étudiants qui se sont déroulées dans plusieurs universités du pays. Cette fois, les acteurs politiques se sont impliqués en annonçant à l'avance leur présence dans le cortège et n'ont pas manqué de se faire voir par les manifestants.
Ceux-ci étaient composés de diverses catégories de la population avec une forte présence de femmes. Les mots d'ordre scandés au cours de la marche du vendredi dernier puis repris dans les manifestations qui ont eu lieu durant la semaine, ont été repris cette fois encore exprimant le refus d'un 5ème mandat pour le Président Bouteflika, auxquels se sont ajoutés d'autres slogans dénonçant la corruption. Le dispositif policier installé pour garantir le maintien de l'ordre n'a pas eu à intervenir, ce qui confirme à la fois les intentions pacifiques des manifestants et l'absence (ou la neutralisation ?) des provocateurs qui habituellement, s'infiltrent dans les rangs des contestataires pour dénaturer leur mouvement.
Il n'en fut rien et c'est un point positif à mettre à l'actif de tous les Algériens, quelle que soit leur opinion ou position par rapport à la prochaine élection présidentielle du 18 avril. Mais, le plus remarquable, sans doute, hier, était dans les drapeaux algériens portés par les manifestants ainsi que les banderoles reprenant les mots d'ordre scandés, ce qui prouve qu'il y a eu un minimum de préparation. Les manifestants ont tenu à insister sur le caractère patriotique de leur action en entonnant l'hymne national Kassamen et le chant des moudjahidine «Min Djibalina». Les dizaines de milliers de personnes qui se sont retrouvées dans la rue hier après-midi, n'arboraient aucune couleur politique et ne répondaient à aucun encadrement partisan.
Que fera le pouvoir ? On sait que dans ses réponses aux questions et observations des députés sur la Déclaration de politique générale du gouvernement, jeudi, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, cité par l'APS, a affirmé que «rien ne peut empêcher le peuple algérien de choisir souverainement le président de la République», insistant sur les garanties de "transparence" dans lesquelles se déroulera l'élection présidentielle. Par ailleurs, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a appelé, jeudi, les utilisateurs des réseaux sociaux à la prudence concernant des informations fallacieuses (fake news) largement relayées en vue de «manipuler l'opinion publique».
La DGSN a cité le cas de la circulation sur les réseaux sociaux d'une information fausse faisant état du décès d'une journaliste ayant participé à un sit-in organisé à La Place de la liberté à Alger-centre, par les journalistes revendiquant le libre exercice de la profession et la consécration du principe du service public. La DGSN a démenti dans un communiqué cette «rumeur fausse et tendancieuse»: non seulement la journaliste n'a pas été arrêtée, mais victime d'une syncope, «elle été prise en charge médicalement avant de rentrer chez elle dans un état rassurant».
Enfin, mardi à Tamanrasset, lors d'une visite de travail et d'inspection dans la 6e Région Militaire, le général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP), avait réitéré l'engagement de l'ANP à réunir «toutes les conditions nécessaires, permettant aux élections présidentielles de se dérouler dans un climat de quiétude et de sérénité» . Il avait affirmé, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, cité par l'APS, que l'Algérie a payé un lourd tribut afin de recouvrer sa sécurité et sa stabilité, et que la préservation de cet acquis très cher devrait être au moins à la hauteur de ce prix payé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.