Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Vers le forfait de Belaïd et de Sahli    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    Chelsea aurait fixé un seuil pour lâcher Hazard au Real Madrid    Sept nouveaux hôtels touristiques bientôt en service    Plus de 80 000 élèves attendus aux examens de fin d'année    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Le souci des sans-bourses…    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Kwiret esselk, du goût et des forces    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Réédition des actes du colloque sur Massinissa    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Pour détournement d'une mineure: Quatre personnes sous les verrous    L'école des gourous    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    Facebook supprime trois milliards de comptes    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Al-Khelaïfi ne compte pas quitter    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





25 affaires traitées par la Gendarmerie nationale lors du 1er trimestre 2019
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 04 - 2019

Les services de la Gendarmerie nationale ont traité, lors du premier trimestre de 2019, vingt-cinq affaires liées au vol de biens culturels, avec arrestation de 3 individus à Khenchela, dont un étranger, pour exploitation d'un site archéologique non connu à la recherche débris de monuments juifs, a indiqué samedi à Alger le commandant Medjahed Laribi, représentant du Commandement de la Gendarmerie nationale.
Intervenant los d'une journée d'étude sur «la sécurisation du patrimoine culturel» organisée au Palais de la Culture à l'occasion du mois du Patrimoine, le commandant Medjahed Laribi du Bureau central de protection du patrimoine culturel et historique relevant de la Gendarmerie nationale a fait savoir que «le premier trimestre de 2019 s'est soldé par le traitement de plus de 25 affaires, dont la plus importante avait trait à une tentative d'atteinte à un site archéologique non connu ou abandonné dans la wilaya de Khenchela ayant conduit à l'arrestation de 3 individus, dont un ressortissant européen possédant en plus la double nationalité israélienne. Ce ressortissant européen, docteur en archéologie maîtrisant 5 langues, effectuait en compagnie de ces deux assistants des fouilles illégales sur un site abandonné sur le territoire de la wilaya de Khenchela à la recherche de débris attestant une existence juive dans la région», a-t-il précisé, ajoutant que le ministère de la Culture «avait été informé des détails de cette affaire, traitée depuis 20 jours seulement». Evoquant la répartition géographique des affaires traitées, le commandant Medjahed Laribi a fait état d'une «l'est du pays où les ruines romaines sont les plus prisées sur le marché noir». En Algérie, le trafic des biens culturels concerne principalement (à plus de 60%) les pièces numismatiques et les pointes de flèches datant de la préhistoire, a-t-il fait savoir ajoutant que les pièces de monnaie en or des périodes des Aghlabides et des Almoravides sont les objets les plus recherchés. Quant au bilan des services de la Sûreté nationale entre 2016 et le premier trimestre 2019, le Commissaire principal de police, Moulay Achour, chargé de la lutte contre les atteintes au patrimoine culturel, a fait état de 123 affaires traitées et 8 600 biens culturels récupérés, dont 7 500 pièces de monnaie. Organisée par le ministère de la Culture, cette journée d'études donne le coup d'envoi officiel de la célébration du mois du patrimoine, qui s'étale du 18 avril au 18 mai prochain. La célébration du mois du patrimoine célébrée cette année sous le thème «Sécuriser le patrimoine culturel» coïncide avec le 45e anniversaire de la ratification par l'Algérie du premier accord international de lutte contre le trafic illicite des biens culturels approuvé par la convention de l'Unesco concernant les mesures à prendre pour interdire l'importation, l'exportation et le transfert illégal des biens culturels.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.