Real Madrid - Manchester City : Les compositions d'équipes avec Mahrez titulaire    Benzema a prolongé avec le Real Madrid    Coronavirus en Algérie : L'inquiétude monte à Sétif    L'UA attachée à la tenue d'un référendum au Sahara occidental    ILS SE SERAIENT ACCAPARES DE 600 TERRAINS : Vers la levée de l'immunité de 2 députés FLN    Djerad reçoit l'Envoyé spécial du PM britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie    Mustapha Berraf renonce à sa démission !    ARABIE SAOUDITE : Le président Tebboune en visite d'Etat    Education: sit-in des enseignants et travailleurs de l'Unpef    Protection civile: des mesures anticipatives pour faire face au Coronavirus    RENAULT ALGERIE FERME SES PORTES : Près de 1300 travailleurs au chômage technique    COUR D'ALGER : Le procès Ouyahia-Sellal à nouveau reporté    REMISE DES DECISIONS D'AFFECTATION AADL : Vers la convocation de 120 000 souscripteurs    Le parquet requiert des peines allant de 2 à 10 ans de prison    EXPLOSION DANS UNE HABITATION : 19 blessés dont 7 enfants à Oum El Bouaghi    60.000 étudiants étrangers sont passés par l'Université algérienne    Ligue (USM Alger) : séparation à l'amiable avec l'entraîneur Dziri Billel    L'ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie    Un changement pour la route    Le projet de Jaguar Land Rover    Seddik Chihab conteste son exclusion    L'instance présidentielle veut mettre fin aux dysfonctionnements du parti    L'inébranlable détermination des étudiants    «Nous devons d'abord évaluer notre potentiel»    L'ESS et le PAC accrochés, la JSS nouveau leader    Aït Djoudi optimiste malgré la situation du club    Le choc de titans    La Libye en tête des préoccupations    Une médaille pour le hirak à Montréal    La chambre d'accusation renvoie le dossier au 3 mars    Sanders confirme son avantage face à Biden    Doute sur la tenue du sommet quadripartite sur la Syrie    2 vendeurs de drogue et psychotropes arrêtés    ACTUCULT    Des témoignages poignants sur la Guerre d'Algérie    "Intertextualité et conversation dans l'œuvre de Kateb Yacine"    Lettre écrite par Tahar Djaout après la mort de Mouloud Mammeri (25 février 1989) et publiée par Awal    Coup de mou chez Scorsese    Affluence du public    Constitution: l'université a un rôle "pivot" dans l'encadrement du débat de la société    Boxe/Tournoi pré-olympique: Houmri et Bouloudinats passent en demi-finale    Tizi-Ouzou: Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Pour se défaire de la dépendance aux hydrocarbures : Djerad prône une transition vers le solaire    Alger: la distribution de l'eau potable totalement rétablie mercredi avant le délai prévu    Synthétisation de l'écosystème digital : Les acteurs du numérique s'organisent    Haï Es-Sabah: Plus de 372 kilogrammes de viande impropre à la consommation saisis    Des individus pas très respectables    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle scène Chaâbi continue d'animer Alger
Publié dans La Nouvelle République le 21 - 05 - 2019

La nouvelle scène de la Chanson Chaâbi continue d'accueillir à Alger, des chanteurs au professionnalisme confirmé, avec au programme de la soirée de samedi, Tarek Difli, Brahim Hadjadj, Hakim El Ankis et Nacer Eddine Galiz, tous en phase d'asseoir leur notoriété et accéder à la célébrité.
Malgré une présence faible du public au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (Tna), la magie de cette musique populaire a opéré grâce au professionnalisme des artistes qui en ont décidé autrement, réussissant à créer une ambiance festive, dans des atmosphères conviviales. Avec leurs voix présentes et étoffées, Tarek Difli de Constantine a d'abord étalé "Ana law ch'kit lesma", "Zaretni ber'rda ahl en'niami" et "El gharam afnani", puis Brahim Hadjadj d'Annaba, qui a rendu avec beaucoup de métier, "Ach âadani lech em'chit" et "Elli moulah aâtalou", dans les modes Zidène et Maya. Tout comme le parolier-poète algérois Yacine Ouabed qui s'était produit la veille en déclamant son célèbre texte, "Hanni, hanni ya hennana", Bachir Tehami de Mascara et Khaled Chahelel de Mostaganem, ont donné lecture à leurs poésies, "Essohba" et "Er'Raïka", respectivement, que le public a apprécié. La projection d'un court documentaire sur l'œuvre de Amar Lachab, a ensuite permis de saisir la pertinence de son parcours artistique jalonné de réussites et de succès, pour qu'arrive, ensuite, Hakim El Ankis qui livrera, en un seul jet, une prestation époustouflante de maîtrise, de technique et de professionnalisme que le public a longtemps applaudi Nacer Eddine Galiz, un autre ténor de la chanson chaâbi, a rejoint la scène pour la conclusion, se livrant à son exercice préféré, celui de semer la joie et le bonheur à travers un bouquet de chansons, entre compositions et reprises. Sous la baguette et le regard bienveillant du maestro Djamel Taâlbi, l'Orchestre de la nouvelle scène chaâbi de l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) et ses douze instrumentistes, dont Saliha Ould Moussa à l'Oud (luth), a soutenu, avec beaucoup de professionnalisme et de métier, les artistes, qui se sont généreusement investis pour livrer à l'assistance des prestations pleines. Etalée sur trois jours, la nouvelle scène de la Chanson Chaâbi qui prendra fin dimanche au Tna, vise à donner plus de visibilité à des "Cheikhs", qui, bien que connus, restent toujours en quête de consécration. L'évènement de "La nouvelle scène de la Chanson Châabi" est organisé par l'AARC, en collaboration avec le TNA.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.