Oran : L'association des opérateurs économiques tire la sonnette d'alarme    Milan AC : Bennacer de retour à l'entrainement    Premier League : Défaite surprise de Man United face à la Lanterne rouge    Aouar dans le viseur de la Juventus pour cet été    CHU de Sidi Bel Abbès : Le laboratoire de tests PCR enfin opérationnel    Gestion participative des affaires de la wilaya de Souk Ahras : Les représentants des citoyens en conclave    Commune de Staouéli : Structures de santé insuffisantes    Ancien chargé de mission à la présidence: Laagab répond à ses détracteurs    Point de rupture ?    Conseil de la FIFA: Les dessous de l'affaire Zetchi    Les «zones d'ombre» sont-elles dans nos têtes ?    Pour booster la filière des agrumes à Misserghine: Vers l'exploitation des sources d'eau dans l'irrigation    Avant-projet de loi organique relative aux élections: Les assurances de la commission Laraba    Le génie du virus    Le confinement n'en n'est pas la seule cause: Cybercriminalité et violence contre les femmes et les enfants en hausse    Ils réclament le droit au logement et aux projets de développement: Les habitants de Tafraoui protestent    Ferdjioua: Le libraire Ferhat Kaoula n'est plus    Le RND propose des amendements substantiels    L'opposition partagée    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Le professeur Laraba présente sa copie    Tinhinane Laceb retrouvée morte    Cafouillage paralysant    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    Le RND émet quelques réserves    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    La directrice des médias limogée    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin du délai de dépôt des candidatures aujourd'hui
Publié dans La Nouvelle République le 24 - 05 - 2019

Conformément à l'article 140 de la loi organique portant régime électoral, le délai pour le dépôt de la déclaration de candidature à la présidence de la République auprès du Conseil constitutionnel, en prévision de l'élection présidentielle du 4 juillet prochain, prend fin aujourd'hui à minuit.
Selon cet article, la déclaration de candidature doit être déposée, au plus tard, dans les 45 jours suivant la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral qui a été signé le 9 avril dernier par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, et publié le lendemain au journal officiel. Ainsi, et au terme de l'article 141 de la Loi fondamentale, « le Conseil constitutionnel statue sur la validité des candidatures à la présidence de la République par décision, dans un délai de 10 jours, à compter de la date de dépôt de la déclaration de candidature ». En ce qui concerne les postulants à la candidature, la validation de leurs dossiers par le Conseil constitutionnel, demeure tributaire de la présentation d'une liste de 600 signatures individuelles d'élus d'Assemblées populaires locales ou parlementaires, réparties au moins à travers 25 wilayas, soit une liste de 60.000 signatures individuelles, au moins, d'électeurs, recueillies à travers, au moins, 25 wilayas, avec un nombre minimal de signatures exigées pour chacune des wilayas qui ne saurait être inférieur à 1.500. Concernant la remise des formulaires de souscription de signatures individuelles pour les postulants à la candidature, 77 lettres d'intention ont été déposées, selon le dernier bilan du ministère de l'Intérieur qui cite parmi les postulants trois de chefs de parti politique, à savoir l'Alliance nationale républicaine (ANR), le Front El Moustakbal (FM) et le Front algérien pour le développement, la liberté et l'équité (FADLE). Cela dit, de la fin de ce délai, la scène politique reste marquée par des avis partagés entre ceux qui soutenant la solution constitutionnelle à la crise, notamment ceux ayant fait partie de « l'alliance présidentielle » (FLN, RND, TADJ et MPA), et les formations et personnalités de l'opposition réclamant une période de transition non gérée par des figures du « système ». Pour d'autres partis, privilégiant la voie constitutionnelle, ont laissé entendre qu'ils ne seraient pas opposés à un report du scrutin. Enfin, faut-il rappeler l'appel lancé par le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, le 5 mai dernier, pour un dialogue « intelligent, constructif et de bonne foi » en vue de réunir les « conditions appropriées pour l'organisation, dans les délais convenus, de l'élection présidentielle ».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.