Réunion du Gouvernement: Des mesures d'urgence pour l'industrie et l'agriculture    Le président de la CIPA: «L'objectif premier c'est de combattre la bureaucratie»    Habitat: Les logements LPL font jaser    Revirement ou tactique ? Mohamed VI feint l'apaisement    Lamamra en Egypte: Libye, Tunisie et coopération au menu    Le président Kaïs Saïed rassure: «La Tunisie est sur le bon chemin»    Football - Ligue 1: La relégation hante les esprits    La bonne affaire pour l'Afrique ?    Analyses médicales, tests antigéniques et PCR: Les assurances sociales appelées à faire plus    Un dentiste dément les rumeurs: «Aucun danger de l'anesthésie buccale sur les vaccinés»    Richesses humaines ensevelies    La démocratie en terre d'islam : «Allah ghaleb est inscrit sur tous les fronts» !    Mettez fin à l'occupation du Sahara occidental    Le dinar reprend du poil de la bête face au dollar    Abdelkrim Fergat aux repêchages    Cinquième or pour Dressel    Le trophée pour Zverev    Le temps des solidarités    Alger-Tripoli    Les grandes urgences du secteur de l'industrie    On vaccine les zones d'ombre    Les médecins de la diaspora attendent le feu vert    50000 Employés risquent le chômage    Le formidable élan de solidarité des Algériens    37 décès et 1.172 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 200.000 manifestants dans les rues contre le pass sanitaire    L'ONU salue une « réalisation historique » en Libye    Mémoire et traumatisme de guerre    Une figure de la musique andalouse s'éteint    Le TNA et le Cadc optent pour le virtuel    Tenue de la 45e Eucoco les 10 et 11 décembre prochain    L'échec de Flissi    Retrait de l'accréditation à la chaîne TV El Arabia    Une fresque murale à l'entrée de la nouvelle cité Djerda    Apulée de Madaure célébré en Hongrie    Publication de 20 ouvrages par l'Enag    Tennis : Djokovic repart bredouille, et blessé    L'AS FAR valide son billet    Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin    Après France 24: Retrait d'accréditation à la chaîne «El-Arabia»    FAF - Coupe de la Ligue: Un véritable casse-tête !    Retrait de l'accréditation en Algérie    Al Arabia interdite en Algérie    Quelle chance pour la médiation algérienne ?    LE RCD CHARGE LE GOUVERNEMENT    Chanegriha: «Mettre en échec tous les plans hostiles»    Le journaliste de Canal Algérie Salem Azzi n'est plus    Absence de culture ou...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le laboratoire ‘'Frater Razes'' négocie déjà avec les Russes
Production locale de ‘'Sputnik V'' dès l'arrivée de la matière première
Publié dans La Nouvelle République le 03 - 02 - 2021

«L'Algérie se lancera dans la fabrication du vaccin russe anti-Covid-19, «Sputnik V» deux mois après l'arrivée de la matière première de Russie et la réception des analyses spécifiques au vaccin», a annoncé, avant-hier aux médias, le ministre délégué à l'Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed,.
Une expérience inédite qui intéresse et tente les laboratoires pharmaceutiques algériens, déjà dans la course. C'est le cas du laboratoire algérien de production pharmaceutique «Frater Razes» qui a déjà entamé les pourparlers avec un opérateur russe pour la production du vaccin «Spoutnik V» contre le virus Covid-19 , a fait savoir Dr Benbahmed, soulignant l'importance de cette collaboration pour le développement du marché national du médicament, mais aussi pour démontrer la capacité des laboratoires algériens de relever ce défi. L'Algérie qui a déjà commencé la campagne de vaccination anti-Covid-19, samedi 30 janvier, avec le vaccin russe, ne cache pas son ambition car «ce projet de fabrication locale du vaccin russe permettra de couvrir le marché national mais aussi d'exporter vers d'autres pays de la région et du continent», a précisé le ministre délégué, lors d'un point de presse, en marge de l'installation du nouvel Observatoire national de veille sur la disponibilité des produits pharmaceutiques. Il a fait toute la lumière sur l'engagement des deux pays dans la production de ce vaccin en Algérie affirmant, à ce propos, que «la Russie est disposée à nous fournir cette technologie et accompagner l'Algérie dans ce projet en transférant les technologies nécessaires à l'Algérie». Cette expérience deviendra un véritable acquis pour les laboratoires algériens qui seront choisis. C'est l'objectif du laboratoire privé «Frater Razes» qui s'est déjà engagé dans la course et a «entrepris des discussions avec un opérateur russe pour la production du vaccin «Spoutnik V» en Algérie», a soutenu Dr Benbahmed, précisant que «le dossier technique pour la production du vaccin a été transmis à l'Agence nationale du médicament depuis un mois et demi». Revenant sur les capacités de l'Algérie à relever ce défi, le ministre délégué à l'Industrie pharmaceutique a assuré, dans ce sens, que «l'Algérie possède les capacités de production du vaccin», sans pour autant donner d'estimation sur les chiffres sur les futures quantités produites du vaccin russe «Sputnik V». Concernant le processus de production, il a expliqué qu'il «existe quatre phases pour la production de ce vaccin dont deux phases peuvent être réalisées par les opérateurs nationaux. Deux autres phases en amont concernent la biotechnologie consistant en l'utilisation de cellules vivantes pour la production du vaccin».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.