Un premier bilan fait 26 morts    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    Incorrigible Makhzen!    «Il reproduit les pratiques des groupes terroristes»    La presse marocaine prend le relais    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Deux nouvelles médailles en judo    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Vingt-six foyers d'incendies enregistrés à travers neuf wilayas du pays    Tiaret: réalisation prochaine de deux stations pour améliorer les prestations en matière d'électricité    Tebboune présente ses condoléances    L'Algérie a joué un rôle pionnier dans l'appui aux mouvements de libération dans plusieurs pays africains (Djoudi)    Soixantenaire de l'Indépendance: une cérémonie littéraire au Palais de la Culture à l'occasion de la Journée nationale de la poésie    Congrès de la Soummam (Bejaia), un moment décisif sur le chemin de la victoire    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Kick-boxing : l'Algérie décroche trois médailles de bronze    La commission de la fatwa du ministère des Affaires religieuses condamne les propos provocateurs de Raïssouni contre l'Algérie    Décès du caricaturiste Benaouda Taouche    Envoi d'aides humanitaires au Sénégal suite aux inondations dans ce pays    Voile / Championnat de Tunisie : l'Algérie présente avec treize athlètes    Karaté / Jeux de la solidarité islamique : l'Algérie en bronze par équipes dames    Quatre éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Ronaldo fait une promesse pour dans quelques semaines    Clôture du 11e Festival culturel chaâbi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Comme une pilule de suicide !    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    15 pays y prennent part    Le ministère la culture la célèbre en août    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Cameroun dans l'incertitude
CAN-2022
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 12 - 2021

Oublions la Coupe arabe pour orienter les projecteurs vers la prochaine Coupe d'Afrique des Nations qui devrait se tenir au Cameroun dès le 9 janvier prochain. Ce sera la deuxième fois de son histoire qu'il organise un tel événement après celui de 1972.Une sérieuse inquiétude plombe les esprits des cadres de la Confédération africaine de football quant au respect des engagements pris pour être prêt pour cet événement sportif. Mais des doutes prennent places, le Cameroun sera-t-il prêt ? Le stade d'Olembe n'est pas encore opérationnel alors qu'il ne reste que 36 jours à compter de ce dimanche 5 décembre 2021. Il était prévu que son enceinte de 60 000 places soit livrée le 30 novembre (depuis le 22 octobre, les travaux n'ont pas avancé selon la CAF).
L'avertissement de la CAF
Des menaces continuent de peser sur son organisation. Le secrétaire général de la Confédération africaine de football, Véron Mosengo-Omba, aurait, selon plusieurs médias camerounais, envoyé un courrier au ministère de l'Intérieur pour s'inquiéter des conditions d'organisation de la Coupe d'Afrique des nations au Cameroun. «Je suis navré de constater que malgré les nombreuses visites, notamment celle du président et du secrétaire général et du vice-président de la CAF. Les actes n'ont pas suivi les promesses. S'agissant du stade d'Olembe, sachez que si tout n'est pas réglé d'ici au 30 novembre 2021, le match d'ouverture aura lieu ailleurs. Des dispositions sont d'ores et déjà prises dans ce sens, mais ce serait malheureux pour le Comité d'Organisation, pour la CAF et pour le Cameroun», peut-on lire dans la presse locale.
Des délais non respectés
Sauf que le 30 novembre, un délai donné par la CAF est écoulé et les travaux continuent de soulever de la poussière. Que va-t-il se passer ? Un autre délai aurait-il été accordé au gouvernement camerounais ? Silence radio, et ce scénario n'est pas fait pour arranger les choses, notamment chez les nations engagées dans cette CAN-2022.
Dans une rédaction de BeIN Sport qui date de ce vendredi, on peut lire «le Cameroun joue décidément avec les nerfs de la CAF et de tous les observateurs du football africain. Prévue ce vendredi 3 décembre, la livraison officielle du stade d'Olembe, en périphérie de Yaoundé, a été repoussée à une date ultérieure non encore précisée. L'infrastructure de 60 000 places, prévue pour accueillir la rencontre d'ouverture de la prochaine CAN, le 9 janvier prochain entre le Cameroun et le Burkina Faso, ainsi que les autres matchs du groupe A et la finale, n'est toujours pas prête».
La CAF entre le maintien et le plan «B»
Pour calmer le jeu, la CAF prend ses dispositions et annonce qu'un plan «B» serait déjà engagé. Il s'agirait de confier son organisation au Maroc ou... au Qatar. C'est ce que rapporte les médias locaux. Si ce scénario devait être mis en exécution, une collision avec les autres événements sportifs risquerait de faire des dégâts, notamment avec la Coupe du monde ou l'Euro. Les choses se compliquent donc et la CAF est attendue par les nations qualifiées pour confirmer ou infirmer les dates et lieux de l'événement. Mais, de l'autre côté, selon la gazette du fennec «le Cameroun conteste la correspondance de la CAF et explique que le stade Olembe sera bien prêt pour le match d'ouverture de la CAN en janvier prochain !»
Le temps presse et beaucoup reste à faire
Pour sa part, le journal «le Monde.fr» de novembre 2021 rapporte qu'«un superviseur du chantier rencontré sur place et qui souhaite rester anonyme affirme que tout est désormais mis en œuvre pour accélérer les derniers travaux parce qu'Olembé est le stade phare, la vitrine sportive de la CAN». Les gradins, la pelouse, les principales voies d'accès... «Tout est presque prêt», assure-t-il. Ce sont les finitions qui prennent autant de temps. Ce qu'on devait faire par exemple en quatre mois, on le ramène à deux mois ou un mois. On fait travailler les employés de nuit parce qu'on a pris un très grand retard». Quelle sera la décision finale de la CAF qui reçoit des infos qui perturbe la programmation de cette édition 2022 ? D'interruption en contretemps, voilà un chantier sans fin ternit le tableau de la préparation d'une Coupe d'Afrique que le Cameroun n'a plus organisé depuis 1972. «Chargé en 2016 de construire ce complexe, le groupe italien Piccini est évincé au profit de Magil Construction, une entreprise canadienne». Il faut savoir que le coût total des travaux est évalué, à ce jour, à plus de 240 millions d'euros.
L'organisation de la CAN sur le terrain
Il faut noter que cette CAN-2022 se déroulera en deux étapes : d'abord les matches de poule, du 9 au 20 janvier, puis la phase finale avec les huitièmes de finale du 23 au 26 janvier, les quarts de finale les 29 et 30 janvier, les demi-finales les 2 et 3 février, puis le match pour la troisième place et la finale le dimanche 6 février 2022. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs troisièmes seront qualifiés pour les huitièmes de finale. En cas d'égalité, ce sont les critères suivants qui permettront de les départager : le plus grand nombre de points obtenus lors du match entre les deux équipes, puis la meilleure différence de buts générale, puis la meilleure attaque. Si deux nations sont encore à égalité, on procède alors à un tirage au sort.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.