Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    Un casse-tête chinois    Quand les plans de l'AEP font défaut    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Un challenge au sommet de l'UA    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le président de l'Etat de Palestine reçu par le chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune
Récents développements, violations israéliennes perpétrées à la mosquée d'Al-Aqsa et Sommet arabe
Publié dans La Nouvelle République le 05 - 12 - 2021

Le président de l'Etat de Palestine, Mahmoud Abbas est arrivé, hier dimanche, à Alger pour une visite d'Etat, de trois jours. Il a été reçu, à l'aéroport international Houari Boumédienne, par le chef de l'Etat, Abdelmadjd Tebboune. Le président Abbas rencontrera son homologue, Abdelmadjid Tebboune et nombre de hauts responsables. Il discutera des récents développements se rapportant à la cause palestinienne ainsi que des violations israéliennes perpétrées à la mosquée d'Al-Aqsa, avait indiqué un responsable de l'Organisation de la libération de la Palestine, Wassel Abou Youssef, cité par l'Agence Anadolu (AA). «Le Président palestinien échangera avec les dirigeants algériens, sur les derniers développements de la cause palestinienne, des violations israéliennes contre la mosquée d'Al-Aqsa et aussi de la colonie israélienne», a indiqué le chef de la diplomatie de l'Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki. Précisant que les hautes autorités algériennes veulent faire de la cause palestinienne le point central de l'ordre du jour.
«Nous recevrons le Président palestinien Mahmoud Abbas avant la fin de l'année pour confirmer nos positions historiques en faveur de la cause palestinienne», avait récemment affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra dans les colonnes du journal palestinien basé à Londres, Al Quds Al Arabi. Cette visite d'Etat qui intervient à l'invitation du Président Tebboune, pour reprendre l'ambassadeur de la Palestine en Algérie, Fayez Mohamed Mahmoud Abu Aita, s'inscrit dans le but de se concerter avec le chef de l'Etat algérien, le tenir informé des derniers développements de la cause palestinienne et coordonner les positions concernant la tenue du Sommet arabe sur la terre d'Algérie, en mars de l'année prochaine.
La visite de Mahmoud Abbas intervient dans la foulée de la normalisation de pays arabes avec l'entité sioniste. Notamment le Maroc qui, ne se contentant pas de tourner le dos aux Palestiniens, a franchi une nouvelle étape, dangereuse, en signant, fin novembre dernier, à Rabat, un traité de coopération militaire, lors de la visite du ministre israélien de la Défense, Benny Gantz. Elle coïncide avec l'accentuation de la violence sioniste dans les territoires palestiniens occupés en violation flagrante des résolutions onusiennes. Un état de fait qui, malheureusement, passe inaperçu chez le Conseil de sécurité qui assiste, sans réaction, face à l'escalade de violence des forces de l'entité sioniste contre les Palestiniens.
Les pourparlers entre la Palestine et Israël sont suspendus depuis avril 2014, l'Etat hébreu ayant refusé de mettre fin aux opérations de colonisation, de libérer les anciens prisonniers et d'opter pour la solution à deux Etats, conformément aux frontières délimitées en 1967.
Avant ce déplacement en Algérie, Mahmoud Abbas a effectué, dernièrement, une série de visites à l'étranger. En Egypte le 2 septembre dernier, En Italie, le 31 octobre dernier, en Russie, le 23 novembre dernier et, au Qatar, dimanche dernier. En quête d'une solution pour faire la paix avec Israël, les pourparlers étant bloqués depuis des années.
Au Qatar, Mahmoud Abbas, a rencontré, à Doha l'émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani. «Lors de sa réunion avec l'émir, le responsable palestinien a notamment évoqué les violations et agressions israéliennes contre les Lieux Saints islamiques et chrétiens», a rapporté l'agence de presse officielle de l'Autorité palestinienne Wafa. Les deux hommes, a poursuivi la même source, ont également discuté des moyens de renforcer et de développer les relations bilatérales dans tous les domaines.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.