L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    Mechichi campe sur ses positions    L'usage de la langue anglaise renforcé    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SIDI-SAFI: La doyenne de la région fête ses 114 ans
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 09 - 2015

Comme chaque 18 du mois de septembre, ses petits-enfants ont organisé une petite fête à son honneur. Elle a soufflé sur une seule bougie car il n'y avait pas de place pour les 113 autres. Il s'agit bien sûr de Khâlti Mama, la femme aux 114 printemps, la plus âgée toujours en vie dans toute la wilaya d'Aïn-Temouchent, du moins dans la commune de Béni-Saf. Pour «Le Quotidien d'Oran», c'est devenu un plaisir de lui rendre visite, chaque année, à son domicile à cette date, jour de sa naissance en 1901. Peu dire de notre hôte, elle s'appelle exactement Saïdani Mama née Chikh. Selon le livret d'état civil familial, elle est née le 18 septembre 1901 à 09 heures du matin dans la commune de Béni-Saf et enregistrée sous le n°94 sur la matrice de l'état civil de la même mairie. Chikh Mama a vu le jour près de Sidi-Mehdi, une bourgade située à 12 km à l'ouest de Béni-Saf, dans une famille modeste de fellahs.
Elle est la fille d'Abdelkader et de Nouia Messaouda. La doyenne habite à Sidi-Safi (08 km à l'est de Béni-Saf) depuis près d'un demi-siècle, plus précisément à la cité «08 mai 1945».
Elle est mère de 6 enfants (2 filles et 4 garçons), dont 4 sont toujours en vie, qui lui offrirent, jusqu'à ce jour, 74 autres descendants. Le plus jeune, âgé d'à peine 9 mois, était assis sur ses genoux ce vendredi 18 septembre. On lui avait rendu visite l'année dernière aussi, trois cent soixante-cinq jours se sont écoulés et notre centenaire n'a presque pas changé. Elle a toujours cet esprit alerte et une lucidité à faire rougir plus d'un. Khâlti Mama, c'est une femme de petite de taille et très mince. Si elle a perdu la vue et entend difficilement, son visage, au vu de son âge, semble moins ridé. Elle n'est pas pour autant alitée et «ne prend que deux médicaments par jour», histoire de maintenir sa pression artérielle, dira son petit-fils Miloud. Khâlti Mama n'a certes plus ses dents mais elle n'a pas eu trop de problèmes de santé dans sa vie, ni aujourd'hui encore.
De ses secrets alimentaires, elle dit manger le plus naturellement du monde depuis durant tout ce siècle beaucoup de légumes et du couscous au lait naturel. Le secret de sa longévité est aussi «le sommeil», nous a-t-elle confié.
D'ailleurs, vous pouvez toujours lui rendre visite quand vous voulez sauf à l'heure de la sieste. «Car pour elle, c'est sacré !», dira Miloud. On dira aussi que Khâlti Mama a un cœur gros comme ça, qu'elle a toujours su garder le sourire au visage, qu'elle ne se mêlait pas trop ce qui se passait «ailleurs». Elle s'est dite aussi étonnée comment toutes ces années sont passées si vite. Enfin, le record de longévité, s'il venait d'être prouvé officiellement, serait toujours détenu par une certaine Bettahar Rabha dit Bouzaria, la bénisafienne décédée en juin 2007 à l'âge de 130 ans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.