BAD: l'Algérien Rabah Arezki nommé au poste de chef économiste et de Vice-président    Une commission interministérielle chargée du suivi des projets de traitement des déchets    Aïd el-Adha: le ministère des Affaires religieuses appelle au strict respect des consignes de prévention    Bouira : Le renforcement du réseau électrique contrarié    Un système numérique pour la traçabilité des mouvements de stocks    Les clubs professionnels asphyxiés par les dettes    Douanes : 27 inspections divisionnaires ciblées    Coronavirus à Tizi Ouzou : Plusieurs soignants contaminés    El Tarf : Les douaniers récupèrent des moutons en partance pour la Tunisie    Maxime-Charles Keller de Schleitheim : L'incroyable destin d'un enfant déporté d'Algérie    Belaïd Lamara n'est plus : Disparition d'un militant des causes justes    Histoire. Le 14 juillet 1953 : La police abat 7 militants à Paris    Déposée en mars: La demande d'adhésion de l'Algérie à la BERD approuvée    A quelques jours de l'Aïd: Le marché du mouton dans tous ses états    Atalanta Bergame: Un redoutable poison offensif !    Feu vert des pro-Haftar pour une intervention égyptienne: Risques d'embrasement en Libye    Dangereuses confluences régionales    Le SG de la wilaya décède du coronavirus    Air Algérie a subi une perte de 2,9 milliards $    Une patrouille russo-turque visée par une explosion    Quelles conséquences sur le système de compétition ?    Zidane : "Que demander de plus ?"    SAUVONS NOS FORÊTS    Ouverture prochaine d'un troisième hôpital à Chlef    La situation épidémiologique stable à Aïn Témouchent    Le cas Prince Ibara réglé    La Jordanie renouvelle son rejet du plan d'annexion israélien    La communauté internationale au chevet du Mali    ...CULTURE EN BREF ......CULTURE EN BREF ...    "Numérique, diversité linguistique et culturelle" au cœur du 2e numéro    Décès du moudjahid Lemtayech Dayekh connu sous le nom de Dayekh Bachagha    DESIGNATION DANS LES POSTES ET LES FONCTIONS A L'ANP : Chanegriha souligne les impératifs critères objectifs    MIGRATION CLANDESTINE : L'approche algérienne présentée à l'UE    La rumeur sur la mort d'Ouyahia affole la toile    Mars brillera pour Abu Dhabi !    La FAF fait le point sur le professionnalisme sur demande du MJS    Renforcer la coopération entre les secteurs de la culture et la micro-entreprise    "Je n'ai pas peur de la mort"    Les journalistes interdits de couvrir un procès    Les pistes de relance    Comment communiquer au mieux ?    Des lobbies anti-algériens parasitent les relations algéro-françaises    Ghacha suivi par Malines    Tebboune : "Je ne compte pas m'éterniser au pouvoir"    Camus, une enfance pauvre au 17, rue de Lyon, à Alger    Oran: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Foot der des verts    Tebboune reçoit un appel de Poutine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lutte contre la corruption: Gaïd Salah évoque des dossiers «lourds» et «dangereux»
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 05 - 2019

  De Ouargla, le chef d'état-major de l'ANP a évoqué, hier, la lutte contre la corruption, une corruption qui, précise-t-il, s'appuie sur des réseaux politiques, financiers et médiatiques «ainsi que de nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays».
Une déclaration qui souligne toute l'étendue du fléau qui a gangréné l'économie nationale jusqu'aux arcanes du pouvoir décisionnel. Gaïd Salah, à travers ce rappel, jette la lumière sur les interconnexions entre la politique et les affaires, estimant que la formule adoptée pour lutter contre la corruption est la bonne, s'appuyant «sur une base forte et solide» fondée sur des enquêtes fortes d'«informations précises et confirmées» à propos de nombreux dossiers qualifiés par lui de «lourds» et de «dangereux». Le déclenchement de ces enquêtes «aux preuves irréfutables» a «dérangé et terrifié la bande», ajoute Gaïd Salah qui affirme que la bande «s'est empressée d'essayer d'entraver les efforts de l'Armée nationale populaire et de l'appareil judiciaire». A ce propos, il appelle les Algériens à faire «preuve d'une extrême vigilance» et de faire corps «avec son Armée» pour interdire «aux instigateurs des plans pernicieux de s'infiltrer dans les rangs du peuple quelles que soient les conditions et les circonstances». Pour le vice-ministre de la Défense, la solidarité du peuple algérien avec la justice «est une autre garantie essentielle, lui permettant de poursuivre son rôle et d'accomplir son devoir national dans ce processus d'assainissement». En parallèle des orientations de Gaïd Salah, l'appareil judiciaire continue de traiter les affaires liées à la dilapidation des deniers publics et à la corruption avec la convocation de nombreux anciens hauts responsables politiques du pays. A ce titre, le dossier Ali Haddad qui risque de coûter très cher aux hommes forts du régime de Bouteflika puisque deux ex-Premiers ministres et cinq anciens ministres de la République sont appelés à comparaître devant la Cour suprême. Convoqués par le procureur du tribunal de Sidi M'hamed, près la cour d'Alger, Abdelmalek Sellal, Ahmed Ouyahia, Amara Benyounes, Amar Tou, Hocine Necib, Abdelghani Zaalane, et Karim Djoudi ont été informés jeudi dernier des griefs retenus contre eux et du transfert de leurs dossiers à la Cour suprême, rapportait le quotidien francophone El Watan dans son édition de lundi. Ils sont tous cités dans l'affaire liée aux marchés publics dont a bénéficié le patron de l'ETRHB et pour laquelle il a été inculpé jeudi dernier par le juge d'instruction près le même tribunal, ajoute la même source. Les anciens hauts responsables bénéficient du privilège de juridiction tel que prévu par l'article 573 du code de procédure pénale qui stipule que dans le cas où un membre du gouvernement est susceptible d'être inculpé d'un crime ou d'un délit commis dans l'exercice ou par l'exercice de ses fonctions, le procureur de la République saisi de l'affaire transmet le dossier par voie hiérarchique au procureur général près la Cour suprême, lequel désigne un membre de cette cour aux fins de mener l'instruction.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.