Arsenal - Özil : "c'est toujours de ma faute"    JSK: Les nouvelles recrues seront qualifiées face au Raja    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Courbis : «L'Algérie a fait honneur à son statut face à la Colombie, c'était presque un match abouti»    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Quel sort pour le projet ?    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    «On peut faire encore plus mal»    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    En réaction à l'appel du report des élections    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux fast-foods fermés à Cité Petit et Emir Khaled: 114 personnes intoxiquées après avoir consommé des sandwichs
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 23 - 09 - 2019

Plus d'une centaine de personnes, âgées entre 4 et 80 ans, ont été admises aux urgences du Centre hospitalier universitaire d'Oran, samedi pour intoxication alimentaire, a-t-on appris de la cellule de communication du CHU d'Oran.
Les victimes ont été prises de vomissements, de douleurs abdominales et de diarrhées aigues, après avoir consommé des sandwiches dans deux fast-foods. Ces dernières ont été prises en charge par les équipes médicales du CHUO, dont 7 ont été gardées en observation. Selon le chef de service de la Prévention de la direction de la Santé, le Dr Boukhari « Il s'agit exactement de 114 personnes qui ont été admises aux urgences pour intoxication alimentaire, suite à la consommation de sandwiches « spéciale » chez deux fast-foods du même propriétaire. Les sandwicheries sont situées à Hai El Emir Khaled et à la cité Petit. Les sandwiches été préparés avec une sauce à base de fromage impropre à la consommation ». «Les victimes ont été atteintes de la salmonelle. Une bactérie qui contamine les aliments lorsque les règles d'hygiène ne sont pas respectées. Une enquête a été ouvertes et les services de la gendarmerie ont procédé à la fermeture des deux fast-foods » a ajouté le Dr Boukhari. En dépit des campagnes de sensibilisation et des actions de la direction du Commerce, le spectre des intoxications alimentaires collectives, plane toujours sur Oran. A l'origine des intoxications le non-respect des règles d'hygiène et de la chaîne de froid, notamment pour les produits périssables tels, les viandes surgelées, l'œuf utilisé dans la confection des gâteaux et des pâtisseries, ainsi que le lait et ses dérivés, les conserves et les boissons. A Oran, si certains établissements à caractère alimentaire, épiceries, cafés maures, salons de thé, pâtisseries, pizzerias et autres commerces de restauration rapide activent dans le respect des normes d'hygiène, il en est, autrement, pour d'autres qui ne disposent même pas d'équipements exigés, dans le cahier des charges que la loi impose aux gérants avant toute ouverture d'un local commercial et, par conséquent, le nombre des intoxications est en hausse notamment durant la saison estivale.
Les premiers foyers d'intoxication par ingestion alimentaire mis à l'index sont les pizzerias, les fast-foods, les restaurants et les marchands de glaces.
En juin dernier, 60 cas d'intoxication à la pizza ont été enregistrés à Arzew. L'enquête médicale ouverte pour connaître l'origine de cette intoxication, a dévoilé que toutes les victimes avaient consommé de la pizza à la viande hachée avariée, dans la même pizzeria.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.