L'offre d'Arsenal pour Houssem Aouar    Constitution de Tebboune : à qui reviendra le dernier mot ?    Zimbabwe appelle l'ONU à redoubler d'efforts pour mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    Le président et le vice-président de transition du Mali ont prêté serment    Foot/ Algérie : le second représentant an Coupe de la Confédération connu le 4 octobre    Fédération algérienne de handball : adoption à l'unanimité des bilans moral et financier    La France a ordonné l'assassinat de Français "pro-FLN" durant la Guerre de libération    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel par les plaidoiries de la défense    Attar: l'augmentation de la production énergétique, une orientation stratégique pour le secteur    Agriculture: un système spécial face à la la spéculation sur le prix du son    Wilaya d'Alger: les rassemblements publics sont soumis à un protocole sanitaire spécial    Céréaliculture: Hamdani appelle la levée des contraintes financières    Massacres du 17 octobre 1961: Une association française demande la reconnaissance du crime    Le document d'amendement de la Constitution insiste sur la protection de la famille    MASCARA : Les travailleurs de l'entreprise ‘'Dahra'' sans salaire depuis 8 mois    Real Madrid: Bale n'a aucun regret    Manchester United: une offre de 98 M€ pour Sancho?    DISTRIBUTION DE 800 LOGEMENTS AADL A TISSEMSILT : Les souscripteurs de la cité Sanawbar enfin soulagés    VALIDATION DE LA QUALITE DE 3 NOUVEAUX MEMBRES DE L'APN : Le rapport de la commission spécialisée validé    ACCUSE DE DETERIORATION DE BIENS PUBLICS A MASCARA : Le professeur Yahiaoui Ahmed acquitté    SIDI BEL ABBES : Le corps sans vie d'un adolescent repêché d'une retenue d'eau    BECHAR : Arrestation d'un charlatan en possession d'une arme à feu    MANIPULATION DE L'IMAGE PAR M6 : L'ARAV exprime sa "totale réprobation"    OUARGLA : Un terroriste se rend aux autorités militaires    DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE TIARET : Installation de la cellule d'écoute et d'orientation    MOSTAGANEM : Le conseiller du président Tebboune réunit les zaouias    Zeghmati: promulgation prochaine d'un texte de loi contre l'enlèvement    Participation de l'ANP au maintien de la paix : une évolution dictée par le contexte géopolitique    Situation de l'environnement marin :Benharrats tire la sonnette d'alarme    Les problèmes de développement en suspens de nombreuses zones d'ombre réglés    Belhimer: le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet    La wilaya d'Alger réagit    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    Trafic de drogue: ce n'est pas en pointant une Kalashnikov devant ces jeunes……..    Une rentrée scolaire à domicile    Le Bayern remonte sur scène, retour risqué des fans    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Ce soir-là...    Actucult    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Alger prend acte    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Commerce: L'Algérie évalue ses accords avec les partenaires étrangers    Poker gagnant pour l'Histoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Que peut apporter la diaspora pour le pays ?
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 22 - 10 - 2019

  Que peut apporter la diaspora algérienne pour le pays qui a sombré dans une crise politico-économique depuis plusieurs mois ? La diaspora algérienne estimée à plus de 7 millions de personnes dont 600 000 cadres peut-elle apporter des solutions aux problèmes auxquels fait face notre pays ?
Intervenant hier sur les ondes de la chaine 3 de la Radio nationale, le président du réseau des Algériens diplômés des grandes écoles (REAGE) estime que notre diaspora ne peut faire «ni plus, ni moins» que ce que font les autres communautés expatriées des autres pays.
Il soulignera à ce sujet que nombre d'Etats ont développé avec succès des liens étroits de coopération avec leurs concitoyens à l'étranger. M. Fatah El Ouazani rappelle que la diaspora algérienne, avec ses 600.000 cadres, chercheurs, universitaires et chefs d'entreprise est dotée de capacités d'investissement et de décision susceptibles d'être mises au service de son pays.
«L'invité de la rédaction» de la radio constate toutefois que ce «levier stratégique de développement» reste encore ignoré. Il mettra en exergue, d'autre part, le peu d'investissements productifs des membres de cette communauté dans leur pays, par l'absence d'un cadre institutionnel, en rappelant toutes les promesses non tenues des politiques, en dépit de l'organisation de forums, d'universités d'été, lesquels n'ont jamais été suivis d'effets, ce qui a créé une véritable crise de confiance.
El Ouazani déplore, en outre, l'absence latente en Algérie d'interlocuteurs, de mécanismes et de dispositifs pouvant être mis à la disposition des membres de la diaspora désireux d'investir ou de représenter leur pays à l'étranger.
Pour le même intervenant, il est impératif de sortir de cette situation en s'inspirant des exemples d'autres pays, tels la Chine ou l'Inde, qui ont compris très tôt, selon lui, l'apport important que peut constituer leur diaspora pour le développement de leur économie notamment.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.