UGTA: Appel à la sauvegarde des salaires et des emplois    Près de 37 millions d'abonnés à l'Internet mobile    En difficulté de remboursement de leur endettement bancaire et de renouvellement de leurs lignes de crédit d'exploitation: Dispositif particulier d'aide aux petites et moyennes entreprises publiques et privées    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Education: Des syndicats et des parents d'élèves demandent le report du bac et du BEM    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Le formidable élan de solidarité des Algériens    1.572 cas confirmés et 205 morts enregistrés    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    Tebboune nomme un directeur général adjoint    Coronavirus: 104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès    Général-major Chanegriha : l'ANP prête à soutenir le système sanitaire national dans la lutte contre le coronavirus    104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès en Algérie    Liverpool: Sadio Mané prêt à tous les sacrifices pour le Ballon d'or    Réunion Opep-non Opep : garantir les conditions d'équilibre pour une reprise du marché    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    On vous le dit    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    Barça : Ca chauffre entre les dirigeants !    Journées virtuelles du court métrage: audience appréciable, organisateurs satisfaits    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Covid 19: proposition d'un revenu au profit des travailleurs privés affectés par la crise    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La "citoyenne du monde" revisitée en pleine crise sanitaire    Les avocats appellent à la libération de Brahim Laâlami    La Banque d'Algérie annonce des mesures de soutien    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Bourebbou reconnaît : "Je suis fils de harki"    Après la pandémie, gouverner autrement    ASO Chlef : Les joueurs en contact avec le préparateur physique    AGE des Ligues de Wilaya : Les experts et la loi    Université Ferhat Abbas-Sétif I : L'outil informatique, un élément d'une équation à plusieurs inconnus    Royaume-Uni : Transféré en soins intensifs, Boris Johnson lutte pour sa survie    Pandémie du nouveau coronavirus : La France toujours en «phase d'aggravation»    Pandémie de coronavirus en Afrique : L'appel à l'aide de Moussa Faki Mahamat    Enseignement à distance : Les cours basculent sur le Net    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    Riche programme culturel sur le web    Mahmoud Aroua. Médecin anesthésiste-réanimateur et auteur : «L'exercice de la médecine enrichit l'imagination»    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Diaspora algérienne
« Une force avec laquelle il faut compter»
Publié dans Info Soir le 03 - 06 - 2008

Propositions n Le lancement d'un fonds d'investissement avec l'argent des émigrés a été le point nodal des recommandations prises à la fin du colloque sur la communauté algérienne établie à l'étranger.
L'argent de la diaspora peut servir à financer des projets en Algérie, en prenant l'exemple sur ce qui se fait depuis des années en Inde, en Chine, au Liban ou en Corée du Sud, où les expatriés contribuent par leurs envois à peaufiner le produit intérieur brut.
L'idée, lancée hier durant la deuxième et dernière journée du colloque sur la communauté nationale établie à l'étranger qui s'est tenu à la résidence d'Etat El-Mithak, peut être réalisable à une condition :
«L'Etat doit constituer un fonds d'investissement à partir de l'épargne de la diaspora avec des placements intéressants dans divers projets de grande utilité», propose Fateh Ouzzani, président du Réseau des Algériens diplômés des universités françaises (Reage).
Mais l'engagement financier de cette communauté, précise encore le conférencier, reste tributaire «des stratégies et des efforts consentis des pouvoirs publics» et ce n'est qu'à partir de là que les choses seront claires : «Les compétences algériennes travaillant à l'étranger sont prêtes à s'impliquer dans les efforts consentis par l'Etat algérien pour le développement, pour peu que le gouvernement trace une stratégie, en créant un fonds d'investissement alimenté par l'épargne de la communauté.»
Le président de Reage estime que cette option peut constituer «un pas en avant», en prenant, comme preuve édifiante, «les exemples positifs» de certains pays, du Sud-Est asiatique notamment, et des autres pays dits émergents qui, grâce au bénéfice du rapatriement des devises de leurs diasporas respectives, boostent leurs économies.
Il a en outre été admis au cours de ce colloque qu'il fallait chercher des mécanismes fiables pour rendre encore plus pragmatique le dialogue nationaux-expatriés.
Abdelhamid Temmar, ministre de l'Industrie et de la Promotion des investissements a été l'un des intervenants à avoir affirmé le besoin de l'Algérie en matière d'investissements, d'expertise et de consulting.
C'est dans ce même registre et pour lui tendre la main que M. Ouzzani, a vite fait de proposer un partenariat en bonne et due forme entre ceux qui sont en Algérie et ceux de l'extérieur d'autant que la conjoncture, avec l'augmentation exponentielle du nombre d'Algériens résidant en France, s'y prête. Comme argument valable, il prévoit là une hausse de plus de 15% à l'horizon 2020, d'où «l'énorme gisement de devises en devenir».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.