JS Kabylie : Relance de la webradio du club    ES Sétif : Nabil Kouki rempile    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    Prise en charge des structures : Un protocole entre L'AADL et la SEAAL signé    Skikda : Le projet d'une tannerie en stand-by    Les longues files d'attente perdurent après l'Aïd El Adha    Foot/ Ligue 1 (USM Alger) : François Ciccolini nouvel entraîneur    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Souk Ahras : Il détruit le serveur automatique d'Algérie Poste    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    Prophéties de chaos    Ligue des champions d'Europe: Suspense garanti à Barcelone et Turin    FAUSSES SAINTETES    Le ministère de la Défense: Le général-major Meftah Souab n'a pas fui    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    Aucun algérien ne figure parmi les victimes des explosions survenues mardi à Beyrouth (Liban), a annoncé le ministère des Affaires étrangères    L'apocalypse à Beyrouth    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    Explosion de Beyrouth: Tebboune ordonne l'envoi immédiat d'aides au peuple libanais    Décès du Professeur Grangaud: Djerad rend hommage à un "Fils de l'Algérie"    L'infrangible lien...    Belatoui prêt à rempiler    Baisse sensible en 2020    Les travailleurs réclament leurs salaires    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    Sept migrants décédés et cinq blessés dans un accident    Réalisation de puits pour l'amélioration de l'AEP    Le phénomène prend de l'ampleur à Relizane    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    La fille des Aurès    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    LE CHEF D'ETAT-MAJOR CHANEGRIHA AFFIRME : La gendarmerie est l'un des piliers de la stabilité    EXPLOSIONS DE BEYROUTH : Pas d'Algériens parmi les victimes    Le Général-Major Meftah Souab n'est pas en fuite    Le nouveau SUV Enyaq iV se dévoile    Black is King, le film de Beyoncé célébré, mais aussi critiqué    La pandémie joue les trouble-fêtes    Controverse sur la «grande Albanie» : Dua Lipa dit avoir été mal comprise    Se reconstruire après la tragédie    Karim Younes se livre    Lobbyiste américain engagé par Haddad: Le parquet général ouvre une enquête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus: Les deux prochaines semaines seront cruciales pour Sétif
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 07 - 2020


«La recrudescence des nouveaux cas de contamination au Covid-19 doit donner à réfléchir», a déclaré hier Ryad Mahyaoui, chef de service réanimation au CNMS et membre du Comité scientifique de lutte contre le Covid-19. Ce dernier, qui s'exprimait sur la radio chaîne 3, soutient que cela doit interpeller plusieurs secteurs sachant que l'épidémie n'est pas finie du fait de l'allègement des mesures de confinement. «Les chiffres ont pratiquement doublé», a tenu à préciser le Pr Ryad Mahyaoui, qui appelle les Algériens, notamment la population des Hauts-Plateaux, en particulier la wilaya de Sétif, à «rester vigilants». Le Pr Mahyaoui a expliqué que «maintenant, il faudra que les gens prennent conscience et soient solidaires pour combattre ce virus», tout en insistant sur le respect des gestes barrières. Il soutient en effet que les gestes barrières sont «le seul moyen efficace pour lutter contre cette pandémie». Pour ce qui est de la wilaya de Sétif qui connaît une recrudescence sans précédent des contaminations depuis le déconfinement partiel, l'invité de la radio dira que la cellule opérationnelle qui s'est déplacée sur place a mis des mesures très strictes pour les enquêtes épidémiologiques avec traçage des cas et réalisation des tests. En plus de ce bilan lourd avancé par le Comité scientifique de lutte contre le Covid-19, le professeur Mahyaoui révèle que l'hôpital de Sétif affiche un taux record d'affluence et pratiquement un taux d'occupation à 100%. «On a donc pris des mesures pour pouvoir dégager des malades, qui n'ont pas besoin d'être hospitalisés, sur des lieux dédiés, notamment des centres de formation, des cités universitaires et pourquoi pas des hôtels pour essayer de désengorger les hôpitaux», a-t-il ajouté. «Au cas où la situation devient dangereuse, les autorités locales ont été instruites pour prendre toutes les mesures nécessaires et fermer des quartiers et même des régions», dira-t-il encore, en soulignant que les deux prochaines semaines sont cruciales, soit jusqu'au 13 juillet. «Si durant cette phase de contamination, on arrive à endiguer le virus et le nombre de cas, on est tiré d'affaire», sinon, estime-t-il, Sétif peut aller vers un confinement total comme c'était le cas auparavant pour la wilaya de Blida.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.