Arsenal : Mikel Arteta évoque le dossier Martin Odegaard    Le bilan de la pandémie de Covid-19 à 11H00 GMT    Le parquet demande la confirmation de la peine de trois ans de prison contre Kechida    La sardine et le charlatan    Un ministre au cœur de la polémique    Les propositions du mouvement El-Islah    La situation sanitaire s'aggrave    La RASD exprime sa gratitude à la Namibie    139 corps découverts dans les charniers de Tarhounah    Toujours pas de conclusions    Madoui prend le relais    La «seconde jeunesse» de Koudri    Incendie au niveau du siège    Masque anti-âge avec de la vaseline    Régime et hypertension artérielle    Gâteau au chocolat sans gluten    Flâneries, émerveillement et regrets !    Après 77 jours d'isolement à Florence, Michel-Ange et Raphaël enfin déconfinés    Vente d'un manuscrit unique sur la bataille d'Austerlitz annoté par Napoléon    Les rebelles pointés du doigt par l'ONU    Plus de 250 morts et 100 000 déplacés au Darfour    Visite d'inspection du ministre des Travaux publics : Mise en service de plusieurs infrastructures    Les souscripteurs AADL 1 crient leur ras-le-bol    Gel des importations des viandes rouges : Quel impact sur le marché local ?    Sensibilisation des éleveurs à l'insémination artificielle    Les joueurs de nouveau en grève    Mourad Karouf, nouvel entraîneur    Le MJS gèle les suspensions prononcées depuis juin 2020    Ourida Lounis. Avocate : «Nous plaidons pour la réhabilitation des victimes»    Le FFS se prononce sur le climat politique : «Les élections ne sont pas une solution à la crise actuelle»    Un an de prison ferme requis    Mohamed Baba-Nedjar transféré à l'hôpital    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    Le procès commencera la deuxième semaine de février    Hosni Kitouni. Chercheur en histoire et auteur : «Ce qui nous importe, c'est le jugement que nous portons nous-mêmes sur la colonisation»    Abdelmadjid Guemguem, alias Guem, est décédé    De la philosophie comme remède à l'Institut français d'Alger    Koussaïla Adjrad ou quand passion rime avec fascination    APC d'Oran : Des logements vides mais difficiles à distribuer    Banque mondiale: Vers une reprise partielle de l'économie algérienne    Bouira - Covid-19 : 12 transporteurs verbalisés    Quand un vol de bétail se termine par un drame    La pâleur d'une façade    Tournoi de l'UNAF - U17 : Algérie - Tunisie, aujourd'hui à 14 h 30: Les Verts à une marche de la CAN    De nouvelles conditions imposées sur les véhicules    245 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Abdelaziz Rahabi : «Le rapport Stora ne prend pas en compte la principale demande historique des Algériens»    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus: Les deux prochaines semaines seront cruciales pour Sétif
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 02 - 07 - 2020


«La recrudescence des nouveaux cas de contamination au Covid-19 doit donner à réfléchir», a déclaré hier Ryad Mahyaoui, chef de service réanimation au CNMS et membre du Comité scientifique de lutte contre le Covid-19. Ce dernier, qui s'exprimait sur la radio chaîne 3, soutient que cela doit interpeller plusieurs secteurs sachant que l'épidémie n'est pas finie du fait de l'allègement des mesures de confinement. «Les chiffres ont pratiquement doublé», a tenu à préciser le Pr Ryad Mahyaoui, qui appelle les Algériens, notamment la population des Hauts-Plateaux, en particulier la wilaya de Sétif, à «rester vigilants». Le Pr Mahyaoui a expliqué que «maintenant, il faudra que les gens prennent conscience et soient solidaires pour combattre ce virus», tout en insistant sur le respect des gestes barrières. Il soutient en effet que les gestes barrières sont «le seul moyen efficace pour lutter contre cette pandémie». Pour ce qui est de la wilaya de Sétif qui connaît une recrudescence sans précédent des contaminations depuis le déconfinement partiel, l'invité de la radio dira que la cellule opérationnelle qui s'est déplacée sur place a mis des mesures très strictes pour les enquêtes épidémiologiques avec traçage des cas et réalisation des tests. En plus de ce bilan lourd avancé par le Comité scientifique de lutte contre le Covid-19, le professeur Mahyaoui révèle que l'hôpital de Sétif affiche un taux record d'affluence et pratiquement un taux d'occupation à 100%. «On a donc pris des mesures pour pouvoir dégager des malades, qui n'ont pas besoin d'être hospitalisés, sur des lieux dédiés, notamment des centres de formation, des cités universitaires et pourquoi pas des hôtels pour essayer de désengorger les hôpitaux», a-t-il ajouté. «Au cas où la situation devient dangereuse, les autorités locales ont été instruites pour prendre toutes les mesures nécessaires et fermer des quartiers et même des régions», dira-t-il encore, en soulignant que les deux prochaines semaines sont cruciales, soit jusqu'au 13 juillet. «Si durant cette phase de contamination, on arrive à endiguer le virus et le nombre de cas, on est tiré d'affaire», sinon, estime-t-il, Sétif peut aller vers un confinement total comme c'était le cas auparavant pour la wilaya de Blida.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.