Nice : Boudaoui titulaire face à Rennes. Atal encore absent    Milan : Pioli est désolé, mais...    [Vidéo] Des milliers de manifestants dans Les rues d'Alger    Real : Un accord de principe trouvé avec Sergio Ramos ?    Encore un corps repêché à El Tarf    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Hirak, quels débouchés politiques ?    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Sans diagnostic point de remède !    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils dénoncent les appels à l'annulation du rituel de l'Aïd: Des imams demandent la réouverture des mosquées
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 13 - 07 - 2020

Le Conseil national autonome des imams et des fonctionnaires du secteur des Affaires religieuses a appelé, hier, dans un communiqué rendu public, à la réouverture progressive de l'ensemble des mosquées à travers le territoire national, estimant que cette mesure est « nécessaire » en raison de l'assouplissement des mesures de prévention sanitaire.
Le syndicat des imams soutient que la réouverture progressive des lieux de prière est une revendication « légitime » et « raisonnable » tout en rappelant que les mosquées dans de nombreux pays musulmans ont été rouvertes aux fidèles. Le Conseil autonome des imams précise toutefois que le déconfinement des mosquées doit être mené avec prudence et devra être accompagné de mesures de prévention sanitaire et de distanciation sociale. Le Conseil des imams préconise ainsi un protocole de mesures préventives qui devront être respectées par les fidèles pour réduire les risques de contamination. Il est ainsi recommandé le maintien de la fermeture des salles d'ablution et des salles de prière des femmes. Les fidèles doivent ainsi effectuer leurs ablutions à la maison. Ils doivent également porter des masques de protection, apporter leur tapis de prière et leur Coran à la mosquée. La distanciation physique entre les fidèles devra aussi être respectée. Les fidèles ne seront pas autorisés à se rassembler et à se saluer par la main. Pour les grandes mosquées qui disposent de cours, les prières devront être effectuées dans des espaces ouverts, alors que pour les petites mosquées, les fidèles sont tenus d'apporter leur tapis de prière. Le Conseil des imams a exprimé, par ailleurs, son inquiétude quant aux « voix qui s'élèvent pour appeler à l'annulation du rituel de l'Aïd El Adha dans le but de semer la confusion dans les esprits des citoyens et ce en dépit du fait qu'il n'existe aucune preuve scientifique sur un quelconque lien de causalité entre le rituel de sacrifice et la propagation de l'épidémie ». Le président du Conseil national autonome des imams, Djamel Ghoul, avait déjà affirmé que l‘appel à l'annulation du rituel sacrificiel de l'Aïd El Kebir est « invalide » et « sans fondement ». Selon Djamel Ghoul, il n'y a aucune preuve scientifique qui démontre que le rituel du sacrifice peut être à l'origine de la propagation de la contagion. Le débat sur l'annulation ou le maintien du rituel du sacrifice fait rage en Algérie depuis deux semaines suite à un appel du sénateur Abdelwahab Zaïm qui a estimé sur sa page Facebook que le rituel de sacrifice peut provoquer une propagation du coronavirus. Cette déclaration du sénateur a provoqué une levée de boucliers parmi un grand nombre d'oulémas et de fonctionnaires du secteur des Affaires religieuses. Le président de l'Association des oulémas avait révélé récemment qu'une fatwa détaillée sera émise au début de cette semaine pour informer les Algériens sur le point de vue religieux. Selon ce dernier, cette fatwa sera émise après la consultation du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.