Référendum constitutionnel : début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    West Ham : Des débuts frustrants pour Benrahma    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE BIENFAIT D'UN VIRUS
Publié dans Le Quotidien d'Oran le 28 - 09 - 2020

Quel que soit le prix à payer, tout le monde est d'accord pour soutenir qu'il faudra bien que la rentrée scolaire se fasse. Mais il est difficile de s'engager dans un achat quand on n'en connaît pas le prix et quand de surcroît on doit s'engager à prendre attache avec un marché vicieux et dangereux. Face à cette obligation kafkaïenne, les autorités publiques ont tout l'air de se démener pour sauver l'essentiel et les démenées ne sont pas de tout repos quand il s'agit de préserver des vies. Des avis et leurs contraires sont formulés dans une tentative de trouver un accord minimum pour lequel le gouvernement tient à impliquer tous les parents d'élèves et l'ensemble des syndicats concernés.
Pour une fois, un phénomène naturel mortel a offert à des parties souvent en désaccord d'aborder ensemble un problème épineux, sans préalables et sans arrière-pensées. L'occasion de confronter ainsi leurs arguments respectifs a la particularité heureuse de ne s'attacher qu'au primordial pour prémunir enseignants et enfance algérienne d'un mortel danger. Bien que les dispositifs à mettre en place pour une rentrée scolaire un tant soit peu sereine et qu'il ne faille pas occulter le casse-tête prégnant pour ce faire, les préoccupations forcément communes orientent pour une rare fois un pan important de la société vers la recherche de la préservation d'un intérêt commun. Cette recherche dépouillée des malentendus et des calculs sectoriels souvent politiciens, où chacun doit mettre sans arrière-pensées du sien, devrait recommander à tous les Algériens, acteurs politiques et économiques de s'intégrer dans des efforts similaires pour affronter la crise profonde devant laquelle l'Algérie doit faire face.
Le souci sérieux de préserver la vie des enfants ne diffère en rien de celui des dangers qui menacent le pays. La rentrée scolaire qui ne saurait tarder ne va certainement pas s'effecteur sans grands tracas et avec une évidence flagrante l'on doit déjà se convaincre qu'une année de scolarité est perdue. Mais cette perte que l'on ne pouvait éviter à cause d'un fléau naturel a prodigué la voie judicieuse pour préserver ce que les Algériens ont de commun.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.